Jango Fett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jango Fett
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Jango Fett

Naissance -66
Origine Concord Dawn
Décès -22 (à 44 ans)
Sexe Masculin
Espèce humain
Cheveux noir
Yeux brun
Activité(s) Chasseur de primes
Famille Arla (sœur)
Boba Fett (fils) Cassus Fett (ancêtre)
Affiliation Mandalorien,
Confédération des systèmes indépendants
République galactique
Entourage Jaster Mereel, Comte Dooku, Zam Wesell
Ennemi(s) Jedi
Death Watch, Montross

Interprété par Temuera Morrison
Film(s) L'Attaque des clones
Première apparition Star Wars: Jedi Starfighter
Site officiel Fiche du personnage sur le site officiel

Jango Fett est un personnage de la saga cinématographique Star Wars.

C'est un humain originaire de Concord Dawn. Il mesure 1,83 m. C'est un chasseur de primes parmi les plus redoutés de sa profession. Inventif, sachant se sortir de toutes les situations, il était apprécié pour sa constance et son professionnalisme par ses commanditaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

De la ferme à la frange[modifier | modifier le code]

Jango Fett est né dans une famille de fermiers sur la planète Concord Dawn et aurait probablement repris l'exploitation familiale si le destin en avait décidé autrement car à l'âge de 10 ans, ses parents sont tués par des ex-Mandaloriens. Il est recueilli par le Mandalorien Jaster Mereel qui le prend sous son aile et l'initie à la dure vie de mercenaire, pour devenir un combattant acharné qui survit dans les mondes de la Bordure Extérieure.

Il devint chasseur de primes redouté dans la frange de la galaxie pour venger ses compagnons mandaloriens maintenant tous morts en raison des Jedi. Une fois que Jango s'est fixé une cible, rien ne peut le faire renoncer. À quelques occasions, il s'est associé avec la Clawdite (espèce pouvant prendre d'autres apparences) Zam Wesell, avec qui il s'est plus ou moins lié d'amitié, dans leur continuelle compétition pour exécuter leurs contrats.

C'est au cours d'une de ces aventures avec elle qu'il dérobera, puis rendra un artéfact étrange provenant de Seylott à la peuplade à laquelle il appartenait. Cet artéfact contenait un étrange et très puissant pouvoir, dont voulait se servir un général déchu pour détruire Coruscant. Il sera désactivé par Yarael Poof, ce qui augmentera encore la haine de Jango envers les Jedi.

Clonage et paternité[modifier | modifier le code]

Alors que Dark Tyranus (Comte Dooku) et Dark Sidious mettaient au point leur plan pour prendre le contrôle de la galaxie et avaient besoin d'un individu pouvant servir de base pour leur armée de clones, ils décidèrent d'offrir une prime alléchante pour choisir le meilleur guerrier de la galaxie comme modèle. Ce fut Jango qui réussit, tuant au passage le fourbe Montross, qui avait lâchement abandonné Jaster Mereel (son ancien maître) des années auparavant et qui restait avec lui le dernier Mandalorien.

Ainsi choisi, Jango demanda en paiement, en plus d'une somme fabuleuse, le droit d'entraîner "son" armée et un clone non modifié qu'il nomma Boba Fett et qu'il éleva comme son propre fils sur Kamino. Dark Sidious ordonna à Dooku de tuer son ami Jedi Sifo-Dyas, puis de faire passer cette commande sous son nom.

Au service du Comte Dooku[modifier | modifier le code]

Continuant son périlleux métier, Jango devint de plus l'homme de main de Dark Tyranus. Il lui arrivait de sous-traiter certaines affaires à sa relation Zam Wesell, comme l'assassinat de la gênante sénatrice Amidala. Cette tentative échoua, ce qui obligea le chasseur de primes à tuer sa collègue.

Les remous agitant la République, à cause de la sécession menée par le Comte Dooku, menèrent les Jedi à enquêter sur la tentative d'assassinat de Padmé Amidala. C'est ainsi qu'Obi-Wan Kenobi retrouva Jango sur Kamino. Le mercenaire réussit à fuir à bord de son fameux Slave I, mais il fut poursuivi par le chevalier Jedi. Pensant avoir réussi à le tuer lors de la traversée mouvementée d'un champ d'astéroïdes à proximité de Géonosis, il informa son commanditaire Dooku que le Conseil Jedi avait appris l'existence de l'armée de clones.

Quelque temps plus tard, alors qu'Anakin Skywalker, Padmé Amidala et Obi-Wan Kenobi allaient être exécutés dans une arène géonosienne, 200 Jedi, puis plusieurs clones vinrent à leur rescousse. Tandis que la mêlée faisait rage, Jango protégea Dark Tyranus et abattit le fin tacticien Jedi Coleman Trebor. Descendu dans l'arène, Jango fut confronté à Mace Windu. Après quelque temps du combat accroché, il fut finalement tué par le maître Jedi, qui lui trancha la tête d'un coup de sabre laser.

La scène ayant été observée par le jeune Boba, cet évènement peut expliquer la haine qu'il entretiendra envers les Jedi tout au long de sa vie. Notamment, il tentera de tuer Windu lors de la Guerre des Clones.

Équipement[modifier | modifier le code]

Pour mener à bien ses contrats, Jango Fett dispose d'un arsenal impressionnant. Tout d'abord son armure, à laquelle sont intégrés toutes sortes de détecteurs lui permettant de continuellement surveiller son environnement. Son casque, aussi appelé "Buy'ce" en Mandalorien, lui permet d'avoir une vision périphérique sur 360°. L'armure est équipée d'une panoplie d'outils tel qu'un lance-filin avec moteur intégré,un lance-flammes, des griffes, ainsi qu'un jetpack, auquel est intégré un missile autoguidé. Cet équipement lui donne d'ailleurs un avantage dans de nombreux affrontements.

Ses armes principales sont ses deux Blasters WESTAR-34 ainsi que le lance-roquettes intégré à son jetpack. Son armure intègre en plus un lance-flammes et un lanceur de fléchettes empoisonnées, accrochées au poignet. Jango utilise aussi occasionnellement un fusil de précision pour assassiner ses cibles de loin. On peut également supposer la présence de nombreuses armes de poing cachées que de nombreux Mandaloriens appelaient "l'équipement léger" mais qui représentaient souvent entre une et six armes différentes.

Jango Fett se déplace le plus souvent à bord du Slave I, vaisseau reconnaissable à sa conception particulière. En effet, il pivote en angle droit quand il décolle. De classe Firespray, le Slave I était un des six prototypes conçus pour la prison astéroïde Oovo IV. Jango détruisit cinq appareils lors de sa fuite de la prison, et emporta le dernier. Le Slave I, ancien véhicule de police, est équipé de deux canons laser rotatifs à cadence rapide (visible), de deux quadrilasers (cachés), de charges sismiques (cachés), de torpilles autoguidées avancées (cachés) et d'un champ de furtivité. Celui-ci dispose également d'un compartiment prison composé de six cages qui lui permettait de ramener, occasionnellement, des cibles vivantes.

A la mort de Jango, son équipement revint à Boba Fett qui y apporta de nombreuses modifications au cours de sa carrière.

Lien externe[modifier | modifier le code]