361 Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
361 Records
Fondation 1999
Disparition 2010
Fondateur Akhenaton
Statut Défunt[1],[2]
Genre Hip-hop
Pays d'origine Drapeau de la France France
Siège 34 Chemin des Grottes Loubière, Marseille[3]
Site web 361records.com/

361 Records est un label français, fondé en 1999 par le rappeur Akhenaton, situé à Marseille. Il est fondé dans le but de faire découvrir des musiciens encore peu ou pas connus. En 2006, il produit des artistes comme BOF Comme un aimant, Chiens de paille, Psy 4 De La Rime et L'Algérino. Il collabore également avec Oxmo Puccino. En 2013, le label compte un chiffre d'affaires atteignant 42 613€[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

361 Records est fondé le 1er juin 1999[3] par le rappeur Akhenaton[4]. Akhenaton rencontre L'Algérino grâce à une collaboration avec Psy 4 De La Rime ; il rebaptise son nouveau protégé L'Algérino et le signe sur son label 361 Records pour sortir Les derniers seront les premiers au printemps 2005[5]. L'année suivante cependant, L'Algérino passe de 361 Records à Six-o-Nine Records en 2006[6]. Toujours en 2006, Akhenaton publie son premier album indépendant entièrement produit au label, Soldats de fortune[7],[8].

Akhenaton lance un nouveau label appelé Me-Label ; dans un entretien accordé à Metro News en 2011, il explique : « Mais ce qui fait qu'on crée Me-Label, c'est sûrement la disparition de notre label classique, 361 Records. Tous les artistes sont partis, il n'y avait plus que moi dedans[1]... » Il poursuit : « Chez 361 Records, on avait un studio, avec des frais sur chaque album. Pour certains disques des Psy4 de la rime, on avait des budgets de majors. Ces points d'amortissement très élevés ont complètement disparu avec Me-Label. Avec 2000 téléchargements, tes frais sont amortis. C'est une économie qui fonctionne, même si j'ai conscience que pour avoir 60 000 personnes sur un site, c'est compliqué[1]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Akhenaton : "L'indépendance, la vraie" », sur Metro News, (consulté le 21 février 2016).
  2. « « Aigle Royal », le nouvel album du rappeur L’Algerino », sur streetnsports.fr, (consulté le 21 février 2016).
  3. a, b et c « 361 RECORDS », sur Verif/BFM TV (consulté le 21 février 2016).
  4. « biographie », sur PureBreak (consulté le 21 février 2016).
  5. « L-Algérino Biographie », sur iTunesconsulté le=21 février 2016.
  6. « L'effet miroir de l'Algérino... », sur booska-p, (consulté le 21 février 2016).
  7. « Akhenaton lance son label On-Line », sur rap2france.com, (consulté le 21 février 2016).
  8. « Ces musiciens qui lâchent Virgin/EMI », sur Le monde, (consulté le 21 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]