Dreamgirls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dreamgirls

Titre original Dreamgirls
Réalisation Bill Condon
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 2006
Durée 2h11

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dreamgirls est un drame musical américain sorti au cinéma le 28 février 2007 en France et le 4 septembre de la même année en DVD. Le film est l'adaptation de la comédie musicale de Broadway du même nom, qui s'inspirait elle-même de la vie et du parcours du groupe de la Motown, The Supremes. Beyoncé Knowles, Jennifer Hudson (finaliste de l'émission American Idol), et Anika Noni Rose y tiennent les rôles de The Dreamettes, un trio de Détroit des années 1960 qui devint, après leur rencontre avec le manager et producteur Curtis Taylor, Jr. (Jamie Foxx), un véritable succès. Le film met aussi en scène Eddie Murphy, Danny Glover, Sharon Leal, et Keith Robinson. Dreamgirls est adapté à l'écran et réalisé par Bill Condon, scénariste nommé en 2002 pour son adaptation de Chicago.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deena Jones, Effie White, et Lorrell Robinson, trois amies de Chicago, sont un trio de chanteuses appelé les Dreamettes. Accompagnées du frère d'Effie qui est leur compositeur, elles voyagent à New York pour faire un concours de musique. Bien que les filles perdent la compétition, leur talent attire un producteur ambitieux, nommé Curtis Taylor. Les jeunes femmes accompagnent désormais la superstar James "Thunder" Early.

Curtis remodèle le groupe. Effie, la soliste du groupe est remplacée par Deena jugée plus attrayante physiquement. Elle se fait renvoyer du groupe et se fait remplacer. Le nouveau trio devient plus sophistiqué et c'est le succès. L'argent, la renommée, et l'adulation, cependant, ne leur apportent pas le bonheur. Et Curtis ne leur facilite pas du tout la tâche.

Dreamettes/Supremes[modifier | modifier le code]

Bien qu'étant une œuvre de fiction, plusieurs faits rapportés dans l'intrigue trouvent leurs origines dans l'histoire réelle des The Supremes et de la Motown. Le producteur Curtis Taylor est directement inspiré du créateur de la compagnie de disque Motown : Berry Gordy. Ce dernier n'était pas concessionnaire de voiture mais il a travaillé sur les chaînes de montage pour voiture, industrie omniprésente dans la ville de Détroit.

Dans le film, le nom des Dreamettes fait penser au premier nom adopté par The Supremes qui fut : The Primettes. Le remplacement de la chanteuse principale Effie White par Deena Jones, ressemble au changement opéré par Gordy de Florence Ballard par Diana Ross dont il pensait que la voix plus pop était plus approprié pour le marché du disque. Le mariage entre Curtis et Deena n'est pas la reproduction de la réalité entre Berry Gordy et Diana Ross, mais on a prêté au premier d'avoir entretenu une liaison avec la seconde.

Le disque que présente Effie à Curtis en s'étonnant de son auteur (qui se trouve être Martin Luther King) a réellement existé. Berry Gordy l'a publié en juin 1963, il était intitulé "The Great March to Freedom" .

La volonté de Curtis de faire jouer à sa protégée un rôle au cinéma (film intitulé : Cléopâtre) s'inspire directement du choix de Berry Gordy de déménager sa maison de disque de Detroit à Los Angeles pour être plus proche de l'industrie cinématographique. Diana Ross jouera effectivement trois rôles majeurs au cinéma dans Lady Sing the Blues (un biopic sur Billy Holiday), The Wiz (une version afro-américaine du Magicien D'Oz avec Michael Jackson en co-vedette) et Mahogany (tourné par Berry Gordy lui-même).

Certaines pochettes de disque présentées dans le film ressemblent beaucoup à des albums sortis par The Supremes. "Let the Sunshine in", "Cream of the Crop" et "Touch" sont présentés dans le film comme étant des productions de Deena Jones & the Dreams, dans la réalité ces albums sont en tout point identiques y compris dans le packaging sauf qu'ils étaient intitulés Diana Ross & The Supremes.

Le personnage de James "Thunder" Early, ressemble à un mélange entre 2 artistes afro-américains : James Brown et Marvin Gaye. Une scène où l'on voit Curtis refuser une chanson à James ( Patience) parce que trop engagée politiquement rappelle une anecdote, se rapportant à la difficulté qu'à eu Marvin Gaye à imposer sa chanson "What's Going On". Berry Gordy en avait refusé la publication pour les mêmes motifs que ceux exposés dans le film.

Florence Ballard, contrairement à Effie White a connu un destin plus sombre, elle est morte en 1976 d'une crise cardiaque après avoir tenté de relancer sa carrière sans pouvoir bénéficier du prestige d'avoir été une membre des The Supremes, puisque son contrat de rupture stipulait expressément de ne pas utiliser le nom du groupe qu'elle avait co-fondée pour la suite de sa carrière.


Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

  • États-Unis : Recettes actuelles au Box Office américain : 101 millions de dollars
  • France : N°9 la semaine du 28 février au 6 mars 2007 : 216 381 entrées pour 341 salles
    • Paris : N°1 le jour de sa sortie : 17 462 entrées pour 36 salles ; N°2 la semaine du 28 février au 6 mars 2007 : 88 497 entrées pour 36 salles

Dreamgirls: Music from the Motion Picture[modifier | modifier le code]

L'album de la bande originale de Dreamgirls est sorti à partir du 5 décembre 2006. Débutant à la première place du Billboard 200, il s'est vendu à plus de 1,4 million d'exemplaires dans ce pays et à plus de deux millions dans le monde.
Trois singles ont été tirés de l'album dont Listen qui, chanté par Beyoncé, a été celui ayant le plus de succès.

Liste des titres (les singles sont en gras)

  1. Move
  2. Fake Your Way To The Top
  3. Cadillac Car
  4. Steppin' To The Bad Side
  5. Love You I Do
  6. I Want You Baby
  7. Family
  8. Dreamgirls
  9. It's All Over
  10. And I Am Telling I'm Not Going
  11. When I First Saw You
  12. Patience
  13. Am Changing
  14. I Meant You No Harm / Jimmy's Rap
  15. One Night Only
  16. One Night Only (Disco)
  17. Listen
  18. Hard To Say Goodbye
  19. Dreamgirls (Finale)
  20. When I First Saw You (Duet)

Une version deluxe de l'album comprenant deux volumes est également disponible.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Dreamgirls a obtenu huit nominations aux Oscars 2007 dont deux statuettes remportées et cinq nominations aux Golden Globes 2007 dont trois trophées remportés. Le film a déjà obtenu de nombreux prix.

  • Nominations aux Black Reel Awards
    • Meilleur film, prix remporté
    • Meilleur acteur pour Jamie Foxx
    • Meilleure actrice pour Beyoncé Knowles
    • Meilleur acteur dans un second rôle pour Eddie Murphy
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleure révélation pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleure chanson originale, prix remporté
    • Meilleure bande-originale, prix remporté
    • Meilleure chanson pour And I Am Telling You I'm Not Going chantée par Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleure chanson pour Listen chantée par Beyoncé Knowles
    • Meilleure chanson pour One Night Only chantée par Beyoncé Knowles et Jennifer Hudson
  • Nominations aux Broadcast Film Critics Association
    • Meilleur film
    • Meilleur acteur dans un second rôle pour Eddie Murphy, prix remporté
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleur casting
    • Meilleur réalisateur
    • Meilleure chanson pour Listen chantée par Beyoncé Knowles, prix remporté
    • Meilleure bande originale, prix remporté
  • Nominations aux Satellite Awards
    • Meilleure comédie ou comédie musicale, prix remporté
    • Meilleur réalisateur, prix remporté
    • Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleure adaptation de scénario
    • Meilleure chanson pour Listen chantée par Beyoncé Knowles
    • Meilleure chanson pour Love You I Do chantée par Jennifer Hudson
    • Meilleur montage
    • Meilleur montage sonore, prix remporté
    • Meilleure réalisation artistique
    • Meilleurs costumes
  • Nominations aux Screen Actors Guild Awards
    • Meilleur casting
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleur acteur dans un second rôle pour Eddie Murphy, prix remporté
  • Nominations aux Syracuse Post-Standard
    • Meilleur moment "star est née" pour Jennifer Hudson avec And I Am Telling You I'm Not Going, prix remporté
  • Nominations aux New York Film Critics Online 2006
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleure acteur dans un second rôle pour Eddie Murphy, prix remporté
  • Nominations aux New York Film Critics Society 2006
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson, prix remporté
    • Meilleure acteur dans un second rôle pour Eddie Murphy, prix remporté
  • Nominations aux Online Film Critics Circle
    • Meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Hudson
    • Révélation de l'année pour Jennifer Hudson
    • Meilleure acteur dans un second rôle pour Eddie Murphy
  • Nominations aux Phoenix Film Critics Circle
    • Meilleure musique, prix remporté
    • Révélation de l'année pour Jennifer Hudson, prix remporté

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]