Dépendance aux médicaments

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La dépendance aux médicaments est une forme d’addiction aux médicaments. Les médicaments psychoactifs, particulièrement les benzodiazépines, présentent un risque de dépendance physique et psychique[1]. Il s’agit de la difficulté pour une personne de baisser ou d'arrêter la prise d’un médicament ou bien de prendre une dose plus forte que celle prescrite afin d’obtenir l’effet souhaité[2]. On parle aussi de toxicomanie médicamenteuse[2].

La toxicomanie médicamenteuse est une cause de mortalité très supérieure à la toxicomanie illégale dans les pays développés: rien que les somnifères sont associés à une surmortalité de 320 000 à 507 000 personnes aux États-Unis en 2010, soit du même ordre de grandeur que le tabac (480000 morts en 2010)[3].

De même, 49,000 d'américains sont morts d'overdose aux opioïdes en 2017, la majorité avec des médicaments produits légalement par l'industrie pharmaceutique. Voir l'article Crise des opioïdes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Publication de la Société française d'alcoologie, du Ministère délégué à la santé Paris, et de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. Consulté le 14 décembre 2012.
  2. a et b M. Dematteis, « Addiction aux médicaments », sur https://sante.ujf-grenoble.fr/, Clinique de Médecine Légale et d'Addictologie CHU de Grenoble, Université Joseph Fourrier (consulté le 1er juin 2015)
  3. Kripke DF, Langer RD, Kline LE. Hypnotics’ association with mortality or cancer: a matched cohort study. BMJ Open 2012;2:e000850. doi:10.1136/bmjopen-2012-000850.