Maillot de l'Olympique de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le maillot de l'Olympique de Marseille est blanc à domicile, et ce depuis la création du club. Le short et les chaussettes sont noirs jusqu'au début des années 1920. Ces couleurs sont remplacées par un short blanc et chaussettes bleues jusqu'en 1986 puis à partir de cette date, les trois composantes de la tenue sont blanches.

Maillot domicile[modifier | modifier le code]

Fondation du club jusqu'au années 1920[modifier | modifier le code]

Le club phocéen arbore un maillot blanc à domicile, et ce depuis la création du club. La couleur blanche a été choisie pour évoquer la pureté de l'olympisme prônée par Pierre de Coubertin. Le short et les chaussettes sont noirs jusqu'au début des années 1920 en souvenir de l'ancien Football Club de Marseille[A 1].

Années 1920 - Années 1980[modifier | modifier le code]

Les années 1920 voient apparaître short blanc et chaussettes bleues, symbolisant les couleurs de la ville de Marseille[A 1].

La fortune de ces couleurs est décrite en ces termes par Louis Dutrey, sociétaire du club, en novembre 1930 : « Être Olympien, c’est, sans calcul, aimer son Club, vivre sa vie, s’intéresser·à tout et à tous ceux qui en font partie; savoir se priver d’un plaisir quelconque pour assister à toutes ses manifestations, c’est soutenir par sa présence, par ses renseignements, tous ceux qui portent le maillot blanc et les bas bleus. »[1].

En 1968-1969, la tenue est modifiée avec l'apparition d'un col de couleur bleue et dès lors, le col du maillot n'est plus obligatoirement blanc à travers les saisons (seule la saison 1936-1937 avait vu un col bleu auparavant)[2]. En 1971-1972, le col bleu devient ponctuellement tricolore à la suite du titre de champion de France et ceci est une tradition disparue de nos jours[2]. Cette même saison, l'OM joue exceptionnellement avec un maillot visiteur rouge, un short blanc et des bas bleus, soit exactement les mêmes couleurs que le Paris Saint-Germain naissant[3]. Depuis 1974-1975, l'équipementier est Adidas et les trois bandes caractéristiques de la marque sont liées à la tenue olympienne. Elles sont bleues et sont présentes sur les épaules du maillot et les côtés du short[2].

Saison 1986-1987 à nos jours[modifier | modifier le code]

Stylisation du maillot domicile avec une croix bleue (saison 2006-2007).

La fin des années 1980 coïncide avec plusieurs changements. Le principal réside en 1986-1987 dans la modification de couleur des chaussettes qui deviennent blanches au lieu de bleu[4],[5]. Entre 1985 et 1991, les manches blanches sont généralement coupées par une ou deux bandes bleues[2]. En 1989-1990, le bleu à tendance sombre jusqu'alors est éclairci et il tend vers du bleu ciel année après année et cela explique l'un des surnoms de « Ciel et blanc » pour désigner les Olympiens depuis cette période. L'entreprise d'éclaircissement du bleu vers le bleu ciel et son utilisation sont particulièrement visibles depuis la saison 1996-1997[2]. Les saisons 1986-1987 ou 1995-1996 peuvent voire l'OM arborer une tenue domicile composée d'un maillot et de chaussettes blanches et d'un short bleu[6],[7]. Lors des saisons 1996-1997[8] et 1997-1998[9], le maillot blanc est coupé par une bande horizontale bleue faisant référence au maillot 1988-1989 où l'équipe réalise un doublé Coupe-Championnat[10].

La période s'ouvrant depuis les années 2000 se caractérise principalement par la volonté de styliser les maillots et cela se concrétise par l'apparition de parement sur le maillot qui était jusqu'alors un maillot blanc uni[2].

Maillot extérieur[modifier | modifier le code]

Le maillot et les chaussettes extérieurs sont bleu depuis les années 1920. Le short est blanc puis il devient bleu depuis la fin des années 1990.

Jusqu'au milieu des années 1990, le maillot extérieur est généralement le négatif du domicile[11]. À titre d'exemple pour l'OM, le maillot domicile 1984-1985 est blanc uni avec un col bleu et le maillot extérieur est bleu uni avec un col blanc[12]. Au même titre que le maillot domicile, la volonté de stylisation s'applique aussi au maillot extérieur.

Maillots third et fourth[modifier | modifier le code]

Les maillots third de l'OM ont pu avoir comme couleur dominante le doré, le lavande, le noir ou l'orange[13].

L'Olympique de Marseille possède un maillot fourth depuis la saison 2011-2012. Il est noir à parement doré en 2011-2012, noir à parement rose en 2012-2013, bleu à parement jaune et vert en 2013-2014 et bleu à parement orange en 2014-2015[13].

Influence du marketing[modifier | modifier le code]

L'OM avec sa tenue fourth noir à parement doré (2 décembre 2011).

Avec l'introduction croissante du marketing au milieu des années 1990, les clubs passent à trois jeux de maillot, un troisième maillot étant par définition un article de plus potentiellement vendable auprès des supporters. À l'origine, ce troisième maillot est utilisé uniquement par les clubs jouant une coupe d'Europe et ils se retrouvent avec un jeu de maillot domicile, extérieur et Europe. Au cours des années 2000, cette pratique est étendue à l'ensemble des clubs, jouant ou non l'Europe, et le troisième maillot est communément appelé maillot third[11].

En plus de la généralisation d'une troisième tenue, une autre conséquence du marketing concerne le design des maillots. Ils sont voués à changer chaque saison lorsqu'au cours du XXe siècle, un maillot pouvait rester identique durant une ou plusieurs décénnies et il y a également une volonté de créer des tenues stylisées, là aussi en opposition avec le XXe siècle où les maillots sont décrits comme sobre[11].

Armoiries de Marseille.

Un exemple de stylisation des maillots marseillais est l'apparition de parements reprenant les symboles des armoiries de la ville. La croix bleue est présente sur les maillots domicile 2000-2001[14], 2004-2005[15], 2005-2006[16] et 2006-2007[17] ainsi que sur le maillot third 2014-2015[18]. Les armoiries complètes avec la croix bleue, le lion, le taureau ou la devise latine de Marseille sont présentes en 2008-2009[19] et 2012-2013[20].

Concernant la modification permanente du design des maillots, cela se concrétise à l'OM par exemple avec un maillot extérieur 2007-2008 avec des bandes verticales bleues et blanches, un maillot extérieur 2008-2009 avec des motifs jacquard, un maillot extérieur 2009-2010 avec des motifs en zig-zag et un maillot extérieur 2010-2011 avec un motif en quadrillage[13].

D'une manière générale, le marketing respecte les couleurs et motifs historiques des maillots domicile et extérieur des clubs de football mais il provoque plus de controverses sur le maillot third[11]. Ces couleurs et motifs singuliers peuvent se révéler être des succès commerciaux comme en 2007-2008 où l'OM se met au orange pour la Coupe d'Europe et le club enregistre un record absolu de ventes de maillots avec 365 000 unités vendues[A 2].

L'OM joue en orange au stade Vélodrome et le FC Sochaux en blanc (6 août 2011).

Certaines tenues olympiennes dû aux choix des dirigeants ont suscitées des avis négatifs et la plus grande polémique est l'utilisation de maillots Europe de couleur orange, sable ou noir sur la période 2007-2013[13]; ceci malgré un succès commercial comme en 2007-2008. Ces maillots étant la tenue prioritaire dans les compétitions européennes, l'OM n'y affiche plus ses couleurs blanches traditionnelles qu'en cas de conflits de couleur[21]. En 2011-2012, la tenue Europe de l'OM est arborée dès le premier match de la saison à domicile en L1. Elle oblige les joueurs du FC Sochaux à jouer en blanc alors que l'OM s'aligne en orange. Une personnalité comme Guy Roux, commentateur du match en direct, mais surtout Benoît Cheyrou, joueur de l'OM présent sur le terrain, expriment alors leur désaccord quant à la politique marketing du club marseillais[22],[23]. Une frange de supporters dit ne plus se reconnaître dans ces couleurs et ils estiment que l'OM doit se contenter du blanc et du bleu[24]. En décembre 2012, le Président de l'OM, Vincent Labrune annonce que le club jouera désormais ses matchs à domicile en blanc, en championnat comme en coupe d'Europe[25].

En 2012-2013, la tenue domicile est l'exemple même de la cohabitation entre tradition et marketing puisque les chaussettes redeviennent bleues et dans le même temps le col du maillot est orange[20]. La saison 2014-2015 présente la même caractéristique avec le retour du bleu traditionnel d'avant 1990 sur les parements du maillot domicile et dans le même temps, le maillot extérieur est de couleur grise[18], au lieu d'être de couleur bleue, ce qui est une première dans l'histoire du club[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  1. a et b Oreggia 2009, « Il était une fois », p. 6
  2. Oreggia 2009, « Le club en 2009 », p. 119

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Dutrey, « L’Olympien – vu par Louis Dutrey en novembre 1930 », sur www.leblog.om.net, (consulté le 6 janvier 2012)
  2. a, b, c, d, e et f « Historique maillot », sur www.om1899.com (consulté le 6 janvier 2012)
  3. « Photo d'avant-match (1971-1972) », sur www.1.bp.blogspot.com (consulté le 5 février 2013)
  4. « Equipes OM les années 1980/1986 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 février 2013)
  5. « Equipes OM les années 1987/1990 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 février 2013)
  6. « OM saison 1986-1987, finaliste et deuxième », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  7. « OM saison 1995-1996, la montée », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  8. « OM saison 1996-1997, retour difficile en L1 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  9. « La Saison 1997-1998, la France et Zidane sur le toit du monde », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  10. « OM saison 1988-1989, deuxième doublé après 1972 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  11. a, b, c et d Jean Exilus, « Maillots de football : entre identité et innovation, entre histoire et marketing », sur www.pkfoot.com, (consulté le 26 juin 2014)
  12. « OM saison 1984-85, une saison d'apprentissage », sur www.om4ever.com (consulté le 26 juin 2014)
  13. a, b, c, d et e « Historique maillot 2 », sur www.om1899.com (consulté le 17 février 2013)
  14. « OM saison 2000-2001 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  15. « La Saison 2004-2005 », sur www.om4ever.com (consulté le 7 février 2013)
  16. « Effectif pro - 2005/2006 », sur www.om.net (consulté le 7 février 2013)
  17. « Effectif pro - 2006/2007 », sur www.om.net (consulté le 7 février 2013)
  18. a et b Alexandre Bailleul, « Nouveaux maillots 2014/2015 de l’Olympique de Marseille (adidas) », sur www.sportbuzzbusiness.fr, (consulté le 26 juin 2014)
  19. « La Saison 2008/2009, le titre manqué de peu », sur www.om4ever.com (consulté le 27 juin 2014)
  20. a et b « Voici le nouveau maillot de l’OM ! », sur www.om.net, (consulté le 26 juin 2014)
  21. « 10 raisons de ne pas acheter le nouveau maillot », sur www.footmarseille.com, (consulté le 7 février 2013)
  22. « Benoît Cheyrou : «Je préfère jouer en blanc» », sur www.foutebol.com, (consulté le 20 août 2011)
  23. « Cheyrou : "Je représente un club dont la couleur est le blanc" », sur www.laprovence.com, (consulté le 20 août 2011)
  24. « Le maillot orange de l'OM fait l'unanimité... contre lui », sur www.laprovence.com, (consulté le 29 juillet 2011)
  25. « Labrune : "nous jouerons en blanc" », sur www.footmarseille.com, (consulté le 26 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]