Cotignola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cotignola
Église San Francesco
Église San Francesco
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Ravenne 
Code postal 48010
Code ISTAT 039009
Code cadastral D121
Préfixe tel. 0545
Démographie
Gentilé cotignolesi
Population 7 414 hab. (31-12-2010[1])
Densité 218 hab./km2
Géographie
Coordonnées Échec à la sérialisation des données  
Superficie 3 400 ha = 34 km2
Divers
Saint patron Santo Stefano
Fête patronale 26 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Cotignola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cotignola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cotignola
Liens
Site web http://www.comune.cotignola.ra.it/
rigth

Cotignola (Cudgnôla en dialecte romagnol) est une commune italienne de la province de Ravenne dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cortignola est situé à 19 mètres d’altitude sur la rive gauche du fleuve Senio, dans la fertile plaine alluvionnaire de la valle Padusa, à mi-chemin de Faenza (11  km au sud) et Lugo (7  km au nord-ouest). Le chef-lieu de province Ravenne est à 23  km environ par le tronçon d’autoroute A14-bis ou par la route nationale SS253.

La commune est également desservie par la ligne de chemin de fer Ferrare-Faenza et les communes voisine sont :

Toponyme[modifier | modifier le code]

Un parchemin daté du 1er février 919 mentionne le nom de Cotoniola[2] et sur lequel est noté que l’archiprêtre de Ravenne Constantin concède les terres situées sur les «fonds de Cotoniola et Flumisiana» de la paroisse de Santo Stefano in Panigale. Sur ce parchemin, Cotoniola est seulement le nom d’un fond (ou terre) situé sur la juridiction de Santo Stefano in Panigale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu’à la fin du XIVe siècle environ, Cotignola était un fief des comtes Cunio, lesquels, à la destruction de Cunio en 1296, léguèrent leur nom à Barbiano (hameau de Cotignola aujourd’hui) ; d’où est originaire le célèbre condottiere Alberico da Barbiano.

Du XIVe au milieu du XVe siècle, Cotignola fut conquis et reconquis par les seigneurs locaux : en 1411 devient fief de Giacomo Attendolo, qui obtint le titre de comté pour sa cité et an fut le seigneur jusqu’à son décès en 1424. Un de ses descendants, Ludovic Sforza concéda à Cotignola le titre de commune en 1494.

Après la dynastie des Sforza, durant laquelle la cité connu son moment de grande splendeur et développement économique, Cotignola passa sous la famille d'Este, entrant ainsi que d’autres territoires de la basse Romagne dans le Duché de Ferrare (1502).

Avec l’extinction des Este, en 1598, Cotignola passa aux États pontificaux (dans la Légation de Ferrare), pour environ trois siècles, sauf les années 1796-1814, période de la domination napoléonienne.

A son annexion au Royaume de Sardaigne (1859), la commune de Cortignola fut incluse dans la province de Ravenne.

Pendant la seconde guerre mondiale, Cotignola positionné sur la ligne de front du fleuve Senio, subit d’énormes dommages et perdit 80 % de ses édifices urbains.

La paix revenue, Cotigniola devint un pôle d’attraction pour le développement agro-industriel, métallurgique, chimique, mécanique de précision, santé, etc.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15/06/2004 en cours Antonio Pezzi Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Barbiano, San Severo, Budrio

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnacavallo, Bagnara di Romagna, Faenza, Solarolo

Personnalités nées à Cotignola[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
6 160 6 969 7 288 6 541 6 803 7 090 7 080 6 921 6 875
2011 - - - - - - - -
7 414 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2010 la population étrangère résidente était de 585 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau du Maroc Maroc 168
2 Roumanie Roumanie 100
3 Sénégal Sénégal 95

Fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

  • Segavecchia. Célébré depuis 1451, en témoignage de la décapitation d’une vieille sorcière, sous les ordres de Francesco Sforza.
  • L'improvvisa, manifestation liée au théâtre d’improvisation.
  • Sagra del vino tipico romagnolo: le sacre du vin typique de Romagne (le Sangiovese), la dernière semaine de septembre.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Document conservé aujourd’hui dans les archives de l’archevêché de Ravenne.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]