Nœud plat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nœud plat
Image illustrative de l'article Nœud plat
Abok #
Catégorie Nœud d'ajut


Le nœud plat un nœud très courant, facile à faire. Constitué de deux demi-nœuds inversés, il sert à relier deux extrémités d'un cordage de même diamètre, comme pour lier les lacets de ses chaussures ou faire un nœud papillon. Lorsque les cordages ne sont pas de même diamètre, il faut utiliser un nœud d'écoute.
On le confond assez souvent avec le nœud dit en queue de cochon (encore appelé nœud de ménagère ou nœud de vache) qui est, lui, un nœud de moins bonne tenue. De même, mal réalisé on obtient un nœud dit « du voleur » qui se dénoue facilement sous tension.

Nouage[modifier | modifier le code]

Pour faire un nœud plat, il faut tourner un cordage autour de l'autre, en commençant par la droite, et faire une seconde boucle dans l'autre sens, en commençant par la gauche. Si on fait la seconde boucle en commençant par la droite, on fait un nœud en queue de cochon. Une autre solution est de faire deux demi-clefs renversées sur l'un des deux cordages tendu, puis de le replier sur lui-même.
Les deux courants sortent du même coté.

Noeud plat.png

Sécurité[modifier | modifier le code]

Si le nœud plat est tout à fait utile pour lier les deux bouts d'un même cordage autour d'un objet pour serrer celui-ci (comme la chaussure dans le cas des lacets, ou pour fermer un sac…), il est en revanche fortement déconseillé de le réaliser comme ajout entre deux cordages distincts, sur lesquels il y aura de la tension. En effet, si par malheur un des deux cordages est un peu plus raide que l'autre, ce nœud risque de se retourner et de se défaire, ce qui fait dire à Clifford Warren Ashley, auteur de The Ashley book of knots, un livre qui fait référence en matière de nœuds depuis 1944 : « Le nœud plat est sans doute responsable à lui seul de plus de morts que tous les autres réunis ».