Piscine (lavabo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
à Séez

Dans un édifice religieux tel qu'une église, une piscine est un équipement lié au rituel de purification. Cet équipement est aussi nommé lavabo (issu du verbe latin qui commence le psaume 25,6-7 Lavabo inter innocentes manus meas (« Je me laverai les mains parmi les innocents »), récité par le prêtre avant son ablution des mains, dans les messes en latin).

Inclus dans l'épaisseur d'un mur intérieur, non loin du chœur, ce lavabo n'est en général pas taillé dans une seule pierre, mais trouve sa place dans l'agencement de la maçonnerie, en creux comme une niche.

Son bord, bien souvent légèrement saillant, peut être plus ou moins richement sculpté et participe ainsi à la décoration de l'intérieur de l'édifice.

Dans des églises de plus grandes dimensions, la piscine se trouve dans la sacristie.

Faisant fonction de cuvette, le fond (paroi inférieure) d'une piscine est en général concave, afin de recueillir l'eau qui est évacuée vers l'extérieur par un petit orifice percé au point le plus bas. Viollet-le-Duc note que cette eau liturgique était, à l'origine de l'installation de ces piscines, dirigée pour s'infiltrer dans le sol ou les fondations mêmes de l'édifice voué au culte.

Piscines doubles ou jumelles[modifier | modifier le code]

Les piscines à double cuvette servent pour les ablutions après l'eucharistie, l’une pour le calice, la seconde pour les mains du célébrant.

Autres piscines ayant attiré l'attention de Viollet-le-Duc[modifier | modifier le code]

Dans une abbaye[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :