Ki-Adi-Mundi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mundi.
Ki-Adi-Mundi
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars

Naissance - 92
Origine Céréa
Décès - 19 (73 ans) sur Mygeeto
Sexe Masculin
Espèce Céréen
Position Maître Jedi
Affiliation Ordre Jedi, République galactique
Entourage Yoda
Femme sombre (maîtres)
Commandant Jet
A'Sharad Hett
Dama Montalvo
Ennemi(s) Sith
Confédération des systèmes indépendants
Aurra Sing

Interprété par Silas Carson
Voix Brian George (The Clone Wars)
Film(s) La Menace fantôme
L'Attaque des clones
La Revanche des Sith
Série(s) Clone Wars
The Clone Wars
Première apparition La Menace fantôme
Site officiel Fiche du personnage sur le site officiel

Ki-Adi-Mundi est un personnage de fiction de la saga de Star Wars qui apparaît dans tous les épisodes de la première trilogie (l'épisode I, l'épisode II et l'épisode III). Ki-Adi-Mundi est interprété par Silas Carson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le parcours d'un Jedi[modifier | modifier le code]

Ki-Adi-Mundi naquit sur Céréa, une planète de la Bordure extérieure en 92 Av.BY. Alors qu'il avait quatre ans son potentiel Jedi fut identifié par la Jedi qui se faisait appeler la Femme Sombre et bien qu'il soit trop âgé selon les critères de l'Ordre Jedi, celle-ci demanda à son père l'autorisation de rentrer dans l'ordre. Il commença par refuser car seul un Céreen sur vingt était un mâle et avoir un fils était considéré comme une chance et apportait statut et honneur.

Malheureusement, le fait d'avoir un enfant mâle engendrait également la convoitise et un bandit tenta d'enlever l'enfant. Pour mettre son fils à l'abri et dans l'espoir qu'il devienne un protecteur pour la galaxie, le père de Ki-Adi-Mundi le confia à la Femme Sombre. L'enfant partit pour le Temple Jedi où le Conseil Jedi le confia à Maître Yoda.

Padawan[modifier | modifier le code]

Ki-Adi-Mundi s'épanouit au sein du Temple et devint un jeune homme doué aux réactions incroyables qui étaient encore amplifiées par les capacités précognitives qu'il manifestait déjà enfant. Malgré sa grande puissance dans la Force, Ki-Adi-Mundi possédait une grande faiblesse : il avait trop confiance en ses propres capacités et avait tendance à se livrer à une introspection excessive, sans doute à cause de ses deux cerveaux.

Chevalier Jedi[modifier | modifier le code]

À vingt-cinq ans, Ki-Adi-Mundi devint Chevalier Jedi. Il reçut bientôt des nouvelles alarmantes de chez lui et le Conseil lui donna à contrecœur l'autorisation de retourner sur Céréa. Le jeune Jedi était persuadé que les bandits qui sévissaient sur Céréa étaient mené par Bin-Garda-Zon, le criminel qui avait autrefois attaqué son père. Il se présenta au camp des brigands où il provoqua leur chef en duel. À sa grande surprise, Zon avait été destitué et le chef des brigands était une jeune guerrière puissante et dangereuse qui le battit.

Le Chevalier Jedi fut capturé, mais parvint à s'échapper et remporta son second duel contre la reine des bandits. Le vieux Zon tenta alors de le tuer mais Ki-Adi-Mundi repoussa son attaque grâce à la Force. Il épargna le vieux Céréen et ordonna aux bandits de se disperser.

Cet épisode avait rendu Ki-Adi-Mundi plus sage et il resta sur Céréa en tant que Jedi Gardien. Compte tenu du manque de Céréens mâles, le Conseil Jedi lui donna exceptionnellement l'autorisation de se marier. Il prit une épouse principale, Shea et quatre épouses d'honneur. De ces unions naquirent sept filles.

Durant vingt années, il accomplit sa tâche de Jedi Gardien de Céréa mais préserver sa planète de l'influence d'étrangers désirant s'emparer du guilea, un puissant narcotique dont Céréa était le seul producteur, devint de plus en plus ardu. Le plus dangereux était sans aucun doute Ephant Mon, un des agents préférés de Jabba le Hutt. Il enleva une des filles du Chevalier Jedi, Sylvn et une de ses amies et les emmena sur Tatooine où il les vendit à Jabba.

Ki-Adi-Mundi se rendit au Palais de Jabba et sauva ses deux jeunes filles. Alors qu'il se trouvait sur Tatooine, il découvrit par hasard la preuve que la Fédération du commerce achetait des armes illégales au Hutt.

Membre du Conseil[modifier | modifier le code]

Impressionné, le Conseil Jedi lui proposa alors la place laissée vacante par la mort du Maître Jedi Micah Giiett, chose exceptionnelle pour un simple Chevalier Jedi qui n'avait encore pas pris de Padawan. Peu après, toujours en 32 Av.BY, la mort de Qui-Gon Jinn et la preuve du retour des Sith ébranlèrent le Conseil. Peu après, des rapports provenant de Tatooine laissèrent à penser qu'un Jedi disparu depuis quinze ans, le puissant Sharad Hett, était devenu un Homme des Sables. Si c'était vrai, l'Ordre aurait besoin d'avoir un aussi grand guerrier dans ses rangs pour combattre la menace des Sith qui ne faisait que croître.

Ce fut Ki-Adi-Mundi qui fut chargé d'enquêter sur la véracité de ces faits et si Sharah Hett était en vie, de le convaincre de retourner dans l'Ordre Jedi. Il retrouva Hett vivant, mais les troubles que connaissaient Tatooine l'empêchèrent de mener sa mission à bien. La situation se compliqua quand la chasseresse de primes Aurra Sing, une ancienne Padawan animée d'une haine féroce envers tous les Jedi, tua Hett.

Avant de mourir, Sharad Hett lui fit promettre de poursuivre la formation de son fils, le jeune A'Sharad Hett. Ki-Adi-Mundi ramena l'adolescent sur Coruscant et le prit pour Padawan, malgré son âge trop avancé. Il l'instruisit pendant deux ans jusqu'à la mission visant à capturer Aurra Sing. Le Padawan réussit à triompher de l'assassin de son père mais se sentit souillé par la colère qu'il avait éprouvé et craignait de sombrer dans le Côté Obscur. La Femme Sombre, qui s'était spécialisée dans les cas difficiles, proposa alors d'achever la formation du garçon. A'Sharad Hett devint plus tard Chevalier Jedi tandis que Ki-Adi-Mundi accédait au rang de Maître Jedi.

Guerre des clones[modifier | modifier le code]

Il fut un des acteurs de la Bataille de Géonosis contre les forces séparatistes dirigées par le Comte Dooku. Après le combat dans l'arène, il mena l'assaut avec Kit Fisto et Mace Windu contre les Sphères de la Fédération du commerce pour désactiver les droïdes. Il réussit sa mission mais malheureusement, cette fois-ci les droïdes étaient équipés d'un système de contrôle indépendant, contrairement à la Bataille De Naboo. Il héritera alors de la 222e Légion et du Commandant Jet.

Il retournera plus tard sur Géonosis avec sa légion entière pour arrêter Poggle le Bref, qui a construit des fonderies encore plus puissantes et cache une arme secrète, se révélant être des chars invulnérables. Les légions respectives d'Obi-Wan Kenobi(212e) et d'Anakin Skywalker(501e) l'assisteront aussi. Leur but est de prendre le contrôle de la planète une fois pour toutes. Après que son atterrissage eut été un échec, Maître Mundi et ses forces combattirent tout de même, mais sa légion fut finalement contrainte de s'en aller. La 91e Légion, celle de la Maître Jedi Luminara Unduli et sa padawan Barriss Offee, remplacera Ki-Adi-Mundi dans cet assaut qui fera beaucoup de victimes.

Ironiquement, ses devoirs de Général au sein de la Grande Armée de la République ne purent lui donner droit de porter assistance à son propre monde, Céréa, quand il fut attaqué. Toute la famille de Ki-Adi-Mundi, que ce soit ses femmes ou ses filles, périrent durant la Bataille de Céréa. Peu après, le Commandant Jet et la 222e Légion seront remplacés par le sinistre Commandant Bacara et ses Marines Galactiques, ce qui ne plaira pas beaucoup à Mundi. Mais il continuera de siéger au Conseil Jedi, et d'y occuper la 3e plus importante place(après Yoda et Mace Windu), dans l'insouciance de la froideur des Marines Galactiques.

Mort[modifier | modifier le code]

À la fin de la guerre des clones, Ki-Adi-Mundi alla commander des troupes sur la planète Mygeeto pour arrêter le chef du Clan Bancaire InterGalactique, San Hill. Alors qu'il allait lancer l'attaque décisive contre les Séparatistes, les clones reçurent de Palpatine l'Ordre 66. Lorsqu'il vit que les troopers d'élite n'avançaient plus et le visaient avec leurs armes, il sentit la trahison et commença à bloquer leurs tirs, mais, puisque les droïdes tiraient aussi l'autre côté, ceux-ci finirent par faire tomber du pont où il était Ki-Adi-Mundi, l'un des plus puissants et importants Maîtres Jedi de sa génération.

Quand l'Empire galactique fut proclamé, un rapport officiel rédigé par Sate Pestage prétendit que Ki-Adi-Mundi était hors d'état de nuire parce qu'il avait armé une bombe sur le pont de Mygeeto !

Apparitions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Précédé par Liste des chevaliers Jedi Suivi par
Son maître Jedi
L’intéressé
Son/ses padawan(s)
Yoda
Femme Sombre
Ki-Adi-Mundi
A'Sharad Hett (30-32 Av.BY)