Giovanni Domenico Ferretti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferretti.
Auto-portrait
Fresque du tympan du chœur de la Badia Fiorentina

Giovanni Domenico Ferretti ou Giandomenico d’Imola (Florence, 1692 - 1768) est un peintre italien de l'école florentine de la période rococo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon son contemporain Giovanni Camillo Sagrestani, Giovanni Domenico Ferretti eut la chance de rencontrer sur sa route un maître de grand envergure comme le bolonais Giuseppe Maria Crespi qui apporta à l'école classique toscane la grande tradition émilienne de la plaine du Pô, ce qui lui donna l'occasion d'une carrière de peintre de grande originalité.

Revenu à Florence avec une lettre de recommandation du cardinal de Gozzadini auprès de Cosme III de Médicis, il entre dans l'atelier de Tommaso Redi et de Sebastiano Galeotti.

Il voyage à Bologne pour travailler avec Felice Torelli et retourne ensuite à Florence en 1715.

Ferretti rejoint l'Académie du dessin de Florence où, plus tard, il enseigne la peinture mais y a également conçu des tapisseries pour les Médicis.

Il est beaucoup commissionné dans la peinture de fresques, ainsi pour la Badia Fiorentina, la chapelle San Giuseppe au Duomo, l'autel et la coupole de l'église d'Al Vescovo de San Salvatore.

L'un de ses travaux les plus importants a été la décoration du plafond de l'église Santa Maria del Carmine, détruite ensuite par un incendie.

Le modèle des fresques de Ferreti a été influencé par celles colorées de Sebastiano Ricci du Palazzo Marucelli. Il a décoré le Palazzo Amati Cellesi à Pistoia, le Palazzo Chigi Sansedoni à Sienne, et la Villa Flori à Pescia.

Les fresques pour la coupole de la cathédrale de San Zeno à Pistoia lui sont attribuées.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Badia Fiorentina - Florence, fresque du chœur
  • Pieve S. Maria Assunta - Quarrata, Assunzione della Vergine
  • Camera dei Deputati - Rome, Ratto d'Europa
  • Museo Civico - Prato, Annunciazione
  • Museo Civico - Volterra, Sacra conversazione
  • Badia di San Giusto - Volterra, Visita di Santa Elisabetta
  • Église San Filippo - Pistoia, fresques
  • Convento della S.S. Annunziata - Pistoia, fresques
  • Palazzo dei Priori - Volterra, Adorazione dei Magi
  • Palazzo Cevoli - Pise, fresques
  • Église Sant'Angelo - Castiglion Fiorentino, Estasi di Santa Teresa
  • Église San Lorenzo - Castello di Montegufoni près de Montespertoli, fresques
  • Palazzo Marchetti - Pistoia, fresques
  • Duomo - Pontremoli (MS), Nascita della Vergine
  • Église de la Sacra Famiglia - Marina di Carrara, I Sette Santi fondatori
  • Confraternita de la Misericora - San Giovanni Valdarno, Cristo e l'adultera
  • Musée de l'Opera del Duomo - Pise, Il trasporto delle ossa di S. Guido
  • Pinacothèque communale - Castiglion Fiorentino, l'Estasi di S. Caterina da Siena e S. Teresa d'Avila
  • Musée de la Cathédrale - Malte, San Giovanni Battista
  • Église de la Santissima Annunziata - Livourne, Annunciazione
  • Palazzo Panciatichi - Florence, fresques
  • Pinacothèque - Budrio, Sacra famiglia con San Giovannino

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edward A. Maser, The life and work of Giovanni Domenico Ferretti of Florence (1692-1768). Thèse--University of Chicago, (1957)
  • Edward A. Maser, The Disguises of Harlequin - by Giovanni Domenico Ferretti of Florence, Kansas, publication de l'Université du Kansas - Museum of Art Lawrence, (1956)
  • Edward A. Maser, Giandomenico Ferretti, Marchi et Bertolli, Florence (1968)
  • Edward A. Maser, The Harlequinades of Giovanni Domenico Ferretti. Spencer Museum of Art, Université du Kansas (1978)
  • Gregori Mina, 70 pitture e sculture del '600 e '700 fiorentino - Catalogo della mostra - Vallecchi, Florence (1965)
  • Peter Tomory, Catalogue of the Italian paintings before 1800 , Sarasota, Floride, John & Mabel Ringling Museum of Art (1976)
  • Giovanni Leoncini, Giovanni Domenico Ferretti, contributi alla ritrattistica fiorentina del Settecento, in Paragone (1977)
  • Riccardo Caldini, Disegni di Giovanni Domenico Ferretti, Bollettino della Accademia della cittâ di San Miniato (1997)
  • Marco Chiarini, Inediti del Settecento fiorentino: Anton Domenico Gabbiani, Ignazio Hugford, Gian Domenico Ferretti, in "Scritti in onore di Ugo Procacci", Electa, Milan (1977)
  • Francesca Baldassarri, Giovanni Domenico Ferretti, Motta, Milan (2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]