Bataille de Yavin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Yavin
Informations générales
Date An 0
Lieu Étoile de la Mort près de Yavin 4
Issue Victoire de l'Alliance rebelle
Belligérants
Commandants
Grand Moff Tarkin
Dark Vador
Amiral Motti †
Général Tagge
Général Dodonna
Général Willard
Garven Dreis (Escadron Rouge) †
Jon "Dutch" Vander (Escadron Or") †
Forces en présence
* Étoile de la Mort
* Chasseur TIE
* Escadron Noir
* TIE Avancé x1 de Dark Vador
* 22 X-Wings T-65
* 8 Y-Wings BTL
* 2 R-22 Spearheads
¤ Faucon Millenium
Pertes
* Étoile de la Mort
* 20000 Officiers Impériaux et pas plus d'un million de soldats
* Deux tiers de la 501e légion
* Escadron Noir
* 20 X-Wings
* 7 Y-Wings
* Plusieurs prisonniers rebelles à bord de l'Étoile de la Mort
Guerre Civile Galactique
Batailles
Yavin (0) · Blocus de Yavin IV (0-0,5 ap.BY) · Hoth (3 ap.BY) · Endor (4 ap.BY)

La bataille de Yavin se déroule dans l'univers de Star Wars ; elle oppose l'Empire galactique aux Rebelles autour de la planète gazeuse Yavin. Elle marque le paroxysme de l'épisode IV - Un nouvel espoir. Lors de l'attaque décisive, un chasseur parvient à se faufiler dans une tranchée fortement défendue à la surface de l'Étoile Noire, et à larguer une bombe qui provoque la destruction de celle-ci. Cette attaque est inspirée par plusieurs scènes de films de guerre où une place forte est bombardée en rase-motte, en particulier 633 Squadron (1964, attaque d'une usine en Norvège à travers un fjord) et The Dam Busters (1954, attaque d'un barrage à travers un canyon)[1].

La bataille de Yavin marque le début de l'an 0 dans la chronologie de l'univers de Star Wars. De nombreux événements relatifs à cette saga sont ainsi exprimés en « avant BY » ou « après BY ».

Avant la bataille[modifier | modifier le code]

L'Empereur Palpatine est conscient de la menace que constituent les Rebelles et décide d'utiliser sa nouvelle arme de terreur, l'Étoile de la Mort, contre le groupe d'insurgés. L'emplacement de la base secrète des Rebelles est un secret bien gardé et l'Empire galactique n'a aucune piste valable mais lorsqu'un groupe formé de Han Solo et de Luke Skywalker tente de faire évader la Princesse Leia de l'Étoile de la Mort, le Grand Moff Tarkin place un émetteur sur le Faucon Millenium de Han Solo. Les suivant ainsi à la trace, il découvre l'emplacement de la base secrète de l'Alliance.

La base de Yavin 4 est construite selon la vieille philosophie de l'Alliance, qui est de se fortifier pour pouvoir résister longtemps à un assaut de grande envergure. Cette tactique changera plus tard avec l'accroissement de la puissance impériale ; l'Alliance choisira alors des bases moins fortifiées et plus faciles à évacuer.

Peu avant que la bataille n'éclate, un croiseur Mon Calamari, le MC80 Independance, ravitaille la base en X-Wing et en matériel de défense. Un coup du hasard qui pourrait bien avoir fait pencher la balance au cours de la bataille.

Les Rebelles exploitent les plans dérobés par le réseau d'espionnage Bothan et le mercenaire Kyle Katarn. Le Général Jan Dodonna et ses conseillers militaires parviennent à trouver une faille : un conduit d'aération mal protégé menant au générateur de la station. Un chasseur stellaire muni d'une torpille à protons pourrait accéder à la tranchée, où se trouve ce conduit, et causer une réaction en chaîne qui ferait exploser L'Étoile de la Mort.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Jungle luxuriante entourant la base rebelle de Yavin

L'Étoile de la Mort arrive dans le système du mauvais côté de la planète, Yavin 4 se trouvant de l'autre côté de la géante gazeuse. Quelques minutes supplémentaires seront donc nécessaires à la station de combat pour se placer à portée de feu de Yavin 4. Pour Tarkin, qui ne peut pas savoir ce qui va se produire durant ces quelques minutes supplémentaires, la confiance est maximale : la rébellion va bientôt être écrasée et les plans récupérés. Sur Yavin 4, c'est le branle-bas de combat. Les pilotes sortent à peine de leur briefing qu'ils doivent déjà prendre leur envol pour affronter l'Étoile de la Mort.

Le haut commandement de l'Alliance comprend que pour attaquer la bouche d'entrée, les pilotes doivent tout d'abord nettoyer le passage des turbolasers. Bien que trop lents pour abattre un chasseur, le nombre de tirs dans toutes les directions va rendre la tâche des pilotes ardue. L'escadron Red et l'escadron Blue se chargent de cette tâche, en plus de détruire la tour du déflecteur qui protège le secteur de la tranchée. L'attaque de la tranchée peut alors commencer. Les chasseurs bombardiers Y-Wing de l'escadron Gold sont les premiers à entrer en action, sous la couverture de l'escadron Blue, dont les nouveaux A-Wings expérimentaux restent en hauteur pour couper le passage aux chasseurs ennemis. Les turbolasers de la tranchée ne pouvant offrir qu'un tir de barrage peu précis, et les chasseurs TIE étant trop faibles devant les chasseurs X-Wings, le seigneur Vador décide de les affronter lui-même avec l'aide de son escadron de pilotes d'élite, l'escadron Black. Dark Vador a déjà prouvé qu'il est un pilote hors pair, notamment lors de la Première Bataille de Naboo ou de la Bataille de Coruscant. La base de Yavin 4, qui peut tout voir et tout entendre de la bataille, prévient alors ses pilotes du danger. Trop tard : l'escadron Black a déjà distancé la couverture de l'escadron Blue et s'engage dans la tranchée derrière l'escadron Gold. Le Commandant Keyan Farlander, seul survivant de l'escadron Gold, ne participe pas à l'assaut de la bouche d'entrée. Sa mission est de rester en couverture avec l'escadron Blue. De sa position, il voit les trois chasseurs ennemis se diriger vers ses ailiers, mais il ne peut pas les aider. Les Y-Wings sont peu manœuvrables et le TIE modifié de Dark Vador n'a aucun mal à les abattre.

En cas d'échec de l'escadron Gold, l'escadron Red devait prendre la relève couvert par l'escadron Green. Les trois premiers pilotes sont Red Leader (Garven Dreis †), Red 10 (Theron Nett †) et Red 11 (Lieutenant Wenton Chan †). Au même moment, Tarkin est informé de l'inquiétude de certains stratèges impériaux : les Rebelles n'attaquent pas au hasard, ils semblent avoir un schéma d'attaque coordonné et le risque, bien que minime, est réel. Les stratèges impériaux proposent à Tarkin de partir par précaution, mais ce dernier leur rit au nez et reste dans la salle d'observation. Pendant ce temps, la deuxième vague d'assaut rebelle avance rapidement. Les trois chasseurs de l'escadron Black réussissent à passer la couverture et à se placer derrière eux. Les ailiers savent très bien ce qu'ils ont à faire : attirer le feu ennemi sur eux pour protéger l'homme de tête, et rester en vie le plus longtemps possible en effectuant des changements de direction brusques et inattendus. Une tactique qui a des chances de fonctionner contre n'importe lequel des meilleurs pilotes, mais pas contre un seigneur Sith. Dark Vador n'a aucun mal à se débarrasser des ailiers. Dreis a déjà lancé ses torpilles, mais les viseurs laser ont leurs limites et les torpilles s'écrasent sur un mur. Tout est à recommencer. Dark Vador saisit sa chance et détruit un des moteurs de Dreis qui s'écrase contre la station.

La responsabilité du nouvel assaut est sur les épaules de Luke. Il s'engage dans la tranchée, épaulé par Wedge Antilles et Biggs Darklighter †, un de ses copains de longue date sur Tatooine. Les trois appareils filent dans la tranchée et sont rapidement rejoints par l'escadron Black. Dark Vador attaque le premier et parvient à toucher Wedge. Celui-ci s'en sort mais doit quitter la bataille car son appareil est devenu instable et risque d'aller s'écraser contre la paroi de la tranchée. Il ne reste que Biggs pour couvrir Luke. Dark Vador se fait de plus en plus pressant, Biggs ne peut plus le retenir et se fait abattre. Il ne reste que Luke. Son ordinateur de visée est branché, il voit la cible. Il ne reste que quelques secondes avant le tir mortel contre la station. Dark Vador a prouvé qu'aucun appareil, même avec le meilleur des pilotes, ne peut lui résister. Cependant, il ne peut pas abattre cet appareil qui semble protégé par la Force.

Luke entend alors la voix sereine d'Obi-Wan Kenobi, comme venue d'outre-tombe, qui lui dit d'utiliser la Force. Après avoir hésité, Luke débranche son ordinateur, ce qui déclenche un accès de stupeur sur Yavin 4. Luke se revoit dans les montagnes, à la maison. Il vise la bouche d'entrée, mais ce n'est plus une bouche d'entrée, c'est une chauve-souris et il va l'avoir.

Dark Vador hésite quelques instants, surpris de voir la Force protéger cet appareil. Le pilote du X-Wing lui semble être un utilisateur talentueux de la Force mais bien peu expérimenté. Il réussit, non sans difficulté, à replacer l'appareil au centre de son viseur. Il tire une première fois et endommage gravement R2-D2 qui est inutilisable pour la suite du combat. Mais au moment de tirer une seconde fois et d'abattre l'appareil, un des ailiers est désintégré par un rayon laser, provenu d'on ne sait où, ce qui crée un déséquilibre dans la formation de combat. L'autre ailier percute le vaisseau de Dark Vador et celui-ci est ensuite projeté dans l'espace. Le tireur mystérieux est en fait Han Solo depuis son vaisseau, le Faucon Millénium.

Alors que la maléfique base sidérale entre à portée de feu de la base rebelle, le Grand Moff Tarkin, ordonne la mise à feu. Mais Luke, guidé par la Force parvient à tirer deux de ses torpilles à protons dans le puits d'évacuation de la station. Le Faucon Millenium, le Y-Wing du Commandant Keyan Farlander et les X-Wing de Luke et de Wedge Antilles fuient alors la station de combat à toute vitesse tandis que les équipes de techniciens impériaux chargent le super laser, sous les yeux du Moff Tarkin, plus triomphant que jamais.

Les quatre vaisseaux rebelles parvinrent à rejoindre le vide sidéral, juste à temps pour voir l'Étoile de la Mort, symbole même du pouvoir impérial, exploser dans l'espace, telle une supernova. Dark Vador reprend le contrôle de son vaisseau et s'enfuit...

La bataille fut suivie par le Blocus de Yavin. L'Empire envoie plusieurs vaisseaux de guerre afin d'écraser la rébellion mais n'attaque pas directement, préférant mettre en place un blocus de ce système, car l'Empire attend deux nouvelles supers armes : les Super Destroyers Stellaire et la deuxième Étoile de la Mort. Commandé par Dark Vador dans son nouveau vaisseau, le blocus fut forcé par de nombreux vaisseaux et tous les membres du Haut-Commandement rebelle. Après 6 mois, le blocus se finit par une attaque massive de Yavin 4, mais bien que l'opération fut un succès pour l'Empire, les pertes rebelles étaient minimes, la majorité des rebelles étant cachés dans la Base Écho sur Hoth.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Renforcement de l'Alliance Rebelle[modifier | modifier le code]

L'Alliance Rebelle est sortie de la bataille plus forte que jamais. Elle venait de passer d'un petit groupuscule hostile à l'Empire à une puissance ennemie non négligeable. Plusieurs systèmes se rallièrent à sa cause, et un vent de sympathie envers l'Alliance parcourut la Galaxie. De plus, la destruction de ce qui devait être la plus grande station de combat de tout l'univers venait d'en prouver l'inefficacité. Plusieurs hauts fonctionnaires impériaux remirent en question l'utilité d'une telle arme. Cependant l'Alliance a perdu la plupart de ses meilleurs pilotes et cette perte se fera cruellement sentir lors de la Bataille de Hoth

Cette bataille fut d'une telle importance dans l'histoire de la guerre civile galactique que la future Nouvelle République instaurera un nouveau calendrier, dans lequel l'an zéro est la date de la Bataille de Yavin.

Dark Vador découvrit par la suite que Luke Skywalker était présent dans la bataille et se mit à sa recherche.

Blocus de Yavin IV[modifier | modifier le code]

Le blocus se déroule directement après la Bataille de Yavin. L'ordre d'évacuation de la base sur Yavin IV est donné car les Rebelles prévoyaient une attaque de l'Empire en réponse de la destruction de l'Étoile Noire. Mais la Marine Impérial ne se contenta qu'un blocus car elle attendait la construction de la Seconde Étoile de la Mort. Dark Vador commanda personnellement le blocus avec son tout nouveau vaisseau: le Super Destroyer Stellaire Executor. Ce choix stratégique entraina la mécontentement des officiers impériaux dont certain donnèrent les plans de l'Executor à Luke Skywalker. La destruction de la base fut décidé six mois après le début du blocus, mais presque tous les soldats et les membres du Haut-Commandement ont réussi à forcer le barrage.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Empire galactique[modifier | modifier le code]

Emblème de l'Empire galactique

Alliance rebelle[modifier | modifier le code]

Emblème de l'Alliance rebelle

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Kevin J Anderson, Daniel Wallace et Bill Hughed, The Essential Chronology, Del Rey, 2000, ISBN 0-345-43439-0
  • Daniel Wallace, The Essential Guide to Characters, Del Rey, 2002, ISBN 0-345-44900-2
  • Haden Blackman, The Essential Guide to Vehicles and Vessels, Del Rey, 2003, ISBN 0-345-44902-9'

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Star wars: Rogue squadron
  • X-Wing vs Tie fighter

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bryan Senn et John Johnson, Fantastic Cinema Subject Guide, McFarland, 1992, ISBN 0-89950-681-X, page 39