Tétrazépam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la pharmacie
Cet article est une ébauche concernant la pharmacie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tétrazépam
Structure du tétrazépam
Structure du tétrazépam
Identification
No CAS 10379-14-3
Code ATC M03BX07
Propriétés chimiques
Formule brute C16H17ClN2O  [Isomères]
Masse molaire[1] 288,772 ± 0,017 g/mol
C 66,55 %, H 5,93 %, Cl 12,28 %, N 9,7 %, O 5,54 %,
Caractère psychotrope
Risque de dépendance Élevé
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.
tétrazépam
Noms commerciaux
  • Epsipam (Belgique),
  • Megavix Gé (France),
  • Myolastan (Belgique, France),
  • Panos (France),
  • Tetrazepam EG (France),
  • NB : non commercialisé en Suisse
Classe benzodiazépine
Autres informations Sous classe :

Le tétrazépam est une benzodiazépine que l'on prescrit en général pour son effet myorelaxant. Il est utilisé pour traiter la contracture musculaire douloureuse en rhumatologie.

Le tétrazépam a été retiré du marché européen en juillet 2013 en raison d'accidents cutanés (syndrome de Stevens-Johnson)[2],[3].

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

Outre le risque de somnolence, propre à toute benzodiazépine, il est décrit des cas rares de toxidermies bulleuses[4].

Par ailleurs, le risque de dépendance est élevé mais du fait des durées de prescriptions très courtes (moins de trois-quatre semaines), le phénomène de sevrage n'a que peu de risque d'apparaître.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]