Grand Prix automobile du Brésil 1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix du Brésil 1982

Tracé de la course

Drapeau circuit de Jacarepagua

Données de la course
Nombre de tours 63
Longueur du circuit 5,031 km
Distance de course 316,953 km
Résultats
Vainqueur Alain Prost,
Renault,
h 44 min 33 s 134
(vitesse moyenne : 181,892 km/h)
Pole position Alain Prost,
Renault,
min 28 s 808
(vitesse moyenne : 203,941 km/h)
Record du tour en course Alain Prost,
Renault,
min 37 s 016
(vitesse moyenne : 186,687 km/h)

Résultats du Grand Prix du Brésil de Formule 1 1982 qui a eu lieu sur le circuit de Jacarepagua à Rio de Janeiro le 21 mars 1982.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 15 Drapeau de la France Alain Prost Renault 63 1 h 44 min 33 s 134 1 9
2 7 Drapeau du Royaume-Uni John Watson McLaren-Ford 63 + 2 s 990 12 6
3 12 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Lotus-Ford 63 + 36 s 859 14 4
4 3 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Tyrrell-Ford 63 + 50 s 761 13 3
5 9 Drapeau de l'Allemagne Manfred Winkelhock ATS-Ford 62 + 1 tour 15 2
6 28 Drapeau de la France Didier Pironi Ferrari 62 + 1 tour 8 1
7 4 Drapeau de la Suède Slim Borgudd Tyrrell-Ford 61 + 2 tours 21  
8 17 Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass March-Ford 61 + 2 tours 22  
9 31 Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier Osella-Ford 60 + 3 tours 23  
10 30 Drapeau de l'Italie Mauro Baldi Arrows-Ford 57 + 6 tours 19  
Dsq. 1 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Brabham-Ford 63 Disqualifié 7  
Dsq. 6 Drapeau de la Finlande Keke Rosberg Williams-Ford 63 Disqualifié 3  
Abd. 10 Drapeau du Chili Eliseo Salazar ATS-Ford 38 Moteur 18  
Abd. 20 Drapeau du Brésil Chico Serra Fittipaldi-Ford 36 Suspension 25  
Abd. 2 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Brabham-Ford 34 Problème physique 9  
Abd. 27 Drapeau du Canada Gilles Villeneuve Ferrari 29 Sortie de piste 2  
Abd. 8 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda McLaren-Ford 22 Collision 5  
Abd. 16 Drapeau de la France René Arnoux Renault 21 Collision 4  
Abd. 5 Drapeau de l’Argentine Carlos Reutemann Williams-Ford 21 Collision 6  
Abd. 11 Drapeau de l'Italie Elio De Angelis Lotus-Ford 21 Collision 11  
Abd. 25 Drapeau des États-Unis Eddie Cheever Ligier-Matra 19 Fuite d'eau 26  
Abd. 23 Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli Alfa Romeo 16 Embrayage 16  
Abd. 26 Drapeau de la France Jacques Laffite Ligier-Matra 15 Châssis 24  
Abd. 22 Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris Alfa Romeo 14 Chassis 10  
Abd. 33 Drapeau de l'Irlande Derek Daly Theodore-Ford 12 Sortie de piste 20  
Abd. 18 Drapeau du Brésil Raul Boesel March-Ford 11 Sortie de piste 17  
Nq. 36 Drapeau de l'Italie Teo Fabi Toleman-Hart   Non qualifié  
Nq. 29 Drapeau du Royaume-Uni Brian Henton Arrows-Ford   Non qualifié  
Nq. 35 Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick Toleman-Hart   Non qualifié  
Nq. 14 Drapeau de la Colombie Roberto Guerrero Ensign-Ford   Non qualifié  
Nq. 32 Drapeau de l'Italie Riccardo Paletti Osella-Ford   Non qualifié    

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Alain Prost en 1 min 28 s 808 (vitesse moyenne : 203,941 km/h).
  • Tour le plus rapide : Alain Prost en 1 min 37 s 016 au 36e tour (vitesse moyenne : 186,687 km/h).
  • Nelson Piquet a couvert le 4e tour en 1 min 36 s 582 (vitesse moyenne : 187,526 km/h), record annulé après disqualification du pilote.

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 5e victoire pour Alain Prost.
  • 9e victoire pour Renault en tant que constructeur.
  • 9e victoire pour Renault en tant que motoriste.
  • Nelson Piquet, 1er et Keke Rosberg, 2e sous le drapeau à damiers sont disqualifiés car leur monoplace est sous le poids réglementaire. Alain Prost 3e de la course à + 36 s 474 remporte la course. En représailles, les équipes membres de la FOCA boycotteront le GP de Saint-Marin (Voir aussi : Guerre FISA-FOCA).
  • 146e et dernier départ en Grand-Prix pour Carlos Reutemann le pilote argentin décidera de prendre sa retraite à l'issue de cette course.