Alprazolam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alprazolam
Alprazolam
Alprazolam
Identification
Nom UICPA 8-chloro-1-méthyl-6-phényl-4H-
[1,2,4]triazolo[4,3-a][1,4]benzodiazépine
No CAS 28981-97-7
No EINECS 249-349-2
Code ATC N05BA12
PubChem 2118
Propriétés chimiques
Formule brute C17H13ClN4  [Isomères]
Masse molaire[1] 308,765 ± 0,017 g/mol
C 66,13 %, H 4,24 %, Cl 11,48 %, N 18,15 %,
pKa 18.3
Propriétés physiques
Solubilité 40 mg.L⁻¹ (eau) ; Soluble dans l'acétone, le chloroforme, et l'acétate d'éthyle
Précautions
Directive 67/548/EEC



Écotoxicologie
DL50 331-2 171 mg·kg-1 (rats)[2],[3]
LogP 2.23
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité 80 - 90 % (orale)
Liaison protéique 70 %
Métabolisme Hépatique (CYP3A4)
Demi-vie d’élim. 6 - 27 heures
Excrétion
Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique anxiolytique benzodiazépine
Voie d’administration Orale
Conduite automobile déconseillée
Antidote Flumazénil
Caractère psychotrope
Catégorie dépresseur du SNC
Risque de dépendance Élevé
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'alprazolam Prononciation du titre dans sa version originale Écouter est une benzodiazépine de la famille des triazolobenzodiazépines utilisée comme un anxiolytique d'action rapide.

L'alprazolam, comme les autres benzodiazépines, se lie sur des sites spécifiques sur le récepteur GABAA.

Il possède les effets caractéristiques de cette famille de tranquillisants : c'est un anxiolytique, un hypnotique, il est myorelaxant, anticonvulsivant, et amnésiant. L'alprazolam est principalement utilisé pour ses propriétés anxiolytiques.

En France, l'alprazolam est disponible en comprimé à libération immédiate tandis qu'en Belgique (et ailleurs) il existe aussi sous forme à libération prolongée.

Comme d'autres psychotropes et à l'instar des autres benzodiazépines, l'alprazolam est une molécule addictive. Elle induit une tolérance, une dépendance psychique et physique, et l'arrêt de sa consommation au long cours provoque un syndrome de sevrage dont l'intensité est fonction de la durée de traitement et des doses utilisées[4].

Sa demi-vie d'élimination réduite est associée à une dépendance plus marquée, et à une sévérité du syndrome de sevrage plus importante.

En France, l'alprazolam est la benzodiazépine la plus prescrite[5],[6], et est connue sous son nom commercial Xanax.

Chimie[modifier | modifier le code]

L'alprazolam est une triazolobenzodiazépine comme le triazolam ou l'étizolam, donc une benzodiazépine. Elle se démarque des benzodiazépines classiques par la présence d'un cycle triazole, dont les atomes d'azote sont disposés en positions [1,2,4][7].

Il se présente sous la forme d'une poudre blanche, cristalline, dont le point de fusion est d'environ 229 °C, soluble dans le chloroforme , dans l'acétone et dans l'acétate d'éthyle, mais faiblement soluble dans l'eau (40 mg L−1)[7]

Lorsqu'il est chauffé à haute température, il se décompose en des vapeurs toxiques de chlorure d'hydrogène et d'oxyde nitrés[8].

Pharmacologie[modifier | modifier le code]

Pharmacodynamie[modifier | modifier le code]

L'alprazolam se comporte, à l'instar des autres benzodiazépines, comme un puissant dépresseur du système nerveux central. Il exerce ses effets psychotropes en potentialisant l'effet du GABA, qui est le principal neurotransmetteur inhibiteur dans le cerveau et la moelle épinière (c'est le "système de frein" du cerveau)[9]. Il est impliqué dans les processus de mémorisation, de sommeil, d'inhibition, et du comportement. C'est un neuromédiateur majeur.

Il se fixe sur les récepteurs BZD1 et BZD2 des benzodiazépines, qui est lié au récepteur GABAA, lui-même lié au canal chlore qui permet l'entrée des ions chlorure (Cl⁻) dans la cellule[10],[11].

Ainsi, la conductivité du canal chlore est augmentée, ce qui conduit à une hyperpolarisation neuronale, à l'inhibition des potentiels d'action et à une plus faible excitabilité neuronale.

En se fixant sur les récepteurs BZDs, l'alprazolam facilite la fixation du GABA sur ses propres récepteurs, et potentialise donc ses effets. Cela provoque une cascade d'effets inhibiteurs et désinhibiteurs dans le cerveau et la moelle, et diminue l'excitation du système nerveux.

Cela provoque notamment le sommeil, une confusion, une amnésie antérograde, une hypotension et une euphorie.

Pharmacocinétique[modifier | modifier le code]

L'alprazolam est très bien absorbé dans le tube digestif lors d'une prise par voie orale, ce qui lui confère une grande biodisponibilité (80-90 %). Après son absorption et son transit dans le système porte, l'alprazolam est métabolisé dans le réticulum endoplasmique des cellules hépatiques. La concentration plasmatique maximum est atteinte au bout d'une à deux heures. La substance est principalement liée aux protéines plasmatiques, surtout l'albumine. Dans le foie, l'alprazolam est hydroxylé en α-hydroxyalprazolam, qui est également actif. Cette dernière molécule, ainsi que les autres métabolites sont plus tard excrétés dans l'urine sous forme de glucuronides. Une partie de l'alprazolam est également excrétée sous forme inchangée.

Il est métabolisé en des métabolites inactifs par des enzymes de la famille des cytochromes P450 (CYP 3A4). Cette transformation peut être influencée par des molécules agissant sur ces enzymes, ou par les effets d'un polymorphisme génétique. Ainsi, un inhibiteur du CYP3A4 conduit à une élévation de la concentration plasmatique d'alprazolam, ce qui augmente les risques de surdosage, tandis qu'un inducteur (effecteur positif) conduit à une moindre concentration systémique, donc à une moindre efficacité du traitement.

On peut citer :

Parmi les inhibiteurs[modifier | modifier le code]

Parmi les inducteurs[modifier | modifier le code]

Thérapeutique[modifier | modifier le code]

Indications[modifier | modifier le code]

L'alprazolam possède une AMM pour le traitement de l'anxiété et des troubles anxieux, troubles paniques. Il possède également une indication pour le traitement et la prévention du délirium trémens et des autres manifestations du sevrage alcoolique[14]

Posologie[modifier | modifier le code]

La posologie journalière est habituellement de 1 à 2 mg. Le dosage maximal d'alprazolam est de 4 milligrammes par jour[15].

La durée du traitement ne doit pas dépasser 12 semaines, soit 3 mois.

Galénique[modifier | modifier le code]

En France, l'alprazolam est présent sous forme de comprimés sécables , de dosages 0,25 ; 0,5 et 1 mg.

Précautions d'emploi[modifier | modifier le code]

Grossesse et allaitement[modifier | modifier le code]

Les benzodiazépines traversent le placenta, entrent dans le fœtus et sont également présentes dans le lait maternel. L'utilisation de benzodiazépines pendant la grossesse ou l'allaitement comporte des risques potentiels. L'utilisation de l'alprazolam pendant la grossesse est supposée être associée à des anomalies congénitales.

Les femmes qui sont enceintes ou qui prévoient de devenir enceintes devraient éviter de prendre de l'alprazolam. Une utilisation dans le dernier trimestre peut provoquer une dépendance du fœtus à l'alprazolam et ainsi que des symptômes de sevrage et problèmes respiratoires. Cependant, les utilisateurs à long terme de benzodiazépines arrêtent brutalement en raison de préoccupations de risque de tératogenèse (anomalies du fœtus) et présente un risque que le fœtus soit tellement en manque qu'il y aurait des séquelles. Les avortements spontanés peuvent résulter d'arrêts brutaux de substances psychotropes, y compris les benzodiazépines.

Personnes âgées[modifier | modifier le code]

L'utilisation des benzodiazépines chez la personne âgée doit se faire à des doses plus faibles, et fait courir de risques de pertes d'équilibre ou de chutes, parfois traumatisantes, et sources de fractures.

Addiction et dépendance[modifier | modifier le code]

Le Xanax est utilisé par une catégorie de consommateurs de drogue, surtout pour calmer l'anxiété.

Alprazolam
Noms commerciaux
  • Alpraz, Alprazolam Bexal, Alprazomed, Docalprazo, Kelaxanal, Topazolam (Belgique),
  • Alprazolam Arrow, Alprazolam Biogaran, Alprazolam G GAM, Alprazolam Merck, Alprazolam Mylan, Alprazolam RPG, Alprazolam Winthrop, Alprazolam Zydus (France),
  • Alprazolam EG (Belgique, France),
  • Alprazolam Ratiopharm, Alprazolam Sandoz, Alprazolam Teva (Belgique, Canada, France),
  • Xanax (Belgique, Canada, France, Suisse)
Classe benzodiazépine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) H Ashton, « Toxicity and adverse consequences of benzodiazepine use », Psychiatr. Ann., no 25,‎ , p. 158–165.
  3. (en) Mahendran R, Liew E, « A case of suicidal thoughts with alprazolam », Prim Care Companion J Clin Psychiatry, vol. 12, no 3,‎ , pii: PCC.09l00865. (PMID 20944783, PMCID PMC2947528, DOI 10.4088/PCC.09l00865blu, lire en ligne [html]) modifier
  4. Lekhansh Shukla, Spandana Bokka, Tulika Shukla et Arun Kandasamy, « Benzodiazepine and "Z-Drug" Dependence: Data From a Tertiary Care Center », The primary care companion for CNS disorders, vol. 19, no 1,‎ (ISSN 2155-7780, PMID 28207998, DOI 10.4088/PCC.16br02025, lire en ligne)
  5. http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/3e06749ae5a50cb7ae80fb655dee103a.pdf Rapport sur les benzodiazépines de 2013
  6. « Recul de la consommation de benzodiazépines », sur www.celtipharm.com (consulté le 2 octobre 2017)
  7. a et b (en) Pubchem, « alprazolam », sur pubchem.ncbi.nlm.nih.gov (consulté le 2 octobre 2017)
  8. Lewis, R.J. Sr. (ed) Sax's Dangerous Properties of Industrial Materials. 11th Edition. Wiley-Interscience, Wiley & Sons, Inc. Hoboken, NJ. 2004., p. 3697
  9. CAZAUBON Yoann, « Benzodiazépines », sur pharmacomedicale.org (consulté le 2 octobre 2017)
  10. Cours de DCEM3 à la Faculté de Médecine de Strasbourg. Chapitre 3- Les anxiolytiques lire en ligne
  11. « Alprazolam », sur www.drugbank.ca (consulté le 2 octobre 2017)
  12. Association Pharmaceutique de la Province de Liège. Tableau Ib. Les isoenzymes CYP avec leurs substrats, inhibiteurs et inducteurs lire en ligne
  13. « CBIP », sur CBIP (consulté le 2 octobre 2017)
  14. « Haute Autorité de Santé - HAS - Accueil », sur www.has-sante.fr (consulté le 2 octobre 2017)
  15. http://www.drugs.com/dosage/xanax.html Dosage du Xanax (alprazolam)

Liens externes[modifier | modifier le code]