Fusignano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fusignano
Image illustrative de l'article Fusignano
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Ravenne 
Code postal 48010
Code ISTAT 039011
Préfixe tel. 0545
Démographie
Gentilé fusignanesi
Population 8 444 hab. (31-12-2010[1])
Densité 352 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 28′ 00″ N 11° 57′ 00″ E / 44.46667, 11.95 ()44° 28′ 00″ Nord 11° 57′ 00″ Est / 44.46667, 11.95 ()  
Altitude Min. 9 m – Max. 9 m
Superficie 2 400 ha = 24 km2
Divers
Saint patron natività B. V. Maria
Fête patronale 8 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Fusignano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Fusignano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Fusignano
Liens
Site web http://www.comune.fusignano.ra.it/
rigth

Fusignano (Fusgnàn en dialecte romagnol) est une commune italienne de la province de Ravenne dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fusignano se situe au bord du fleuve Senio, entre les communes de Lugo (Italie) à 9 km au sud, Alfonsine à 10 km au nord et Ravenne à 25km à l’est. L’embranchement de l’autoroute A14-bis de Bagnacavallo est à moins de 10 km.

Histoire[modifier | modifier le code]

De l’origine à l’unité de l’Italie[modifier | modifier le code]

Au haut Moyen Âge, antérieurement à la fondation de Fusignano, une paroisse nommée San Giovanni Battista in Lyba était propriété de l’église et ce n’est qu’en 1213 que Azzo V d'Este cède le fond nommé Fuscinianus à Francesco Mancini, capitaine de la milice.
La fondation de l’habitat de Fusignano remonte à 1250, quand les comtes de Cunio édifièrent un castrum sur le fond Fuscinianus, après que la forteresse fut détruite par une alluvion du fleuve Senio.
À la fin de la dynastie des Cunio, Fusignano retourna sous le Saint-Siège.

En 1445, le pape Eugène IV céda Fusignano, avec d’autres forteresses de la basse Romagne, à la Maison d'Este de Ferrare.
En 1467, Borso d'Este donna le château et les territoires de Fusignano à Teofilo Calcagnini.
Le 6 juin 1535, Domenico Nicola Mancini fut nommé «Marquis de Fusignano» par le duc Francesco d'Este, descendant de Francesco Mancini et souche de la branche napolitaine de la famille Mancini.
En 1598, fin de la dynastie d’Este, Fusignano et tout le duché retourna à l’États de l'Église, inséré dans la Légation de Ferrare jusqu’en 1859 pour passer dans la province de Ravenne.

XX siècle[modifier | modifier le code]

Durant la seconde guerre mondiale, l’avancée des alliés fut stoppée pendant quatre mois sur la fleuve Senio et les âpres combats qui s’y déroulèrent contre les nazis, réduisirent Fusignano en un tas de ruines.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15/06/2004 en cours Mirco Bagnari Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Maiano Monti, Maiano Nuovo, Scambio, Rossetta, Case Armandi, Case Foschini, Case Lacchini, Case Marini, Case Minguzzi, Case Santa Lucia, Rossetta Traversa, San Savino,

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Alfonsine, Bagnacavallo

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
5 361 6 038 6 234 5 975 6 879 7 771 7 892 7 494 7 516
2011 - - - - - - - -
8 408 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2010 la population étrangère résidente était de 1056 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau du Maroc Maroc 304
2 Roumanie Roumanie 145
3 Sénégal Sénégal 145
4 Drapeau de la Macédoine Macédoine 102

Personnalités liées à Fusignano[modifier | modifier le code]

Fêtes et événements[modifier | modifier le code]

  • Fête de la patrone : le 8 septembre.

Galleria fotografica[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Massimo Baioni, Alfredo Belletti, Giuseppe Bellosi (a cura di), La storia di Fusignano, 2006, ISBN 978-88-8063-391-4

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Collegamenti esterni[modifier | modifier le code]