Une tragédie américaine (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une tragédie américaine
Auteur Theodore Dreiser
Genre Roman policier, roman social
Version originale
Titre original An American Tragedy
Éditeur original Boni & Liveright
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine États-Unis
Date de parution originale 1925
Version française
Traducteur Victor Llona
Éditeur Fayard
Collection Univers no 5-6
Date de parution 1932
Nombre de pages 659 et 621 (2 vol.)

Une tragédie américaine (An American Tragedy) est un roman américain de Theodore Dreiser, publié en 1925. À la frontière du roman policier et de roman social, le récit s'inspire de l'affaire du meurtre de Grace Brown.

Résumé[modifier | modifier le code]

Clyde Griffiths, élevé par des parents pauvres et très dévots, est un jeune homme ambitieux. À l'âge adulte, il prend un emploi peu prestigieux de chasseur dans un hôtel de Kansas City. Là, ses collègues lui font connaître l'alcool et les prostituées. Clyde prend goût à ce nouveau style de vie et se lie avec Hortense Briggs. Mais la vie de Clyde bascule quand il tue un jeune enfant dans un accident de voiture. Il fuit Kansas City, et tout en travaillant comme groom à Chicago, rencontre son riche oncle Samuel Griffiths, le propriétaire d'une usine de col de chemise à Lycurgue, dans l'État de New York. Samuel, qui a un sentiment de culpabilité pour avoir négligé les membres pauvres de sa famille, propose d'aider Clyde s'il vient à Lycurgue. Lorsque Clyde le fait, il lui donne un poste de cadre subalterne à l'usine, tout en ne l'acceptant dans le cercle social de la classe supérieure à laquelle appartiennent les Griffiths.

Or, il précise à Clyde que, étant un Griffiths, il ne doit pas frayer avec le gens qui travaillent à l'usine, et en particulier avec les femmes sous sa supervision. Isolé, Clyde souffre bientôt de solitude et est attiré par Roberta Alden, un innocent fille de ferme, qui tombe amoureuse de lui. Clyde entretient cette relation clandestine, car interdite selon les règles de l'usine. Il persuade Roberta d'avoir des relations sexuelles avec lui plutôt que de le perdre, et la met enceinte. Pendant ce temps l'élégante Sondra Finchley, fille d'un propriétaire d'usine Lycurgue, s'intéresse à Clyde pour ulcérer son cousin Gilbert avec qui elle est en mauvais termes. Clyde devient vite populaire parmi les jeunes de la haute société et développe une relation amoureuse avec Sondra. Roberta, enceinte, attend qu'il l'épouse, mais Clyde rêve plutôt de se marier à Sondra.

Après avoir tenté en vain de faciliter un avortement pour Roberta, Clyde tergiverse tandis que sa relation avec Sondra devient de plus en plus sérieuse. Quand il se rend compte qu'il a une chance réelle d'épouser Sondra, et après les menaces de Roberta qui veut révéler leur relation à moins qu'il ne l'épouse, Clyde conçoit un plan pour assassiner Roberta dans un accident de bateau.

Clyde fait monter Roberta dans une chaloupe et lorsqu'elle se déplace vers lui, il la frappe au visage avec son appareil photo et fait chavirer le bateau. Roberta, incapable de nager, se noie et Clyde nage vers la rive. La preuve circonstancielle ne laisse point de chance à l'assassin. Les autorités locales, convaincues de tenir le meurtrier, fabrique des preuves supplémentaires contre lui. En outre, il s'incrimine à plusieurs reprises lors de son témoignage confus et contradictoire. Un procès retentissant devant un public, deux avocats engagés par son oncle, n'empêchent pas Clyde d'être reconnu coupable, et condamné à mort. Il est exécuté sur la chaise électrique.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • Um Lugar ao Sol, feuilleton brésilien de Dionísio Azevedo (1959)
  • Americká tragédia, feuilleton tchécoslovaque de Stanislav Párnicky (1976)
  • Nakaw na pag-ibig, feuilleton philippin de Lino Brocka (1980)
  • Hi no ataru basho, feuilleton japonais de Masami Ryuji (1982)

À l'opéra[modifier | modifier le code]

Ce roman a fait l'objet d'adaptations théâtrales et cinématographiques; il est également à l'origine d'un opéra du même nom, composé en 2005 par Tobias Picker.