François Busnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Busnel au Salon du livre de Paris en mars 2010.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Busnel.

François Busnel, né le 8 mai 1969[1], est un journaliste, et producteur français.

Il est actuellement directeur de la rédaction du magazine Lire (depuis 2004), éditorialiste à L'Express (depuis 2008), animateur et producteur de l'émission de télévision hebdomadaire La Grande Librairie sur France 5 (depuis 2008). Il a été également producteur de l'émission quotidienne Le Grand Entretien sur France Inter entre 2010 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout en menant des études de philosophie et d'Histoire, il exerce divers petits boulots et débute dans le journalisme à 20 ans comme pigiste, travaillant notamment pour Radio France internationale (RFI). Il sillonne l'Afrique, qu'il découvre en participant à l'organisation du Raid Africain des Grandes Écoles en 1990, puis en traversant pendant six mois le Maroc pour l'écriture de guides touristiques (Gallimard, Le Petit Futé), il organise de nombreux raids automobiles et expéditions ethnologiques et humanitaires à l'occasion desquels il réalise ses premiers reportages pour la presse écrite (GEO et La Croix), et la radio. Il couvre ainsi, de 1990 à 1994 l'actualité politique en Afrique (Sénégal, Mali, Guinée, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Niger, Mauritanie) et au Moyen-Orient (Irak, Kurdistan).

C'est plus tard qu'il se spécialise dans l'animation d'émissions culturelles.

En 1996, il change radicalement de cap et s'installe à Paris. Il enseigne brièvement la philosophie en classes terminales ainsi qu'en Classes préparatoires Sciences Po et HEC avant de se tourner vers le journalisme littéraire.

En juillet 1996, il anime sur BFM l'émission Envie de Lire, rendez-vous quotidien consacré à l'actualité littéraire. L'année suivante, il débute une collaboration hebdomadaire avec Les Dernières Nouvelles d'Alsace où il tient la rubrique Livres et publie de nombreux reportages littéraires dans Le Magazine Littéraire alors dirigé par Jean-Jacques Brochier.

En 1999, il remplace temporairement Laura Massis à la présentation de l'émission Les écrans du savoir sur La Cinquième, qui remporte un 7 d'or, mais renonce à la présentation et se tourne vers l'écriture et la réalisation de documentaires consacrés à ses passions : La littérature et la mythologie grecque ("Mythologie", série en 13 épisodes diffusée sur La Cinquième).

En 2001, il entre à L'Express comme Rédacteur en chef adjoint du service "Livres" puis est appelé par Patrick Poivre d'Arvor comme chroniqueur dans l'émission Vol de nuit sur TF1. C'est à cette époque qu'il commence à suivre la littérature américaine, se rendant régulièrement sur place pour de longues interviews avec des écrivains.

Après le choc des attentats du 11 septembre 2001, il écrit et réalise (avec G. Amado et P. Lepic) le film documentaire Un air de New York pour TF1, donnant la parole à Arthur Miller, Norman Mailer, William Styron, Paul Auster, Rick Moody ou Jay McInerney.

En 2004, il prend la direction du Magazine Lire, fondé en 1975 par Bernard Pivot et Jean-Louis Servan-Schreiber. Chargé d'en renouveler la formule, il introduit de nouvelles rubriques centrées sur le reportage et l'enquête et recrutant de nouvelles plumes (Jean-Jacques Brochier, Gérard Oberlé, Frédéric Beigbeder, Jean-Claude Pirotte, Philippe Delaroche...).

En mars 2005, Philippe Labro et Vincent Bolloré lui proposent d'animer l'émission littéraire sur la chaîne de la TNT Direct 8 qu'ils viennent de lancer : ce sera Les Livres de la 8, le mercredi à 22h30. Il y aura 157 numéros.

En 2006, Christophe Barbier, devenu directeur de la rédaction de L'Express, l'y rappelle comme rédacteur en chef du service « Livres ».

Deux ans plus tard, en septembre 2008, il demande à quitter ses fonctions de rédacteur en chef et devient éditorialiste dans les pages « Livres » de L'Express. Patrick de Carolis et Philippe Vilamitjana, alors respectivement PDG de France Télévisions et directeur des programmes de France 5, lui proposent de créer une émission littéraire hebdomadaire en première partie de soirée et en direct, prenant la place du Bateau livre de Frédéric Ferney[2]. La Grande Librairie est lancée le 4 septembre 2008. Il monte alors sa propre société de production, Rosebud Productions.

De septembre 2010 à juin 2013, François Busnel se voit confier la tranche 17h00-18h00 sur France Inter : il présente chaque jour Le Grand Entretien, face à face intimiste avec une personnalité du monde culturel (écrivain, artiste, musicien, scientifique...) dans la lignée et à l'horaire de Radioscopie de Jacques Chancel.

En 2011-2012, il écrit et produit une série de 8 films documentaires diffusée sur France 5 et consacrée à la littérature américaine, "Les Carnets de route de François Busnel".

La Grande Librairie[modifier | modifier le code]

La Grande Librairie est une émission littéraire hebdomadaire, proposée et présentée par François Busnel, le jeudi soir à 20 h 35 sur France 5, et direct et en public, rediffusée le dimanche soir à 23 h. Créée le 4 septembre 2008, elle est produite par la société Rosebud Productions (fondée par François Busnel avec Adrien Soland et Priscilla Pizzato). Chaque semaine, François Busnel reçoit trois à quatre écrivains, tous genre confondus, et évoque avec eux leurs livres. Chaque écrivain est présenté par un court portrait en image. Chaque semaine, une librairie de France est présentée au cours d'un reportage d'environ deux minutes.

La Grande Librairie a reçu, entre autres, J. M. G. Le Clézio le soir même de l'attribution de son Prix Nobel de littérature en 2008, mais aussi Patrick Modiano, Paul Auster, et Philip Roth (seul, en tête à tête, pendant une heure), ou encore Jean Echenoz, Charles Juliet, Claude Lanzmann, Emmanuel Carrère, Jean d'Ormesson, Amélie Nothomb, Umberto Eco, tout en faisant faire leur première télévision à Alexis Jenni (Prix Goncourt 2011), Tristan Garcia, Laurent Binet, Fabrice Humbert, Cécile Coulon, et bien d'autres.

Depuis 2009, La Grande Librairie propose chaque année à Noël une émission au cours de laquelle des grands comédiens sont invités à venir lire sur la scène d'un théâtre des extraits de grands textes de la littérature (les trois premières éditions se sont déroulées au Théâtre du Rond-Point des Champs-Élysées, la quatrième à l'Opéra-Comique). Ont participé à ces émissions : Denis Podalydès, André Dussollier, Bernadette Lafont, Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Kad Merad, Guillaume Gallienne, Anny Duperey, Valérie Bonneton, Nathalie Dessay, Sylvie Testud, Zabou Breitman, Lorànt Deutsch, Dominique Blanc, Michel Vuillermoz, Jacques Weber, René de Obaldia

Régulièrement, l'émission part à la rencontre des littératures étrangères et propose des numéros spéciaux : Sénégal, Scandinavie, États-Unis

Jacques Chancel, l'animateur de Radioscopie et du Grand Échiquier, salue ainsi l'émission : « Il n'était pas aisé d'aller sur les chemins d'Apostrophes. Il est ainsi des émissions qui, devenues emblématiques à leur disparition, bloquent toute idée de suite, font hésiter de possibles héritiers mais peuvent être accessibles aux audacieux. François Busnel a tenté fièrement le pari et installé sa boutique à l'enseigne de La Grande Librairie. Ce programme de France 5 — la nouvelle petite chaîne qui monte — a désormais des centaines de milliers de fidèles et une excellente image, preuve de crédibilité. La littérature y est honorée comme autrefois et comme il convient. […] Invités par lui au titre d'auteurs, Bernard Pivot, pour Les mots de ma vie -, moi pour N'oublie pas de vivre , nous avons pu vérifier le côté prescripteur de son rendez-vous du jeudi (avec transformation le dimanche) : deux mille bouquins échappés des libraires les deux jours d'après »[réf. souhaitée]. L'émission a réalisé sa meilleure audience en première partie de soirée le jeudi 23 décembre 2011, rassemblant 633 000 téléspectateurs.

C'est dans cette même émission qu'il invite, le 15 septembre 2011, sa compagne Delphine de Vigan sans mentionner cette relation, et qu'il vouvoie lors d'une élogieuse entrevue[3]. La direction de la chaîne l'ignore également ; Libération, Charlie Hebdo et Arrêt sur images[4] s'emparent du sujet. Soupçonné de conflit d'intérêts pour l'avoir invitée et avoir élogieusement complimenté son dernier ouvrage, Rien ne s'oppose à la nuit, François Busnel argue alors de sa bonne foi et fustige les « petits Saint-Just ».

Les Carnets de route de François Busnel[modifier | modifier le code]

Portrait inédit des États-Unis[modifier | modifier le code]

Diffusés d'octobre 2011 à mai 2012 le dernier jeudi de chaque mois dans la case de La Grande Librairie, sur France 5, ces 8 documentaires retracent le voyage de François Busnel à la rencontre des écrivains américains, chez eux. Écrits par François Busnel et réalisé par Adrien Soland, ces films documentaires présentent un portrait inédit de l'Amérique au début du XXIe siècle sous forme de road movie. Cette série a remporté un vif succès critique et a réalisé les meilleures audiences de l'émission.

NB : Pour compléter ce panorama de la littérature américaine, il convient d’ajouter les émissions intégralement consacrées à Philip Roth à New York (8 octobre 2009) et John Irving dans le Vermont (20 janvier 2011), ainsi que l’émission réalisée en plateau avec Bret Easton Ellis et Jay McInerney (23 septembre 2010).

Un coffret DVD des Carnets de Route de François Busnel sera édité par France Télévisions Distribution en décembre 2012. Il comportera les 8 films de la série ainsi qu’une douzaine d’heures de bonus exclusifs.

Portrait de la Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Ballade anglaise - Épisodes 1 à 3[modifier | modifier le code]
  • Épisode 1 - 19 décembre 2013 : la campagne anglaise
Ian McEwan, Opération Sweet Toot
Jonathan Coe, La pluie avant qu'elle tombe
David Lodge, Thearapie, La vie en sourdine
Graham Swift, J'aimerais tellement que tu sois là
  • Épisode 2 - 23 janvier 2014 : les mystères de Londres
William Boyd, Orages Ordinaires
Peter Ackroyd, Biographie de Londres
Joseph Connolly, England's lane
Hanif Kureishi, My beautiful Laundrette, Le Bouddha de Banlieue
  • Épisode 3 - 27 février 2014 : les mystères de Londres
Martin Amis
Rachel Cusk
Will Self
Adam Thirlwell
Ballade irlandaise - Épisodes 4 et 5[modifier | modifier le code]
  • Épisode 4 - 27 mars 2014
Jennifer Johnston
Sebastian Barry
Claire Keegan
  • Épisode 5 - 17 avril 2014 - Gens de Dublin
John Banville alias Benjamin Black
Edna O'Brien
Joseph O'Connor
Colum McCann
Du Nord à l’extrême sud-ouest - Épisode 6[modifier | modifier le code]
  • Épisode 6 - 15 mai 2014
Peter May (Ile Lewis-Archipel des Hébrides, Écosse), L'île des chasseurs d'oiseaux
Ian Rankin (Edinburgh, Écosse), Les enquêtes de l'inspecteur Rébus
Jasper Fforde (Hay-on-Wye, Pays de Galles), L'Affaire Jane Eyre
P. D. James (Oxford, Angleterre du Sud-Est)
Minette Walters (Weymouth, Dorset Angleterre du Sud-Ouest)
John le Carré (Lands End, Cornouailles près de Penzance, Angleterre du Sud-Ouest)

Publications[modifier | modifier le code]

Préfaces

Presse[modifier | modifier le code]

Il a été rédacteur en chef du service livres de L'Express et est également directeur de la rédaction du magazine Lire depuis 2004[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Prix de la critique pour l'émission Envie de lire.
  • 2000 : 7 d'or de la meilleure émission éducative pour Les Écrans du savoir.
  • 2011 : Laurier de la culture de l’Association XXX pour La Grande Librairie (meilleure émission culturelle de l’année).
  • 2012 : Chevalier des Arts et des Lettres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Busnel, François (1969-....), notice d'autorité personne no FRBNF12995442, catalogue général de la Bibliothèque nationale de France. Créée le 6 février 1995, mise à jour le 17 novembre 2009.
  2. François Busnel sur larousse.fr
  3. « France 5 : la rencontre Vigan-Busnel fait polémique », sur leparisien.fr,‎ 2 novembre 2011
  4. http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4433
  5. Présentation par Telerama

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :