Faenza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Faenza
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Ravenne 
Code postal 48018
Code ISTAT 039010
Code cadastral D458
Préfixe tel. 0546
Démographie
Gentilé faentini
Population 58 150 hab. (31-12-2010[1])
Densité 225 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 17′ 00″ N 11° 53′ 00″ E / 44.28333, 11.88333 ()44° 17′ 00″ Nord 11° 53′ 00″ Est / 44.28333, 11.88333 ()  
Altitude Min. 34 m – Max. 34 m
Superficie 25 800 ha = 258 km2
Divers
Saint patron Madonna delle Grazie
Fête patronale samedi précédant le second dimanche de mai
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Faenza

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Faenza

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Faenza
Liens
Site web http://www.comune.faenza.ra.it/

Faenza est une ville d'environ 58 000 habitants, située dans la province de Ravenne en Émilie-Romagne, dans le nord-est de l'Italie.

Faenza est une ville d'art, connue dès la Renaissance pour la production d'objets en céramique, exportés dans plusieurs pays européens. Le toponyme même est devenu synonyme de céramique (majolique) dans un certain nombre de langues, notamment en français (faïence) ou en anglais (faience).

Siège de l'écurie de Formule 1 Scuderia Minardi de 1985 à 2005, Faenza accueille depuis 2006 dans les installations de l'écurie italienne la nouvelle Scuderia Toro Rosso, née du rachat de Minardi par le groupe autrichien Red Bull.

Géographie[modifier | modifier le code]

Faenza se trouve sur la via Emilia, qui va d'Imola à Forlì, à 50 km. au sud-est de Bologne, pratiquement au centre de la Romagne, au pied des premières collines préapennines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la mythologie, le nom du premier peuplement du site de Faenza (Faoentia) aurait des origines étrusques et celtiques, signifiant en latin « Splendeo inter deos » ou « Je brille parmi les dieux » en français contemporain.

Faenza est une ville d'origine romaine, dont la création remonte à la seconde moitié du Ier siècle. Les Romains développèrent - sous le nom de Faventia - cette cité, qui avait alors une activité essentiellement agricole et artisanale. Elle était déjà connue pour la production d'objets en céramique, en terre cuite et de textiles en lin.

Avec la chute de l'Empire romain, elle traversa une longue période de décadence, qui prit fin au VIIIe siècle. Au tournant du millénaire, placée sous l'autorité des évêques, elle connut une belle période de prospérité et d'expansion qui se prolongera sous le gouvernement de la famille Manfredi.

C'est sous le gouvernement de Charles II Manfredi, dans la deuxième moitié du XVe siècle, que fut réalisée une vaste opération d'urbanisme qui donnera à Faenza le visage que nous lui connaissons de nos jours.

Après une brève domination vénitienne, Faenza fut rattachée aux États pontificaux, et elle le restera jusqu'à la conquête de l'Italie par Bonaparte en 1797.

En 1968, la ville recevait du Conseil de l'Europe le Prix de l'Europe.

Manifestations traditionnelles[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Tour de l'horloge

Église de la commanderie[modifier | modifier le code]

De l'autre côté du fleuve Lamone se trouve l'église de l'ancienne commanderie (Chiesa della Commenda (it)) des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Sabba de Castiglione (1480-1554), reçu chevalier de Rhodes en 1505, humaniste, auteur d'ouvrages moraux, en fut le commandeur de 1519 à sa mort. 44° 16′ 55″ N 11° 53′ 35″ E / 44.28182, 11.89315 ()

Il ne faut pas confondre cette église avec celle de Saint-Sigismond (it) dont on sait depuis les années 2000 qu'elle appartenait au XIIIe siècle aux templiers. Ces derniers ayant établi une maison du Temple en ce lieu[2]. Cette église fut détruite et entièrement reconstruite en 1835[3]

Musées[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Faenza[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
4 avril 2004 en cours Claudio Casadio    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnacavallo, Brisighella, Castel Bolognese, Cotignola, Forlì (FC), Riolo Terme, Russi, Solarolo

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente était de 6298 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de l'Albanie Albanie 1012
2 Roumanie Roumanie 998
3 Drapeau du Maroc Maroc 969
4 Drapeau de la Moldavie Moldavie 826
5 Ukraine Ukraine 346
6 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 222
7 Drapeau de la Pologne Pologne 208
8 Drapeau du Nigeria Nigeria 160
9 Tunisie Tunisie 129

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) Renzo Caravita, « Nuovi documenti sull'ordine del Tempio dall'Archivio Arcivescovile di Ravenna », dans Franco Cardini (Dir.), Sacra Militia : rivista di storia degli ordini militari, vol. 3, Name,‎ 2002 (lire en ligne), p. 270
  3. (it) Office de tourisme de Faenza, « Église Saint-Sigismond », sur http://www.terredifaenza.it (consulté le 27 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Galerie photo : Images de la céramique de Faenza[modifier | modifier le code]