Nœud de chaise double en huit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nœud de chaise double en huit
Image illustrative de l'article Nœud de chaise double en huit
Autres noms Nœud de fusion
Catégorie Nœud de boucle
Origine récent
Voisins Nœud de lapin, nœud en double huit

Le nœud de chaise double en huit, appelé aussi nœud de fusion est un nœud de boucles de milieu de corde, qui permet de réaliser deux boucles. Ce nœud est dérivé du nœud de chaise double sur son double.

Origine[modifier | modifier le code]

Le nœud de chaise double en huit a été introduit par les cordistes et spéléologues en remplacement du nœud de chaise double sur son double après des tests réalisés en 2010[1],[2] qui ont montré que le nœud de chaise double peut glisser et se dénouer lorsqu'il subit une traction dans une seule boucle. L'École Française de Spéléologie a diffusé en 2012 une vidéo montrant le danger de se longer dans une seule boucle du nœud de chaise double[3].

Le nom de "fusion" reflète le compromis réalisé entre le nœud de Mickey et le nœud de chaise double.

Le spéléologue grimpeur ariégeois Philippe Bence[4] revendique l'invention du nœud de fusion en 1992 et l'avoir proposé en remplacement du nœud de chaise double. L'invention du nœud est aussi revendiquée par le chef des pompiers de Key West, l'américain Mike Karash[5], à la fin des années quatre-vingt.

Usage en spéléologie[modifier | modifier le code]

Le nœud de fusion, comme le nœud de Mickey, est réalisé pour répartir la charge en "Y" entre deux amarrages.

L'École Française de Spéléologie atteste que l'utilisateur peut se longer dans une seule boucle du nœud de fusion sans que se déclenche le phénomène décrit par le DPMC. Attention : quel que soit le nœud utilisé, si une seule boucle est utilisée, le mousqueton de longe doit s'insérer dans la boucle (un seul brin dans le mousqueton), et non pas autour de la boucle (deux brins) : en effet, dans ce dernier cas, la rupture de l'amarrage entrainerait la chute irrémédiable du spéléologue.

Intérêt[modifier | modifier le code]

Le nœud est légèrement auto-répartiteur à la mise en charge.

Le nœud de fusion est facile à dénouer après mise en charge.

Réalisation[modifier | modifier le code]

À l'instar du nœud de huit par rapport au nœud simple, le nœud de fusion se construit en ajoutant un demi-tour supplémentaire lors de la réalisation du nœud de chaise double sur son double.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.dpmc.eu/upload/test-noeuds_decembre2010.pdf DPMC
  2. http://www.cqpcordiste.fr/upload/communique_Double-Chaise.pdf Communiqué « Double Chaise » (ou Chaise Double) de l’association Développement et Promotion des Métiers sur Cordes (DPMC)
  3. http://efs.ffspeleo.fr/techniques/noeuds Video de l'École Française de Spéléologie
  4. http://www.explos.info/2011/11/noeud-fusion
  5. http://www.karashknot.com/6.html Karash knot

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]