Yoda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoda
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Naissance -896
Décès 4 (à 900 ans)
Sexe Masculin
Cheveux blancs
Yeux marron-vert
Activité(s) Grand maître Jedi
Caractéristique(s) S'aide d'une canne sauf lorsqu'il combat
Taille 0,66 mètres
Affiliation Ordre Jedi
Entourage Mace Windu
Ki-Adi-Mundi
Shaak Ti
Obi-Wan Kenobi
Luke Skywalker
Ennemi(s) Sith (Dark Sidious surtout)

Membre(s) ordre Jedi

Créé par George Lucas, Wendy Froud (en)
Voix Frank Oz puis Tom Kane dans The Clone Wars
V.F. Serge Lhorca puis Jean Lescot dans les épisodes I,II,III et The Clone Wars
Film(s) La Menace fantôme
L'Attaque des clones
La Revanche des Sith
L'Empire contre-attaque
Le Retour du Jedi
Star Wars: The Clone Wars
Série(s) Clone Wars
The Clone Wars
Lego Star Wars : Les Chroniques de Yoda
Première apparition L'Empire contre-attaque (1980) dans la chronologie de sortie des films ; Star Wars, épisode I : La Menace fantôme (1999) dans la chronologie narrative des films (32 av. BY)
Dernière apparition Lego Star Wars : Les Chroniques de Yoda (2013) dans la chronologie de sortie des œuvres ; Le Retour du Jedi (1983) dans la chronologie de l'univers de Star Wars (4 BY)
Éditeur(s) 20th Century Fox
Fiche du personnage

Yoda est un personnage fictif de l'univers Star Wars. C'est certainement le plus grand maître Jedi de tout l'univers de Star Wars. Yoda a un sabre laser vert .

Description[modifier | modifier le code]

Wendy Froud (en 2014), conceptrice graphique de Yoda.
Frank Oz (en 1984) : animateur de la marionnette de voix originale de Yoda.

Yoda est présent dans cinq épisodes sur les six que compte la saga (I, II, III, V et VI). George Lucas, passionné de sanskrit, a repris un terme de cette langue pour nommer le personnage, comme c'est le cas pour beaucoup d'autres (Vador, Leia…). Yoddha, en sanskrit, signifie « guerrier », et Yodea, en hébreu, signifie « celui qui sait ». En grec ancien, οἶδα (oïda) signifie également « je sais ».

Être de petite taille (0,66 m), vert, âgé de plus de 800 ans (900 à la fin de l'épisode VI), Yoda est un des personnages les plus charismatiques des deux trilogies Star Wars, imposant la sagesse, et le respect auprès des maîtres Jedi. Les yeux de Yoda ont été repris sur ceux de Albert Einstein, pour, d'après Lucas, « lui donner un air intelligent et sage ». Dans les épisodes de la première trilogie, Yoda s'appuie sur une canne, qui était en réalité pour le marionnettiste Frank Oz un moyen de le faire bouger. Son espèce n'est pas décrite, mais le personnage de Yaddle ainsi que maître Vandar Tokare, présent dans l'épisode I, en fait partie.

Dans les films, il est le plus grand des maîtres Jedi, : sa maîtrise de la Force est très grande. Cependant, il fait une grosse chute et se voit obligé de fuir. Il admet son échec et s'exile sur Dagobah, une planète inhospitalière recouverte d'une épaisse jungle, cachée de l'empire, où Luke Skywalker viendra le trouver pour y compléter sa formation.

Yoda est le meilleur guerrier de l'ordre Jedi, maître du style « Ataru » (Forme IV), d'où ses innombrables et spectaculaires acrobaties. Il utilise également sa grande maîtrise de la Force au combat : on le voit assommer deux gardes de l'Empereur d'un simple revers de main, et son pouvoir d'absorption de la foudre Sith est sans égal.

Il appartenait au Conseil Jedi, avant la destruction de celui-ci. Il sera l'un des rares Jedi, avec Obi-Wan Kenobi, Shaak Ti ou encore Quinlan Vos, à survivre à la rébellion des clones, qui suivent l'Ordre 66 donné par son rival Dark Sidious.

Yoda est avant tout un enseignant et forme les futurs Jedi. Il a ainsi formé sept padawans connus à ce jour, Dooku, Mace Windu, Ki-Adi-Mundi, Ikrit, Rahm Kota (apparaissant dans le jeu vidéo Star Wars : Le Pouvoir de la Force), et enfin son dernier padawan : Luke Skywalker. C'est lui qui, avec le « maître du sabre laser » Cin Drallig, assure les cours collectifs des novices Jedi qui n'ont pas encore de maître. Dans ces cours, il leur apprend les bases de la philosophie et de l'histoire Jedi, ainsi que de l'utilisation de la Force. Le seul Jedi à ne pas avoir reçu ces cours fut Anakin Skywalker : c'est l'une des grandes causes de sa séduction par le Côté Obscur et la pire parmi les rares erreurs qu'ait commises Yoda. Cependant, Yoda s'est toujours douté qu'Anakin finirait par tomber dans le Côté Obscur mais Obi-Wan a toujours cru qu'il pourrait le retenir. Yoda est souvent sur la planète Ilum, pour apprendre aux jeunes novices à trouver le cristal de leur propre sabre laser.

Il est connu pour son calme légendaire : il ne met en pratique ses pouvoirs puissants que pour défendre la sécurité de la galaxie ou de l'ordre Jedi. Il a visité d'innombrables planètes et comprend de nombreuses langues. Dans La Menace fantôme, Obi-Wan Kenobi laisse entendre que Yoda a le taux de midi-chlorien (organites cellulaires responsables de la sensibilité à la Force) le plus élevé de l'ordre Jedi, hormis Anakin Skywalker que Qui-Gon Jinn a découvert. En plus de sa sagesse et son calme, Yoda est connu pour ne pas avoir de défaut. Cependant, dans le livre Yoda : Sombre Rencontre de Sean Stewart, on découvre la vie de Yoda dans l'intime. Ainsi, on apprend que son seul défaut est son appétit. D'ailleurs, il ne supporte pas la nourriture des autres, et s'énerve lorsque quelqu'un touche à son assiette. Yoda s'est distingué lors de la bataille d'Ilyona sur la planète 72-rubst, âgé alors de seulement 253 ans, il fit remporter la victoire aux siens en dévoilant alors pour la première fois ses capacités hors du commun à manipuler la Force, par la suite il se fit prendre sous l'aile de N’Kata Del Gormo, ce dernier lui enseignant ce qui deviendra plus tard l'art du Jedi.

Histoire détaillée à travers les films[modifier | modifier le code]

Épisode I : La Menace fantôme[modifier | modifier le code]

On y apprend le rôle important de Yoda au Conseil Jedi. Quand des jeunes padawans commencent les premières étapes de la formation Jedi, ils le font avec les conseils avertis de Yoda. Beaucoup des plus grands Jedi de la République galactique se sont exercés avec Yoda quand ils étaient enfants. Les groupes de formation sont appelés clans. Quand les Jedi grandissent, ils sont, au début de l'adolescence, associés à un Chevalier ou à un maître de l'Ordre pour continuer la formation de façon plus personnalisée. Yoda est aussi un des plus éminents membres du Conseil Jedi. Après avoir découvert les capacités exceptionnelles d'Anakin Skywalker (son taux de midi-chloriens indiquant des aptitudes de Jedi) Qui-Gon Jinn, accompagné de son padawan Obi-Wan Kenobi, le présente au Conseil Jedi. Qui-Gon espère pouvoir le former en tant que Padawan, Obi-Wan paraissant prêt à être reconnu comme un chevalier Jedi à part entière (un Jedi ne peut avoir qu'un Padawan à la fois). Plus encore, Qui-Gon le considère comme l'Élu, qui ramènera l'équilibre dans la Force. Cependant, le Conseil, et principalement Yoda qui y joue un rôle capital, déclare qu'Anakin est trop vieux pour cela. Il trouve aussi que sa douloureuse séparation avec sa mère le rend incertain quant à ses capacités à être un bon Jedi, sans attrait pour le côté obscur de la Force. Cependant, après la mort de Qui-Gon, le conseil revient sur sa décision, sentant peut-être la menace Sith trop grande pour refuser de former un garçon aux capacités potentiellement exceptionnelles (il est peut-être bien l'Élu), et confie sa formation à Obi-Wan Kenobi.

Épisode II : L'Attaque des clones[modifier | modifier le code]

L'ombre du côté obscur est tombée sur la République et Yoda le sent de plus en plus. La montée en puissance du côté obscur crée une perturbation dans la Force assez forte pour occulter les facultés de précognition du Jedi dans les sujets importants. Sentant l'incertitude préoccupante du futur, Yoda reconnaît le besoin de méditer. Le Conseil Jedi affecte Obi-Wan Kenobi pour élucider une tentative d'assassinat apparemment fomentée par les forces des séparatistes de la Confédération des systèmes indépendants. Ce qu'il trouve est bien plus préoccupant. Lors du décès de la mère d'Anakin et du massacre des Tuskens, Yoda ressent alors le grand bouleversement dans l'esprit du Jedi et comprend qu'Anakin se rapproche de plus en plus du côté obscur.

Une armée entière de clones a été secrètement créée pour la République, par le décret d'un Jedi décédé, Sifo-Dyas. Personne au Conseil n'est au courant de ce développement, ni ne l'avait perçu par le biais des facultés de clairvoyance. Des recherches plus approfondies sur le sujet indiquent que les Séparatistes se préparent à livrer une guerre. Le Comte Dooku, un ancien padawan de Yoda, construit une force militaire avec pour effectif principal les armées de droïdes des guildes de commerce. Quelque chose doit être fait.

Le Chancelier Suprême Palpatine, nouvellement bénéficiaire des pleins pouvoirs d'urgence prend possession de l'Armée de clones et place les Jedi au cœur de l'action. Yoda va sur Kamino pour prendre livraison effective des forces militaires, créées pour la République tandis qu'un groupe d'intervention Jedi, dirigé par Mace Windu, se rend sur Géonosis pour sauver Obi-Wan Kenobi et débusquer le Comte Dooku. Yoda intervient avec l'armée de clones au moment où la mission tournait court et que les Jedi étaient dos au mur.

À l'instant même où l'Armée de clones de la République engage le combat contre les droïdes séparatistes, la guerre des clones commence. Yoda, agissant en tant que général, surveille la bataille depuis un poste de commandement. L'armée de clones défait les séparatistes sur Géonosis, mais beaucoup s'échappent. Yoda suit son instinct pour arriver à un hangar obscur où le Comte Dooku a gravement blessé Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker.

Yoda et Dooku s'affrontent, dans un premier temps par la simple maîtrise de la Force. Dooku essaye d'écraser le maître Jedi en faisant s'effondrer une partie du toit. Yoda repousse facilement les débris puis la foudre Sith déchaînée par Dooku. Durant une bataille courte mais héroïque, les deux combattants font preuve d'une vitesse et d'une agilité étonnantes. Yoda, par sa maîtrise de la Force, saute en l'air, tournoyant et parant tous les coups de Dooku. Ce dernier s'éclipse toutefois en employant la Force. Il prend pour cible Anakin et Obi-Wan, restés au sol, et menace de les tuer en faisant s'effondrer une partie de l'installation sur eux. Sachant que la noblesse de Yoda lui permettrait de gagner du temps, Dooku s'échappe pendant que le maître Jedi sauve ses partenaires.

Cette première bataille de la guerre des clones est une victoire pour la République, mais Yoda reste préoccupé. Trop de choses avaient été occultées par le côté obscur, et le jugement de l'Ordre Jedi avait peut-être été sali par la suffisance et l'arrogance. Non seulement beaucoup de Jedi étaient morts sur Géonosis, mais la nature même de la mort était maintenant peu claire au vieux et sage maître. Tout en méditant, Yoda sent qu'un événement traumatisant va arriver au jeune Anakin Skywalker. À ce moment précis, il entend également la voix de Qui-Gon Jinn, mort au combat il y a déjà une dizaine d'années. Il est impossible qu'un Jedi maintienne son identité après avoir fait corps avec la Force, mais il l'entend pourtant bien.

C'est pour lui un autre casse-tête dangereux et inquiétant à résoudre tandis que la République s'effondre autour de lui. Par la méditation, il peut communier avec l'esprit de Qui-Gon. Le maître Jedi décédé avait découvert une technique ésotérique pour préserver l'identité même après la mort. Cela relevait de capacités de la Force peu encouragées par l'ordre Jedi, cette méthode avait été développée par un Shaman des Whills. Dans les années qui suivent, Yoda étudie ces techniques, apprenant ces capacités dans une position qu'il n'avait pas occupé depuis des siècles : celle d'apprenti.

Guerre des clones[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre, Yoda ne participera pas au combats. Il refusera d'être un général Jedi, poste militaire où le Jedi est assisté d'un commandant clone et d'une Légion de 5000. Alors, le commandant clone lui étant destiné, le commandant Thire, commandera ses troupes comme soldats de choc pour assurer la sécurité sur Coruscant. La seule mission avec lui fut lorsqu'il se rendit en diplomatie sur Toydaria, accompagné de deux autres clones, Rys et Jek. Mais cette mission diplomatique finira en affrontements avec l'armée d'Asajj Ventress, redoutable assassin du Comte Dooku douée de Force. Yoda apprendra aux soldats clones à utiliser leur intelligence et se trouver leur personnalité, ce qui, aux yeux de Yoda, les rendra moins "automatiques".

Ensuite, il restera à siéger au Temple Jedi à méditer et analyser des situations de la Guerre. Sinon, il sera sur Ilum pour montrer aux jeunes novices comment trouver le cristal de leur sabre laser. Tout près de la fin de la guerre, le Conseil Jedi passera près de trouver la vérité, soit que Dark Sidious soit en fait le chancelier.

Épisode III : La Revanche des Sith[modifier | modifier le code]

Alors que la Guerre allait bientôt prendre fin, les Généraux Jedi Luminara Unduli et Quinlan Vos, accompagnés de leurs deux légions respectives, se rendirent sur Kashyyyk. Yoda les accompagna en dernière minute, puisqu'il connaissait bien les Wookiees. Ainsi, des bataillons de guerriers Wookiees secondèrent les clone troopers dans la défense de leur planète natale. À un moment, Quinlan Vos, qui avait quitté puis regagné l'Ordre Jedi peu avant la guerre des clones, le reproduit à nouveau et démissionne, laissant la 433e Légion et le commandant Faie aux mains d'Unduli et Yoda.

Après des années de recherche, Dark Sidious est apparu et a mis en action son plan final visant à l'élimination des Jedi. Sidious, seigneur noir des Sith, qui avait échappé à l'attention des Jedi pendant des années, était en fait le Chancelier Suprême Palpatine. Depuis sa position de puissance croissante, Palpatine manipulait les événements tels que la guerre des clones pour exterminer les Jedi. Une fois que les Jedi ont été dispersés à travers la galaxie pour mener les bataillons de clones, Sidious a décrété l'Ordre 66. Ce nouvel ordre, transmis aux clones commandants accompagnants les Généraux Jedi, leur fait croire que les Jedi sont des traîtres. Ils sont forcés d'exécuter leurs chefs et amis, ceux refusant étant pourchassés par Sidious. Beaucoup de Jedi sont morts par cette manœuvre.

Grâce à la Force, Yoda a senti la soudaine perte de vie à travers la galaxie. Ce fut presque comme un coup de poignard, mais Yoda réagit à temps pour arrêter la tentative d'assassinat contre sa personne. Les commandants clones des deux autres Jedi, le commandant Gree et le commandant Faie, essayèrent d'ouvrir le feu sur lui, mais le maître Jedi fut plus rapide et décapita les rebelles avec son sabre laser. Avec l'aide de Tarfful et Chewbacca, Yoda put s'enfuir de Kashyyyk et prendre contact avec le sénateur Bail Organa d'Alderaan.

Yoda, Obi-Wan Kenobi et Bail Organa se regroupèrent. Ils furent les témoins du système d'extermination des Jedi et de leurs alliés terriblement ingénieux mis en place par Palpatine. Un signal codé émanant du Temple Jedi, demandait aux survivants Jedi tels Bultar Swan de se rendre à Coruscant, où ils tomberaient dans un nouveau piège. Kenobi et Yoda étaient déterminés à neutraliser cette balise mortelle avant que plus de Jedi ne soient menés à la mort.

De retour à Coruscant, ils ont infiltré le Temple Jedi. Là, ils ont découvert la terrible évidence de ce qui avait eu lieu durant leur absence. Le Chancelier était maintenant l'Empereur Palpatine, et le prometteur guerrier Jedi Anakin Skywalker était son nouvel apprenti Sith, Dark Vador. Ce dernier, accompagné du commandant Thire et des troupes de choc, autrefois commandant clone et légion de Yoda, pillèrent le Temple et massacrèrent quasiment tout le monde, les blessés étant laissés pour compte ou résignés à abandonner l'Ordre Jedi. En tant que seuls survivants en pleine forme de l'Ordre 66, il appartenait à Yoda et à Kenobi d'arrêter les Sith, l'un doit s'occuper du maître et l'autre de l'apprenti. Kenobi a été envoyé à la recherche de Dark Vador pour le détruire. Yoda, pour sa part, doit faire face au plus puissant, le maître Sith Dark Sidious.

À l'intérieur des spacieux locaux des chambres du Sénat galactique, Yoda a défié l'Empereur. Les deux opposants ont livré un duel spectaculaire, il ne pouvait pas en être autrement pour un affrontement entre les praticiens les plus puissants des côtés lumineux et obscurs de la Force. Yoda put s'enfuir grâce à l'aide de Bail Organa, qui venait de réaliser le massacre des Jedi en voyant un novice, Zett Jukassa, être tué sous ses yeux par Thire.

Les Jedi n'ont pas réussi à arrêter les Sith, bien que Kenobi ait gravement blessé Vador, qui devra être reconstitué bioniquement pour survivre. Un nouvel espoir arrivera sous forme de jumeaux nouveau-nés. L'épouse de Skywalker, Padmé Amidala, était enceinte d'enfants naturellement dotés d'une grande maîtrise de la Force. Sur le sanctuaire de Polis Massa, Padmé a donné naissance à Luke et Leia avant de mourir, ayant perdu toute raison de vivre. Yoda, Bail Organa et Obi-Wan Kenobi furent témoins de ces naissances, et ont immédiatement commencé à se projeter dans l'avenir.

Sachant que ces enfants constitueraient une menace pour l'Empereur, les Jedi sont déterminés à garder leurs existences secrètes. Les jumeaux ont été séparés, Luke Skywalker a été emmené pour vivre dans la ferme familiale de son demi-oncle Owen Lars sur Tatooine, tandis que Leia a été adopté par Bail Organa et son épouse, la reine d'Alderaan, perdant ainsi le patronyme de Skywalker pour celui d'Organa devenant ainsi Leia Organa. Les Jedi attendraient le temps nécessaire, se fiant à la Force pour connaître le moment opportun pour s'opposer à l'Empire. Pendant ce temps, Yoda atterrit sur une des planètes du système Dagobah tandis qu'Obi-Wan se réfugie sur Tatooine pour surveiller le jeune garçon Luke, prenant le surnom de "Ben" pour tromper les Stormtroopers, nouveaux soldats de l'Empire, les clone troopers ayant tous été "remplacés".

Yoda et Obi-Wan étudieront la Forme de l'Esprit Jedi, après que l'ancien maître d'Obi-Wan, Qui-Gon Jinn, l'eut acquise. Ils communiqueront avec ce dernier, faisant un avec la Force.

Entre l'épisode III et IV[modifier | modifier le code]

Yoda apprendra pendant ces 20 ans que Quinlan Vos, cité précédemment, était en sécurité après avoir quitté l'Ordre avant la Grande Purge Jedi (La suite de l'ordre 66).

Star Wars : Le Pouvoir de la Force 2 : La rencontre avec Starkiller.

Durant sa méditation, Yoda eut l’occasion de rencontrer un certain Starkiller, clone créé par Dark Vador pour devenir son apprenti. Starkiller découvrit la grotte par laquelle il était attiré et rencontra Yoda juste avant d’y pénétrer. Il lui confirma que cette grotte lui apporterait les réponses qu’il cherchait. A la sortie, Yoda le réconforta en lui disant qu’il devait suivre sa destinée.

Épisode IV : Un nouvel espoir[modifier | modifier le code]

Yoda n'apparaît pas dans cet épisode. On comprend néanmoins que, après la chute de la République, il est allé se réfugier sur Dagobah. Là, il a attendu patiemment qu'un nouvel espoir surgisse et mette fin à la mainmise du côté obscur sur les peuples de la galaxie. Son nom n'est néanmoins pas mentionné, son personnage n'ayant pas encore été créé à l'époque.

Épisode V : L'Empire contre-attaque[modifier | modifier le code]

Le personnage de Yoda a été créé en 1980 pour cet opus.

Cet espoir arrive trois ans après la bataille de Yavin, guidé jusqu'à Dagobah par une vision de son ancien mentor Obi-Wan Kenobi, Luke Skywalker a découvert Yoda sans même le savoir. Échoué sur le monde marécageux, Luke y a rencontré une créature autant féerique que comique qui lui a promis de l'aider. Les singeries de la créature ont vite débordé la courte patience de Luke, mais ce n'était là que le premier de nombreux tests auxquels Luke échouerait.

Le maître Jedi a commencé la formation de Luke avec sérieux. Les défis de la télékinésie, défis de la volonté et du corps, étaient supérieurs à ceux auxquels Luke avait jamais eu à faire face dans sa jeunesse insouciante, avant qu'il ne devienne Jedi. Luke échoua à « désapprendre » ses préjugés. Quand on lui demanda de soulever son chasseur de combat, échoué dans les marais de Dagobah, avec la seule puissance de son esprit, il lui répondit qu'il essayerait. « Non ! », gronda Yoda, « Fais-le, ou ne le fais pas, mais il n'y a pas d'essai. » Luke n'a pas cru que la Force pourrait soulever un objet si massif. Il eut la preuve du contraire lorsque Yoda souleva le X-wing par télékinésie pour le placer sur la terre ferme. Luke n'a pas cru en son pouvoir, c'est pourquoi il a échoué.

Lorsque Yoda a enseigné à Luke comment percevoir le futur, une vision peu encourageante de ses amis en danger a contraint le jeune Skywalker à abandonner sa formation. Luke a promis qu'il reviendrait et partit précipitamment au loin pour sauver ses amis. En fin de compte, Luke échoue et doit lui-même être sauvé. Yoda craint alors que tout soit perdu dans l'effort d'arrêter Vador et l'Empereur.

C'est dans la bande originale du film de l'épisode V que l'on retrouve le thème musical de Yoda. La musique de ce thème se montre très douce, rassurante et pleine de sagesse.

Épisode VI : Le Retour du Jedi[modifier | modifier le code]

Environ un an après, Luke est revenu pour conclure sa formation de Jedi. Après avoir fait face aux difficultés de la confrontation avec Vador, et après avoir appris à cette occasion qu'il était réellement son père, Luke a appris de Yoda que sa formation était terminée. En l'absence de Luke, Yoda était tombé très malade. Alors qu'il attendait sereinement la mort, Yoda apporta un éclairage au passé éloigné de Luke : il y avait un autre Skywalker. Yoda mourut peu de temps après, disparaissant physiquement pendant que son corps fusionnait avec la Force.

En sortant de la hutte de Yoda, Luke apprit par Obi-Wan que Leia Organa était sa sœur. Luke sauva finalement son père du côté obscur, qui tua Dark Sidious. Mais Anakin Skywalker agonisait, et Luke le ramena sur Endor pour ses funérailles. À la célébration de la bataille d'Endor, Luke vit le spectre de Yoda, rejoint par les esprits Jedi d'Obi-Wan Kenobi, et d'Anakin Skywalker, son père.

Le dialecte de Yoda[modifier | modifier le code]

Sa façon de parler est devenue mythique : elle utilise la syntaxe objet, sujet, verbe, totalement à l'inverse de la plupart des langues indo-européennes, qui suivent la syntaxe sujet, verbe, objet. Cependant, pour que certaines phrases restent compréhensibles, ce ne sont souvent que les auxiliaires qui sont déplacés. La formation des phrases est une résultante d'une figure stylistique appelée hyperbate.[réf. nécessaire]

Exemples :

  • « Le côté obscur de la Force, redouter tu dois. »
  • « Quand neuf cents ans comme moi tu auras, moins en forme tu seras. »
  • « En grand danger, vous êtes. »
  • « T'aider, je puis. »
  • « Excellentes relations avec les Wookies j'entretiens. »
  • « À vos intuitions, vous fier, il faut. »
  • « Ta confiance en ton apprenti, un peu trop grande me paraît, comme l'est ta foi dans le côté obscur de la Force. »
  • « Beaucoup encore il te reste à apprendre. »
  • « Visqueux ? Boueux ? Ici je vis ! »
  • « Personne par la guerre ne devient grand. »
  • « Ton père, il est. »
  • « La mort est un élément naturel de la vie, réjouis-toi pour tous ceux autour de toi qui retournent à la Force. Ni les pleurer ni les regretter tu ne dois. »
  • « Regarder les hologrammes de sécurité, une grande souffrance te causera. »
  • « À ton intuition fie-toi, par le trouver tu finiras. »
  • « En danger, nous sommes. »
  • « Partir, vous devez »

Contre-exemples :

  • « Le côté obscur trouble tout. »
  • « De débuter vient juste la guerre des clones. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]