Tenue de l'Olympique de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le maillot de l'Olympique de Marseille est blanc à domicile, et ce depuis la création du club. Le short et les chaussettes sont noirs jusqu'au début des années 1920. Ces couleurs sont remplacées par un short blanc et chaussettes bleues jusqu'en 1986 puis à partir de cette date, les trois composantes de la tenue sont blanches jusqu'en 2018/2019 et le retour des chaussettes bleues qui n'étaient revenues jusque là que sporadiquement.

Couleurs[modifier | modifier le code]

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1899-1920
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1920-1986
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1986-2015
Tenue domicile généraliste depuis la fondation du club

Le club phocéen arbore un maillot blanc à domicile, et ce depuis la création du club. La couleur blanche a été choisie pour évoquer la pureté de l'olympisme prônée par Pierre de Coubertin. Le short et les chaussettes sont noirs jusqu'au début des années 1920 en souvenir de l'ancien Football Club de Marseille puis apparaissent short blanc et chaussettes bleues, couleurs de la ville de Marseille[A 1]. D'une manière générale, l'OM joue jusqu'en 1986 avec un haut blanc, un short blanc et des bas bleus puis à partir de la saison 1986-1987, les trois composantes de la tenue sont généralement blanches. En 2018, la tenue domicile voit le retour des chaussettes bleues, réapparues épisodiquement depuis 1986.

La couleur originelle du col du maillot est le blanc, hormis en 1936-1937 où il est bleu. Ce phénomène ne se reproduit qu'en 1968-1969 et dès lors, le col du maillot n'est plus obligatoirement blanc à travers les saisons. Il a pu être ponctuellement tricolore en 1971-1972 à la suite du titre de champion de France ou orange lors de la saison 2012-2013[1].

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1920-1989
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1989-1997
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1997-2014
Tenue extérieure généraliste depuis les années 1920

En 1971-1972, l'OM joue exceptionnellement avec un maillot visiteur rouge, un short blanc et des bas bleus, soit exactement les mêmes couleurs que le Paris Saint-Germain naissant[2].

La fin des années 1980 coïncide avec plusieurs changements. Le principal réside en 1986-1987 dans la modification de couleur des chaussettes qui deviennent blanches au lieu de bleu[3],[4]. Entre 1985 et 1991, les manches blanches sont généralement coupées par une ou deux bandes bleues[1]. En 1989-1990, le bleu à tendance sombre jusqu'alors est éclairci et il tend vers du bleu ciel année après année. L'entreprise d'éclaircissement et son utilisation sont particulièrement visibles depuis la saison 1996-1997[1]. Les saisons 1986-1987 ou 1995-1996 peuvent voire l'OM arborer une tenue domicile composée d'un maillot et de chaussettes blanches et d'un short bleu[5],[6]. Lors des saisons 1996-1997[7] et 1997-1998[8], le maillot blanc est coupé par une bande horizontale bleue faisant référence au maillot 1988-1989 où l'équipe réalise un doublé Coupe-Championnat[9].

Jusqu'au milieu des années 1990, les clubs de football ont deux jeux de maillot; le maillot extérieur étant généralement le négatif du domicile[10]. À titre d'exemple pour l'OM, le maillot domicile 1989-1990 est blanc uni avec les manches rayées de bleu et le maillot extérieur est bleu uni avec les manches rayées de blanc[11]. Avec l'introduction croissante du marketing à partir de cette période, les clubs passent à trois jeux de maillot et le troisième maillot est communément appelé maillot third[10]. Par exemple, le maillot Europe 1998-1999 de l'OM est de couleur dorée pour célébrer le centenaire du club[12].

En plus de la généralisation d'une troisième tenue, une autre conséquence du marketing concerne le design des maillots[10]. Un exemple de stylisation des maillots marseillais est l'apparition de parements reprenant les symboles des armoiries de la ville. Par exemple, la croix bleue est présente sur les maillots domicile 2000-2001[13], 2004-2005[14], 2005-2006[15] et 2006-2007[16] ainsi que sur le maillot third 2014-2015[17]. Concernant la modification permanente du design des maillots, cela se concrétise à l'OM par exemple avec un maillot extérieur 2008-2009 avec des motifs jacquard, un maillot extérieur 2009-2010 avec des motifs en zig-zag et un maillot extérieur 2010-2011 avec un motif en quadrillage[18]. Ces couleurs et motifs singuliers peuvent se révéler être des succès commerciaux comme en 2007-2008 où l'OM se met au orange pour la Coupe d'Europe et le club enregistre un record absolu de ventes de maillots avec 365 000 unités vendues[A 2].

L'OM porte exceptionnellement une tenue orange contre le FC Sochaux le 6 août 2011.

D'une manière générale, le marketing respecte les couleurs et motifs historiques des maillots domicile et extérieur des clubs de football mais il provoque plus de controverses sur le maillot third[10]. La plus grande polémique est l'utilisation de maillots Europe de couleur orange, sable ou noir sur la période 2007-2013[18]. Ces maillots étant la tenue prioritaire dans les compétitions européennes, l'OM n'y affiche plus ses couleurs blanches traditionnelles qu'en cas de conflits de couleur[19]. En décembre 2012, le Président de l'OM, Vincent Labrune annonce que le club jouera désormais ses matchs à domicile en blanc, en championnat comme en coupe d'Europe[20].

En 2012-2013, la tenue domicile est l'exemple même de la cohabitation entre tradition et marketing puisque les chaussettes redeviennent bleues et dans le même temps le col du maillot est orange[21]. La saison 2014-2015 présente la même caractéristique avec le retour du bleu traditionnel d'avant 1990 sur les parements du maillot domicile et dans le même temps, le maillot extérieur est de couleur grise[17], au lieu d'être de couleur bleue, ce qui est une première dans l'histoire du club[18].

Lors de la saison 2018/2019, pour l'arrivée de puma comme nouvel équipementier, l'Olympique de Marseille annonce le retour des chaussettes bleues historiques sur la tenue domicile du club[22].

Équipementiers et sponsors[modifier | modifier le code]

Sponsor Neuf sur le maillot domicile de la saison 2006-2007.

C’est en 1969 que le premier équipementier de l’OM apparaît pour la première fois sur les maillots portés par les joueurs marseillais. Il s’agit de l’équipementier français Le Coq Sportif[23]. Il demeurera l’équipementier officiel du club jusqu’en 1974, année durant laquelle l’allemand Adidas signe avec l’OM. Ce dernier fournit le club de 1974 jusqu'en 2018[24],[25], avec cependant une interruption de 1994 à 1996, à la suite de l'affaire VA-OM. Reebok (de 1994 à 1995) puis le japonais Mizuno fournissent les équipements des Marseillais durant cette période. À compter du , la marque allemande Puma sera pour une durée de 5 ans le nouvel équipementier du club pour un montant annuel de près de 15 millions d’euros par an, hors primes de résultats[26].

En ce qui concerne le sponsor maillot, aucun sponsor maillot n’était inscrit sur le maillot des joueurs de l’Olympique de Marseille jusqu’en 1971. À partir de cette année là, l’OM devient le premier club français à arborer une publicité sur le maillot en compagnie du Nîmes Olympique[OG 1]. C’est BUT !, un journal sportif appartenant à Marcel Leclerc alors président du club, qui devient le premier sponsor maillot en 1971-1972. La saison suivante, le club provençal arbore le sponsor maillot Le Toro. De 1973 jusqu’en 1976, c’est Michel Axel qui est chargé de fournir le club marseillais suivi de Centre Barneoud. De 1977 à 1980, c’est Mas d’Auge qui apparaît sur le devant de la tunique marseillaise. En 1980-1981, c’est Zoo de Marseille qui devient le sponsor maillot pour une saison tout comme Faure et Euromarché. De 1983 à 1986 c’est la radio RMC qui est présente sur les maillots de l'OM. Maison Bouygues sera durant deux saisons le sponsor maillot. Ensuite, de 1988 à 1989 c'est Alain Afflelou. Panasonic est présent sur les maillots des olympiens durant la période de gloire de l'OM entre 1989 et 1992. De 1992 à 1995, les maillots de l'OM sont sponsorisés par Eurest. Par la suite, Speedy devient sponsor maillot durant une saison. Avec l’avènement du nouveau propriétaire Robert Louis-Dreyfus en 1997, c’est l’entreprise Ericsson qui devient sponsor maillot principal de 1997 à 2001 avant de céder sa place à Khalifa Airways, autre entreprise dans le giron du groupe Louis-Dreyfus. De 2003 à 2008, le groupe de téléphonie Neuf Telecom est sponsor maillot de l'OM. Entre 2008 et 2010, c'est Direct Énergie qui sponsorise l'OM en étant sponsor maillot avant d'être remplacé par BetClic entre 2010 et 2012.

Le 14 octobre 2017, Orange devient sponsor maillot du club pour deux saisons, soit jusqu'en 2019[27].

Lors des joutes européennes, le sponsor affiché a pu être différent de celui en championnat. Le premier à apparaître est Europe 1 en 1987-1988[A 3] puis ont suivi : France Loto (1989-1990)[A 3], Maison Bouygues (1992-1993)[28], le Conseil général des Bouches-du-Rhône (1994-1995)[A 3], Indesit (2003-2004)[A 3] ou encore Internity (2006-2007)[A 3]. Il est à noter que Panasonic et Maison Bouygues sont visibles durant les campagnes 1990-1991 et 1992-1993 mais que les finales 1991[29] et 1993[30] se jouent avec des maillots vierges.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  1. Oreggia 2009, « Il était une fois », p. 6
  2. Oreggia 2009, « Le club en 2009 », p. 119
  3. a, b, c, d et e Oreggia 2009, « Le club en 2009 », p. 117-118

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Historique maillot », sur www.om1899.com (consulté le 6 janvier 2012)
  2. « Photo d'avant-match (1971-1972) », sur www.1.bp.blogspot.com (consulté le 5 février 2013)
  3. « Equipes OM les années 1980/1986 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 février 2013)
  4. « Equipes OM les années 1987/1990 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 février 2013)
  5. « OM saison 1986-1987, finaliste et deuxième », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  6. « OM saison 1995-1996, la montée », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  7. « OM saison 1996-1997, retour difficile en L1 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  8. « La Saison 1997-1998, la France et Zidane sur le toit du monde », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  9. « OM saison 1988-1989, deuxième doublé après 1972 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  10. a, b, c et d Jean Exilus, « Maillots de football : entre identité et innovation, entre histoire et marketing », sur www.pkfoot.com, (consulté le 26 juin 2014)
  11. « OM saison 1989-90, champion et demi-finale de Coupe des champions », sur www.om4ever.com (consulté le 26 juin 2014)
  12. OM Plus, 1999, p. 3
  13. « OM saison 2000-2001 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  14. « La Saison 2004-2005 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  15. « Effectif pro - 2005/2006 », sur www.om.net (consulté le 7 février 2013)
  16. « Effectif pro - 2006/2007 », sur www.om.net (consulté le 7 février 2013)
  17. a et b Alexandre Bailleul, « Nouveaux maillots 2014/2015 de l’Olympique de Marseille (adidas) », sur www.sportbuzzbusiness.fr, (consulté le 26 juin 2014)
  18. a, b et c « Historique maillot », sur www.om1899.com (consulté le 17 février 2013)
  19. « 10 raisons de ne pas acheter le nouveau maillot », sur www.footmarseille.com, (consulté le 7 février 2013)
  20. « Labrune : "nous jouerons en blanc" », sur www.footmarseille.com, (consulté le 26 juin 2014)
  21. « Voici le nouveau maillot de l’OM ! », sur www.om.net, (consulté le 26 juin 2014)
  22. http://www.footpack.fr/100361-olympique-de-marseille-et-puma-devoilent-les-maillots-de-la-saison-2018-2019
  23. Gabriel Cnudde, « Marseille, l'or en blanc », sur www.sofoot.com, (consulté le 16 mars 2018)
  24. Brigitte Challiol, « Adidas rempile à l'Olympique de Marseille pour dix ans », Les Échos, no 18910,‎ , p. 20 (lire en ligne)
  25. « L'OM confirme sa prolongation avec Adidas », sur www.laprovence.com, (consulté le 25 février 2010)
  26. Juliette Garnier, « Sur le maillot de l’OM, le fauve de Puma détrône les trois bandes Adidas », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  27. « Orange devient le partenaire majeur de l'Olympique de Marseille », sur www.om.net, (consulté le 16 mars 2018)
  28. « OM, 52 ans de Coupes d'Europe », sur www.om4ever.com, (consulté le 16 mars 2018)
  29. « Finale 1991 contre l'Etoile Rouge de Belgrade », sur www.om4ever.com, (consulté le 5 avril 2015)
  30. « L'OM remporte la Ligue des Champions contre le Milan AC », sur www.om4ever.com, (consulté le 5 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « OG », mais aucune balise <references group="OG"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque