Nœud de chaise double sur son double

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nœud de chaise double sur son double
Image illustrative de l'article Nœud de chaise double sur son double
Abok #
Catégorie Nœud d'accroche Nœud de boucle
Voisins Nœud de calfat, Nœud de chaise


Le nœud de chaise double sur son double est un nœud de boucle, qui comporte deux boucles. C'est un des dérivés du nœud de chaise, de même que le nœud de calfat auquel il ressemble. Il est communément appelé chaise double.

Origine[modifier | modifier le code]

Comme le nœud de calfat, le nœud de chaise double servait à réaliser des chaises pour travailler sur la coque ou le gréement d'un navire, tirant de l'usage son nom, avant que ce dernier ne soit affecté au nœud de bouline, par analogie.

Usage en spéléologie[modifier | modifier le code]

Le nœud de chaise double est réalisé pour répartir la charge en "Y" entre deux amarrages, comme le nœud de lapin (aussi appelé nœud de Mickey). Le nœud de chaise double est plus facile à défaire que le nœud de lapin après une mise en charge.

Après des tests réalisés en 2010, montrant que le nœud peut glisser si une seule boucle est mise en charge[1], on lui préfère le nœud de fusion, qui consiste a ajouter un demi-tour supplémentaire, à la manière du nœud de huit, lors de la réalisation. Il est en effet potentiellement dangereux de mousquetonner la longe du spéléologue sur une seule boucle du nœud de chaise double.

Réalisation[modifier | modifier le code]

Le nœud de chaise double sur son double se réalise à mi-corde sur une portion doublée.

La méthode suivante a l'avantage de laisser peu de place à l'erreur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://efs.ffspeleo.fr/techniques/noeuds Video de l'Ecole Française de Spéléologie