Ordre de Saint-Jérôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Sancti hieronymi ordo.
Le monastère Sainte-Marie del Parral, près de Ségovie (Espagne).

L’Ordre des Ermites de Saint-Jérôme ou Ordre des Hiéronymites (en latin Ordo Sancti Hieronymi, O.S.H.), est un ordre religieux masculin de chanoines réguliers astreints à la règle de saint Augustin, approuvée par le pape Grégoire XI à Avignon le 18 octobre 1373 et principalement installé dans la péninsule ibérique.

Les religieux portent une tunique de drap blanc, serrée par une ceinture de cuir noir, et un scapulaire brun avec un petit capuchon. Au chœur, ils portent la barrette et une coule noire à larges manches.

Leurs plus célèbres monastères sont le Monastère royal de Santa María de Guadalupe, le Monastère de Sainte Marie de Bethléem à Lisbonne, le Monastère de Saint Laurent de l'Escurial près de Madrid, et le Monastère de Sainte Marie del Parral, près de Ségovie.

En France, ils n’ont possédé qu’un seul monastère, à Curbans[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nicole Michel d’Annoville, « L’implantation religieuse du Moyen Âge à l’Époque moderne », in Nicole Michel d’Annoville, Marc de Leeuw (directeurs) (photogr. Gérald Lucas, dessin. Michel Crespin), Les Hautes Terres de Provence : itinérantes médiévales, Le Caire : Association Les hautes terres de Provence ; Saint-Michel-l'Observatoire : C'est-à-dire, 2008, 223 p. (ISBN 978-2-952756-43-3). p. 69-70