Août 1914

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Août 1914
Nombre de jours 31
Premier jour Samedi 1er août 1914
6e jour de la semaine 31
Dernier jour Lundi 31 août 1914
1er jour de la semaine 36

Calendrier
août 1914
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31           1er 2
32 3 4 5 6 7 8 9
33 10 11 12 13 14 15 16
34 17 18 19 20 21 22 23 
35 24 25 26 27 28 29 30 
36 31  
1914Années 1910XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Juillet 1914 Septembre 1914 Suivant
Août précédent et suivant
Précédent Août 1913 Août 1915 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Début de la Première guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • 8 août :
    • Union Sacrée en Russie : la Douma vote les crédits de guerre. Division des socialistes (ralliement à l’Union Sacrée, internationalisme, défaitisme).
    • Lois sur la défense du royaume (DORA, Defence of the Realm Act) en Grande-Bretagne: couvre-feu, censure de la presse, jugement par des cours martiales des civils suspectés d’intelligence avec l’ennemi. Elles s’étendront par la suite aux horaires d’ouverture des pubs et au rationnement.
    • Pendaison de Rudolf Duala Manga au Cameroun, suivie de plusieurs exécutions.
  • 15 août :
    • Le canal de Panama est inauguré. Les États-Unis octroient une indemnité à la Colombie.
    • En Pologne russe, les nationaux-démocrates et leur chef Roman Dmowski, hostiles aux Empires centraux, se rallient au tsar contre la promesse de l’unité et de l’autonomie de la Pologne au sein de l’Empire russe (proclamation du grand-duc Nicolas).
  • 22 août :
    • Le 22 août 1914 est le jour le plus meurtrier de l'Histoire de France : 27 000 soldats français sont tués pendant cette seule journée dans les Ardennes belges (quatre fois plus qu'à Waterloo[2]), dont près de la moitié à Rossignol.
  • 29 août :
    • Le gouvernement français quitte Paris menacée par l'avancée allemande et s'installe à Bordeaux laissant la capitale sous le gouvernement militaire du général Gallieni.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur le rôle des papes Pie X et Benoît XV, lire le chapitre 3 du livre de Bernard Lecomte : "Les derniers secrets du Vatican" (Perrin, 2012).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]