Grand Prix automobile de France 1995

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix de France 1995

Tracé de la course

Drapeau Circuit de Nevers Magny-Cours

Données de la course
Nombre de tours 72
Longueur du circuit 4,250 km
Distance de course 306,000 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Benetton-Renault,
h 38 min 28 s 429
(vitesse moyenne : 186,445 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill,
Williams-Renault,
min 17 s 225
(vitesse moyenne : 198,122 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Benetton-Renault,
min 20 s 218
(vitesse moyenne : 190,730 km/h)

Le Grand Prix automobile de France 1995 (Grand Prix de France), disputé sur le Circuit de Nevers Magny-Cours situé près de Magny-Cours en France le 2 juillet 1995, est la quarante-cinquième édition du Grand Prix, le 571e Grand Prix de Formule 1 couru depuis 1950 et la septième manche du championnat 1995.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ[1]
Pos. no Pilote Écurie Temps Q1 Temps Q2 Écart
1 5 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 1 min 18 s 556 1 min 17 s 225
2 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Renault 1 min 18 s 893 1 min 17 s 512 +0 s 287
3 6 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 1 min 18 s 585 1 min 17 s 925 + 0 s 700
4 27 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 1 min 19 s 254 1 min 18 s 761 + 1 s 536
5 14 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 1 min 19 s 763 1 min 18 s 810 + 1 s 585
6 26 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 1 min 19 s 466 1 min 19 s 047 + 1 s 822
7 28 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 1 min 19 s 051 1 min 19 s 295 + 1 s 826
8 8 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 1 min 20 s 218 1 min 19 s 238 + 2 s 013
9 25 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Ligier-Mugen-Honda 1 min 19 s 384 1 min 19 s 524 + 2 s 159
10 2 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Benetton-Renault 1 min 19 s 555 1 min 20 s 000 + 2 s 330
11 15 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Peugeot 1 min 20 s 713 1 min 19 s 845 + 2 s 620
12 30 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 1 min 21 s 111 1 min 20 s 309 + 3 s 084
13 7 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell McLaren-Mercedes 1 min 20 s 804 1 min 20 s 527 + 3 s 302
14 4 Drapeau de la Finlande Mika Salo Tyrrell-Yamaha 1 min 21 s 921 1 min 20 s 796 + 3 s 571
15 29 Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion Sauber-Ford 1 min 22 s 382 1 min 20 s 943 + 3 s 718
16 9 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli Arrows-Hart 1 min 21 s 756 1 min 21 s 076 + 3 s 851
17 24 Drapeau de l'Italie Luca Badoer Minardi-Ford Pas de temps 1 min 21 s 323 + 4 s 098
18 10 Drapeau du Japon Taki Inoue Arrows-Hart 1 min 23 s 355 1 min 21 s 894 + 4 s 669
19 3 Drapeau du Japon Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 1 min 22 s 959 1 min 21 s 930 + 4 s 705
20 23 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Minardi-Ford Pas de temps 1 min 22 s 104 + 4 s 879
21 17 Drapeau de l'Italie Andrea Montermini Pacific-Ford 1 min 24 s 172 1 min 23 s 466 + 6 s 241
22 16 Drapeau de la France Bertrand Gachot Pacific-Ford 1 min 24 s 509 1 min 23 s 647 + 6 s 422
23 21 Drapeau du Brésil Pedro Diniz Forti-Ford 1 min 25 s 787 1 min 24 s 184 + 6 s 959
24 22 Drapeau du Brésil Roberto Moreno Forti-Ford 1 min 26 s 445 1 min 24 s 865 + 7 s 640

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[2]
Pos. no Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Renault 72 1 h 38 min 28 s 429 2 10
2 5 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 72 +31 s 309 1 6
3 6 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 72 +1 min 02 s 826 3 4
4 25 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Ligier-Mugen-Honda 72 +1 min 03 s 293 9 3
5 27 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 72 +1 min 17 s 869 4 2
6 14 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 71 +1 tour 5 1
7 8 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 71 +1 tour 8  
8 26 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 71 +1 tour 6  
9 15 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Peugeot 71 +1 tour 11  
10 30 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 71 +1 tour 12  
11 7 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell McLaren-Mercedes 70 +2 tours 13  
12 28 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 70 +2 tours 7  
13 24 Drapeau de l'Italie Luca Badoer Minardi-Ford 69 +3 tours 17  
14 9 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli Arrows-Hart 69 +3 tours 16  
15 4 Drapeau de la Finlande Mika Salo Tyrrell-Yamaha 69 +3 tours 14  
16 22 Drapeau du Brésil Roberto Moreno Forti-Ford 66 +6 tours 24  
Nc. 17 Drapeau de l'Italie Andrea Montermini Pacific-Ford 62 Non classé 21  
Abd. 29 Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion Sauber-Ford 48 Boîte de vitesses 15  
Abd. 16 Drapeau de la France Bertrand Gachot Pacific-Ford 24 Boîte de vitesses 22  
Abd. 23 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Minardi-Ford 23 Boîte de vitesses 20  
Abd. 2 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Benetton-Renault 2 Sortie de piste 10  
Abd. 10 Drapeau du Royaume-Uni Taki Inoue Arrows-Hart 0 Collision 18  
Abd. 3 Drapeau du Japon Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 0 Collision 19  
Abd. 21 Drapeau du Brésil Pedro Diniz Forti-Ford 0 Sortie de piste 23  

Légende:

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

  • Note : Benetton et Williams ont été disqualifiés lors du Grand Prix inaugural du Brésil pour utilisation de carburant non conforme à la réglementation de la Formule 1[3]. L'échantillon d'essence prélevé à l'issue de la course ne correspondait pas aux spécifications de l'échantillon témoin fourni à la FIA[4]. Les écuries ont fait appel de cette décision, ce qui a conduit à une annulation de la sanction concernant les pilotes qui ont conservé leurs points, mais un maintien de la pénalité pour les écuries. Benetton a ainsi perdu les 10 points de la victoire de Michael Schumacher et Williams les 6 points de la seconde place de David Coulthard, d'où une différence entre les points obtenus par ces écuries et les totaux des résultats de leurs pilotes[5],[6].
Pilotes[7]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Renault 46
2 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 35
3 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 26
4 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 17
5 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 13
6 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Benetton-Renault 12
7 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 7
8 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Peugeot 6
9 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 5
10 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 4
11 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 4
12 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Ligier-Mugen-Honda 3
13 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell McLaren-Mercedes 3
14 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli Arrows-Hart 1
Constructeurs[7]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Benetton-Renault 48
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 43
3 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Renault 42
4 Drapeau de l'Irlande Jordan-Peugeot 13
5 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 8
6 Drapeau de la France Ligier-Mugen-Honda 7
7 Drapeau de la Suisse Sauber-Ford 4
8 Drapeau du Royaume-Uni Arrows-Hart 1

Références[modifier | modifier le code]

  1. « France 1995 Grille de départ », sur statsf1.com (consulté le 29 août 2011)
  2. « France 1995 Classement », sur statsf1.com (consulté le 29 août 2011)
  3. Les écuries Williams et Benetton sont disqualifiés au Grand Prix du Brésil 1995, sur statsf1.com, consulté le 3 octobre 2010
  4. « Williams et Benetton sont disqualifiés pour essence non conforme », dans Sport Auto n°400, mai 1995, encart pp.74-75
  5. Les pilotes Williams et Benetton conservent leurs points acquis au Grand Prix du Brésil 1995, sur statsf1.com, consulté le 3 octobre 2010
  6. « Les pilotes Williams et Benetton conservent leurs points acquis au Grand Prix du Brésil 1995 », dans Sport Auto n°400, mai 1995, encart pp.74-75
  7. a et b « France 1995 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 31 août 2011)