Kétoconazole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kétoconazole
Image illustrative de l’article Kétoconazole
Image illustrative de l’article Kétoconazole
Identification
Nom UICPA 1-[4-(4-{[(2R,4S)-2-(2,4-dichlorophényl)-2-(1H-imidazol-1-ylméthyl)-1,3-dioxolan-4-yl]méthoxy}phényl)pipérazin-1-yl]éthan-1-one
No CAS 65277-42-1
No ECHA 100.059.680
Code ATC J02AB02
DrugBank APRD00401
PubChem 47576
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C26H28Cl2N4O4  [Isomères]
Masse molaire[1] 531,431 ± 0,029 g/mol
C 58,76 %, H 5,31 %, Cl 13,34 %, N 10,54 %, O 12,04 %,
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité variable
Liaison protéique 84 à 99 %
Métabolisme hépatique
Demi-vie d’élim. en deux phases
  • phase initiale: 2 heures
  • phase terminale: 8 heures
Excrétion

biliaire et rénal


Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le kétoconazole (R41400) est un antifongique de la classe des imidazoles.

En 2013, l'agence européenne des médicaments recommande la suspension de l'autorisation de la commercialisation de la forme orale devant les risques hépatiques[2].

Synthèse[modifier | modifier le code]

le kétoconazole est synthétisé en 7 étapes à partir de la réaction de la 2,4-dichloroacétophénone avec la glycérine ou propan-1,2,3-triol :

Synthèse du kétoconazole (8)

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Le kétoconazole inhibe la synthèse de l'ergostérol, molécule constitutive de la membrane fongique.

Spécialités contenant du kétoconazole[modifier | modifier le code]

  • NIZORAL
  • KETODERM

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

C'est l'imidazole donnant le plus d'insuffisance hépatique aiguë[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. European Medicines Agency recommends suspension of marketing authorisations for oral ketoconazole, 26 juillet 2013 sur le site de l'EMA
  3. García Rodríguez LA, Duque A, Castellsague J, Pérez-Gutthann S, Stricker BHC, A cohort study on the risk of acute liver injury among users of ketoconazole and other antifungal drugs, Br J Clin Pharmacol, 1999;48:847-852