Concept (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Concept

Album de IAM
Sortie janvier 1990[1]
Enregistré octobre à décembre 1989[1]
Genre Rap
Format Cassette[1]
Auteur Akhenaton
Shurik'n
Kheops
Imhotep
Label Ròker Promocion[1]

Albums de IAM

Concept est le premier album d'IAM, sorti en janvier 1990 à 400 exemplaires[2] et produit sous le label indépendant Ròker Promocion du Massilia Sound System.

Cet album annonce la couleur de leur premier album studio, … De la planète Mars, qu'IAM enregistre un an plus tard. L'album a été enregistré en une semaine, comme Akhenaton le raconte dans son autobiographie La face B, dans la petite pièce à chauffe-eau de l'appartement de Kheops[3] qui avait été aménagée. Le mixage est réalisé par Prince T.

Historique[modifier | modifier le code]

Selon Vincent Piolet, elle est produite à 400 exemplaires au format cassette, 150 exemplaires de l'album furent vendues[a]. Première mixtape de l'histoire du rap français, elle est désormais épuisée et non rééditée mais est encore trouvable en téléchargement non officiel sur Internet.

La pochette, en collages et coloriages, a été réalisée par les membres du groupe. Un fascicule de 12 pages présente les membres du groupe Akhenaton, Shurik'n et Kheops avec leur photo, les remerciements, un dessin de pyramides et une carte de l'Egypte, la signification du nom du groupe IAM et un lexique.

Le sample utilisé sur le morceau The Real B-Side (Marvin Gaye, "T" Stands for Trouble) est à l'origine de la discorde entre IAM et l'autre groupe de rap français phare à cette période, Suprême NTM[4]. Vincent Piolet rapporte que Kool Shen et JoeyStarr sont immédiatement impressionnés par cette cassette et particulièrement par Akhenaton[b]. Joeystarr, en revenant de Nice où il avait acquis la cassette, en fait plusieurs copies et la distribue autour de lui. Kool Shen rappelle les paroles de Joeystarr après sa rencontre avec le groupe à Marseille : « J’ai vu des Martiens. Ils ont quatre-vingt textes en boîte. Akhenaton est un ouf[5]. »

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Marseille et ses moments musicaux : ville et scènes musicales. Rapport final ». D’après Piolet 2017, p. 295.
  2. « Nous, on était impressionnés, Akhenaton était très fort[5]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d IAM, Le Livre, chronologie, p. 22.
  2. Vincent Piolet (préf. Dee Nasty, postface Solo), Regarde ta jeunesse dans les yeux. Naissance du hip-hop français 1980-1990, Marseille, Le mot et le reste, (1re éd. 2015), 362 p. (ISBN 978-2-36054-290-1)
  3. Bursty 2 Brazza, L'odyssée de la mixtape en France, De Brazza éditions, (ISBN 978-2-9559913-3-6 et 2-9559913-3-3)
  4. Vincent Piolet et Pierre-Jean Cléraux, NTM. Dans la fièvre du Suprême, Le mot et le reste, (ISBN 2361396521)
  5. a et b Piolet 2017, p. 295

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ressource relative à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :