Pour le pire et pour le meilleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Pour le meilleur et pour le pire.

Pour le pire et pour le meilleur

Titre original As Good as It Gets
Réalisation James L. Brooks
Scénario Mark Andrus (histoire)
Mark Andrus
James L. Brooks (adaptation)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1997
Durée 132 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pour le pire et pour le meilleur (As Good as It Gets) est un film américain réalisé par James L. Brooks et sorti en 1997.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Melvin Udall est ce qu'on peut appeler un « sale type », provocateur, insolent et égoïste. Cet écrivain, reclus dans son luxueux appartement de Manhattan, rédige à la chaine des romans sentimentaux à succès. Il est par ailleurs atteint de troubles obsessionnels compulsifs, ce qui fait de lui un asocial. La seule personne qui semble le supporter, sans pour autant le ménager, est Carol Connelly, serveuse du restaurant dans lequel il a sa table attitrée. À la suite de l'hospitalisation de son voisin Simon Bishop, agressé chez lui, Melvin se trouve obligé de s'occuper du chien de celui-ci, Verdell. De plus, ne pouvant plus s'occuper de son fils malade, Carol est contrainte d'abandonner son poste de serveuse. Bousculant toutes ses habitudes et manies, l'obligation de s'occuper d'autre chose que lui-même amène Melvin à nouer peu à peu des relations avec ses semblables.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Pour le pire et pour le meilleur a rencontré un accueil critique favorable, récoltant 86% d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 76 commentaires collectés et une note moyenne de 7.2/10[1] et un score de 67/100 sur le site Metacritic, basé sur 30 commentaires collectés[2].

Box-office[modifier | modifier le code]

Tourné pour un budget de 50 millions de $[3], Pour le pire et pour le meilleur a rencontré un énorme succès commercial dès sa sortie en salles, en rapportant 314 178 011 $ de recettes au box-office mondial [3], dont 148 478 011 $ de recettes au box-office américain[3].

Aux États-Unis, il démarre en troisième position du box-office pour son week-end d'ouverture, derrière Titanic et Demain ne meurt jamais, avec 12 606 928 $ de recettes[3]. Pendant quinze semaines, il resta dans le dix meilleures places du box-office, avec un total de 136 381 511 $[3], après avoir atteint les 100 millions à partir de la huitième semaine[3].

En France, le long-métrage fut également un succès, puisqu'il totalise 1 241 196 entrées[4], après neuf semaines à l'affiche.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Oscar[modifier | modifier le code]

Golden Globe[modifier | modifier le code]

Satellite Award[modifier | modifier le code]

SAG[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « As Good as It Gets », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  2. « As Good as It Gets », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013).
  3. a, b, c, d, e et f (en) « As Good as It Gets », sur Box Office Mojo (consulté le 8 février 2013).
  4. (fr) « Pour le pire et pour le meilleur », sur Jp's Box Office (consulté le 8 février 2013).

Lien externe[modifier | modifier le code]