Riri, Fifi et Loulou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riri, Fifi, Loulou et Riri, Fifi, Loulou.
Riri, Fifi et Loulou Duck
Personnage Disney
Nom original Huey, Dewey & Louie Duck
Espèce Canards anthropomorphes
Sexe Masculin
Parents Della Duck
Père inconnu
Autre(s) ascendants Donald Duck (oncle)
Balthazar Picsou (grand-oncle)
Elvire Ecoutum (arrière-grand-mère)
Gontran Bonheur (oncle)
1re apparition
dans
17 octobre 1937
comic strip de Donald
(Sunday Newspapers)
Univers Disney Donald Duck
Lieu de résidence Donaldville
Alias Les Castors Juniors
(The Junior Woodchucks en VO)

Riri, Fifi et Loulou (Huey, Dewey and Louie Duck en VO) sont des personnages de fiction de l'univers des canards créés en 1937 par Ted Osborne et Al Taliaferro pour les studios Disney.

D'apparence physique identique, ils sont les neveux de Donald Duck et les petits-neveux de Balthazar Picsou. Du statut de petites pestes dans leurs premières apparitions, ils ont évolué en sages Castors Juniors, sauvant souvent leurs oncles de situations périlleuses.

Création et évolution[modifier | modifier le code]

Ils apparaissent[NB 1] dans un des « strips » hebdomadaires de Donald le 17 octobre 1937[1], qui sera adapté au cinéma sous le titre Les Neveux de Donald (Donald's Nephews) le 15 avril 1938[2]. Leur mère, Della Duck, les confie quelques jours à son frère Donald pendant l'hospitalisation de son mari, victime de l'explosion d'un pétard que les trois sacripants ont placé sous son fauteuil. Il ne sera plus jamais question des parents de Riri, Fifi et Loulou et la garde deviendra permanente[NB 2].

Dans la version française, leurs parents sont morts. La fameuse lettre est signée Clarabelle et c'est leur professeur qu'ils ont envoyé à l'hôpital.

Les trois canetons ont participé aux aventures de leur oncle Donald à compter de 1942, puis de leur grand-oncle Picsou après sa création en 1947.

À partir des gags et histoires de Al Taliaferro et de Carl Barks, Don Rosa, dans un dessin de couverture pour le mensuel français Picsou magazine, a déterminé trois époques:

  • les années 1930, pendant lesquelles ils sont les as des bêtises.
  • les années 1940, où leur énergie passe davantage dans des jeux que dans la méchanceté
  • les années 1950 enfin, où l'âge de raison est atteint, sous l'influence bénéfique de Grand-Mère Donald, avec l'adhésion aux Castors Juniors dont ils deviennent rapidement des généraux multi-décorés. Grâce à leur Manuel, source inépuisable de connaissance, ils sont devenus indispensables aux chasses aux trésors de l'oncle Picsou[NB 3].

Aucun moyen de les différencier physiquement de manière sûre n'existant, les dessinateurs ont tenté de leur attribuer une couleur de vêtements[NB 4] : Riri en rouge (ou orange), Fifi en bleu et Loulou en vert. En revanche, lors de leur première apparition cinématographique dans Les Neveux de Donald (1938), Riri est en rouge, Fifi en orange et Loulou en vert[3]. Reste le mystère de savoir comment Donald parvient à les reconnaître si facilement. Ce mystère fut résolu dans Un œil pour le détail, une histoire de Don Rosa, où l'on apprend que Donald a un problème au niveau de la rétine, ce qui lui confère une vision excellente pour voir les détails les plus minimes. Balthazar Picsou tente d'en tirer profit mais sans succès vu la maladresse de Donald.

Un quatrième « neveu » (du nom de Phooey en anglais) est apparu de façon sporadique dans certaines bandes dessinées mais son existence n'a jamais été réellement expliquée.

Origine des prénoms[modifier | modifier le code]

D'après leur créateur Al Taliaferro, Huey, Dewey et Louie[4] doivent leurs prénoms à deux hommes politiques et un animateur américains des années 1930[5] :

Cependant, dans la série télévisée Couacs en vrac (Quack Pack, 1996-97), on apprend leurs prénoms complets : Hubert, Deuteronomy et Louis.

En français, d'après l'histoire Le Dernier voyage du Cap'tain Duck[8], leurs prénoms complets seraient Richard, Firmin et Louis.

Riri, Fifi et Loulou au cinéma[modifier | modifier le code]

Riri, Fifi et Loulou sont apparus dans de nombreux courts métrages depuis Les Neveux de Donald (Donald's Nephews) le 15 avril 1938.

Dans la série télévisée La Bande à Picsou en 1987, leur personnalité est plus inspirée des bandes dessinées que de leurs premiers films. C'est leur débrouillardise et non leur insolence qui est mise en avant. Dans Couacs en vrac (1996), ils deviennent des adolescents et acquièrent des personnalités distinctes : Riri est le leader, Fifi un magicien de l'informatique et Loulou un sportif accompli. Mais ce n'est là qu'une parenthèse et ils retrouveront leur âge originel dans leurs apparitions suivantes : Mickey Mania et Disney's tous en boîte.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Les voix de Riri, Fifi et Loulou[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix internationales[modifier | modifier le code]

Riri, Fifi et Loulou en bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Riri, Fifi et Loulou ont joué un rôle majeur dans les aventures dessinées de Donald et Picsou. Ils sont également présents à travers leur appartenance aux Castors Juniors (en anglais The Junior Woodchucks). Leur Manuel - dont cinq tomes ont été publiés en France dans les années 1970-1980 - contient les réponses à tous les problèmes de la vie quotidienne. Cette organisation de jeunesse, calquée sur le mouvement scout et ayant pour buts la transmission du savoir et la préservation de l'environnement, a largement contribué à faire des petits démons d'origine des canetons responsables.

Dans Some Heir Over the Rainbow, ils sont mis à l'épreuve par Picsou, tout comme Donald et Gontran Bonheur, qui souhaite désigner un héritier. Picsou confie à chacun USD 1 000 . Donald les utilise pour payer les traites de sa nouvelle voiture ; Gontran les enterre comptant sur sa chance pour ne pas en avoir besoin ; Riri, Fifi et Loulou les confient à un chercheur de trésors. Alors que Picsou s'apprête à désigner Gontran, qu'il a jugé le plus prudent même s'il estime que « la vie est injuste », les trois canetons font fortune grâce à la découverte du trésor et Picsou en fait ses héritiers.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Riri, Fifi et Loulou apparaissent dans Disney's Magical Quest 3 et dans la saga Kingdom Hearts en tant que vendeurs d'objets en tous genres et en tant que vendeurs de glaces dans la Ville de Traverse et à la Forteresse Oubliée.

Noms en différentes langues[modifier | modifier le code]

De même que pour leurs cousines Lili, Lulu et Zizi, leurs prénoms sont souvent la répétition des mêmes sons, avec juste un changement de consonnes ou de voyelles :

  • Allemand : Tick, Trick und Track
  • Anglais : Huey, Dewey and Louie
  • Arabe : سوسو, توتو، لولو (Sousou, Touto, Loulou)
  • Danois : Rip, Rap og Rup
  • Espagnol : Juanito, Jorgito y Jaimito (Espagne) ; Hugo, Paco y Luis (Amérique latine)
  • Espéranto : Huĉjo, Duĉjo kaj Luĉjo
  • Estonien : Hups, Tups ja Lups
  • Finnois : Tupu, Hupu ja Lupu
  • Grec : Χιούι, Ντιούι και Λιούι (Khioúi, Dioúi ke Lioúi)
  • Hongrois : Tiki, Niki és Viki
  • Indonésien : Kwak, Kwik dan Kwek
  • Islandais : Ripp, Rapp og Rupp
  • Italien : Qui, Quo e Qua
  • Japonais : ヒューイ・デューイ・ルーイ (Hyūi・Dyūi・Rūi)
  • Néerlandais : Kwik, Kwek en Kwak
  • Norvégien : Ole, Dole og Doffen
  • Polonais : Hyzio, Dyzio i Zyzio
  • Portugais : Huguinho, Zezinho e Luisinho
  • Russe : Билли, Вилли и Дилли (Billi, Villi i Dilli)
  • Serbe : Раја, Гаја и Влаја (Raja, Gaja i Vlaja)
  • Suédois : Knatte, Fnatte och Tjatte
  • Tchèque : Bulik, Dulik a Kulik
  • Turc : Can, Cin ve Cem

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Selon la généalogie non officielle établie par Don Rosa, ils sont nés vers 1940 à Donaldville.
  2. Don Rosa a expliqué récemment que son éditeur, le danois Egmont, refusait qu'il écrive une histoire sur leurs parents, car elle devait forcément finir de manière triste. Pour l'éditeur, le monde de Donald Duck est un univers principalement pour jeunes lecteurs, donc heureux. Cependant, dans le dernier épisode de La Jeunesse de Picsou, Rosa y fait référence lors de la première rencontre entre Picsou et ses petits-neveux :
    - Picsou : « Je n'ai pas l'habitude de la famille non plus. La mienne semble s'être évaporée. »
    - Riri, Fifi et Loulou : « On connaît ça aussi. »
  3. L'adhésion aux Castors Juniors a été racontée par Don Rosa dans C.E.S.T.D.U.C.H.A.R.A.B.I.A..
  4. Pouvant varier d'un pays à l'autre !.
Références
  1. (en) Base I.N.D.U.C.K.S : ZS 37-10-17 Donald's Nephews
  2. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia
  3. DVD Les Trésors de Walt Disney : Donald de A à Z, 1re partie (1934-1941)
  4. Prononcer « hou-i », « dou-i » et « lou-i ».
  5. « Dana Coty, a gag man who later sold ideas to Barks for the comics, came up with the euphonious names Huey, Dewey and Louie, with the names taken from Huey Long, governor and later senator of Louisiana; Thomas Dewey, governor of New-York, and subsequently a presidential candidate; and Louis Schmitt, an animator at the Disney Studio in the 1930s and 1940s. » Cité dans Thomas Andrae, Carl Barks And the Disney Comic Book: Unmasking the Myth of Modernity, Univ. Press of Mississippi, 2006 (ISBN 1-57806-858-4))
  6. D'autres sources mentionnent l'amiral George Dewey (1837-1917).
  7. Et non pas Louis Armstrong comme avancé par certains.
  8. (en) Base I.N.D.U.C.K.S : H 88041 Le Dernier voyage du Cap'tain Duck, publiée une première fois en 1993 sous le titre Un pirate nommé Sansmerci dans Picsou Magazine no 259 puis sous le titre Le Dernier voyage du Cap'tain Duck dans Picsou Magazine no 442 (2008).