Yentl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yentl

Titre original Yentl
Réalisation Barbra Streisand
Scénario Barbra Streisand
et Jack Rosenthal
Acteurs principaux
Sociétés de production Barwood Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1983
Durée 132 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Yentl est un film musical américain de Barbra Streisand, sorti en 1983. Il est inspiré de la nouvelle de Isaac Bashevis Singer : Yentl, the Yeshiva Boy (1962).

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'Europe de l'Est[1] en 1904. Yentl, jeune fille juive, refuse l'avenir tout tracé de femme au foyer à laquelle on la prédestine. Avec son père, elle étudie secrètement le Talmud, dont la lecture est interdite aux femmes. À la mort de son père, elle décide de quitter son village pour parfaire son apprentissage dans une yeshiva, une école religieuse juive exclusivement réservée aux hommes. Pour ce faire, elle se déguise en garçon et se fait admettre à Bechev sous le nom d'Anshel. Mais elle tombe rapidement sous le charme de son compagnon d'études, Avigdor.

Celui-ci, fiancé à la jeune Hadass, voit son engagement rompu lorsque la belle famille apprend que le frère d'Avigdor s'est suicidé. Refusant de ne plus voir celle qu'il aime, Avigdor demande alors à Anshel/Yentl d'épouser Hadass. Afin de ne pas trahir son secret et par amour pour Avigdor, Yentl accepte...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • Where Is It Written? - Yentl
  • Papa, Can You Hear Me? - Yentl
  • This Is One of Those Moments - Yentl
  • No Wonder - Yentl
  • The Way He Makes Me Feel - Yentl
  • No Wonder (2e partie) - Yentl
  • Tomorrow Night - Yentl
  • Will Someone Ever Look at Me That Way? - Yentl, Hadass
  • No Matter What Happens - Yentl
  • No Wonder (reprise) - Yentl
  • A Piece of Sky - Yentl

L'album de la bande originale comporte également deux versions « studio » de The Way He Makes Me Feel et No Matter What Happens.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Yentl a récolté cinquante millions de dollars aux États-Unis et autant à l'étranger. L'album de la bande originale du film a également été un grand succès avec plus de trois millions d’exemplaires vendus. C’est un triomphe personnel pour Barbra Streisand, qui signe là son premier film en tant que réalisatrice, film dans lequel elle s'est investie corps et âme. Il lui a fallu en effet plus de quinze ans pour faire aboutir le projet d'une adaptation cinématographique de la nouvelle d'Isaac Bashevis Singer. Cette dernière ayant pour cadre la Pologne, la réalisatrice choisit de tourner son film en ex-Tchécoslovaquie afin d'apporter le maximum d'authenticité aux images et engage David Watkin, célèbre directeur photo britannique[2].

En dépit du succès commercial du film et des critiques positives, la cérémonie des Oscars boudera Yentl et ne lui attribuera qu'un unique Oscar (Meilleure musique de film). La critique la plus fréquente portait non pas sur le thème de l'identité sexuelle du personnage principal mais sur l'âge de l'actrice : Barbara, âgée de quarante et un an lors du tournage, incarnait dans le film une jeune fille d'environ vingt-huit ans (l'âge du personnage avait été relevé par rapport à la nouvelle pour permettre à Barbra d'être plus crédible dans son rôle)[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le pays exact n'est pas cité mais Yentl dit venir de Yanev, un village proche de Riga (Lettonie).
  2. a et b Christophe Mirambeau, Barbra Streisand, Flammarion, 2007 (ISBN 2080689118).