Août 1914

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Août 1914
Nombre de jours 31
Premier jour Samedi 1er août 1914
6e jour de la semaine 31
Dernier jour Lundi 31 août 1914
1er jour de la semaine 36

Calendrier
août 1914
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31           1er 2
32 3 4 5 6 7 8 9
33 10 11 12 13 14 15 16
34 17 18 19 20 21 22 23 
35 24 25 26 27 28 29 30 
36 31  
1914Années 1910XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Juillet 1914 Septembre 1914 Suivant
Août précédent et suivant
Précédent Août 1913 Août 1915 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • 1er - 4 août : début de la Première Guerre mondiale.
    • Louis Botha, soutenu par le Parlement, décide d’engager l’Union d'Afrique du Sud dans la guerre aux côtés de la Grande-Bretagne. Avant la fin de l’année, une attaque par mer prend les ports de Lüderitz et de Swakopmund, au Sud-Ouest africain allemand, où se trouvent des stations de radio. Conjointement, les troupes terrestres avancent vers la frontière. Les Afrikaners voient d’un mauvais œil le soutien de leur pays aux Alliés. Le ralliement d’officiers et de soldats au camp opposé, des troubles sécessionnistes dans le Transvaal et l’Orange, retardent l’armée sud-africaine.
    • L’Afrique de l’Est, en particulier le Tanganyika, est ravagée par la guerre. Le colonel von Lettow-Vorbeck, commandant les forces allemandes dans la colonie, mène une guerre d’usure pour occuper les soldats adverses afin qu’ils ne puissent partir en Europe. Il repousse leur attaque sur Tanga en novembre et oblige les Alliés à préparer soigneusement leur offensive (construction de la ligne de chemin de fer Voi-Taveta, arrivée des troupes sud-africaines de Jan Smuts, renforts de l’Afrique de l’Ouest, accord de participation du Congo belge, etc.).
  • 3 août :
    • L'Allemagne déclare la guerre à la France.
    • Premier bombardement aérien de la guerre sur Lunéville.
    • Campagne du Kamerun (fin en février 1916). Britanniques, Français et Belges encerclent le territoire allemand et installent un blocus maritime.
  • 4 août :
    • Canada : établissement de la Garnison Valcartier.
    • Le Canada entre dans la Première Guerre mondiale.
    • Les États-Unis proclament leur neutralité dans le conflit européen.
    • Invasion allemande de la Belgique et du Luxembourg. Les Allemands pénètrent en Belgique près d’Aix-la-Chapelle. Le roi Albert Ier lance un appel à la France et à la Grande-Bretagne.
    • Le Royaume-Uni déclare la guerre à l'Allemagne après la violation par le Kaiser de la neutralité belge.
    • Le président français Raymond Poincaré appelle à l'union sacrée à la chambre et au Sénat qui vote les crédits de guerre à l’unanimité.
    • Les députés sociaux-démocrates votent à l’unanimité les crédits de la guerre au Reichstag malgré leurs engagements contre la course aux armements.
    • Le soir, l'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Russie.
  • 8 août :
    • Les troupes françaises entrent à Mulhouse, qui tombe aux mains des allemands deux jours plus tard.
    • Union Sacrée en Russie : la Douma vote les crédits de guerre. Division des socialistes (ralliement à l’Union Sacrée, internationalisme, défaitisme).
    • Lois sur la défense du royaume (DORA, Defence of the Realm Act) en Grande-Bretagne: couvre-feu, censure de la presse, jugement par des cours martiales des civils suspectés d’intelligence avec l’ennemi. Elles s’étendront par la suite aux horaires d’ouverture des pubs et au rationnement.
    • Pendaison de Rudolf Duala Manga au Cameroun, suivie de plusieurs exécutions.
  • 22 août :
    • Le 22 août 1914 est le jour le plus meurtrier de l'Histoire de France : 27 000 soldats français sont tués pendant cette seule journée dans les Ardennes belges (quatre fois plus qu'à Waterloo[2]), dont près de la moitié à Rossignol.
    • Belgique : la Bataille de Rossignol et le massacre de Tamines.
    • Pologne : le socialiste polonais Józef Piłsudski organise et prend la tête des légions de volontaires polonais qui combattront aux côtés des Austro-Hongrois.
  • 23 - 25 août : bataille de Krasnik en Galicie. La Ire armée austro-hongroise signe une première victoire de l'Autriche-Hongrie durant le conflit par la mise en déroute la IVe armée russe.
  • 25 août : repli des Alliés sur le Grand-Couronné de Nancy. Batailles de Charlerois. Les Alliés doivent se replier.
  • 26 août :
    • À Tannenberg, les Allemands stoppent les offensives russes (fin le 31 août).
    • Victoire russe sur l'Autriche à la bataille de Lemberg en Galicie (fin le 11 septembre).
    • Retraite réussie des Alliés à la bataille du Cateau.
    • Combat de l'île d'Odensholm.
    • Reddition du Togo allemand. Le gouverneur du Togo, Hans Georg von Doering, envoie des télégrammes à ses homologues du Dahomey, de la Gold Coast et de l’AOF pour leur proposer la neutralisation du Togo. Ceux-ci refusent, et les troupes de l’Entente envahissent le Togo. Les troupes allemandes, prises en étau, se concentrent autour de Kamina pour y défendre la station de radio qui permet les communications avec l’extérieur. Elles préfèrent faire sauter le poste plutôt que de le laisser aux Alliés. Le 26 août, le Togo tout entier se rend. Français et Britanniques se partagent le territoire.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]