Colt M4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M4.
M4
Image illustrative de l'article Colt M4
Un M4 et ses accessoires
Présentation
Pays États-Unis et voir Armées utilisatrices étrangères
Type Carabine
Munitions 5,56 × 45 mm Otan,6,8 mm Remington SPC,7.62 x 45 mm Otan, 50 AE
Fabricant Colt(M4\A1), Armalite (AR15a4), stoner rifle (sr16), FN (M4/A1), Bushmaster(M4A2/A3), Diemaco (C8)
Durée de service 1994-présent
Production 1994-présent
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 2,94 kg
Masse (chargé) 3,4 kg
Longueur(s) 85,09 cm
Longueur du canon 35,08 cm
Caractéristiques techniques
Architecture Derivé de l'AR-15 d'Eugene M. Stoner
Mode d'action Emprunt de gaz, culasse rotative
Portée maximale 3 600 m
Portée pratique 500-600 m
Cadence de tir 700-950 coups/min
Vitesse initiale 880 m/s
Capacité chargeur de 30 coups, chargeur de 50 coups, chargeur de 100 coups (C-Mag),
Variantes M4, M4A1, M4A2, M4A3, CQBR, SOPMOD, AR15A4, SR16, C8,

Le Colt M4 est une carabine militaire conçue aux États-Unis et mis en service dans les Forces spéciales américaines à partir de 1994 et qui tend désormais à remplacer le M16 dont il est dérivé dans toutes les unités de combat américaines[1].

Colt M4[modifier | modifier le code]

Colt M4

Le Colt M4 est une version raccourcie du M16 au canon de 14,5 pouces (368 mm) de long et à la crosse télescopique. Celle-ci comprend néanmoins une partie du mécanisme du fusil, la crosse peut donc être raccourcie d'un tiers de sa longueur mais ne peut pas être entièrement escamotée comme sur d'autres fusils d'assaut. Ses autres caractéristiques sont identiques à celles du M16A2 (calibre 5,56 mm OTAN, sélecteur de tir avec sécurité, coup par coup ou automatique). Cette arme équipe les unités qui n'ont pas besoin de la portée d'un M16 donc s'affranchissent ainsi de son encombrement. C'est en particulier le cas des équipages de véhicules, des artilleurs et de certains officiers mais aussi de certaines troupes spéciales pour qui une arme légère garantit de meilleures mobilité et maniabilité.

Le M4 a été créé pour le compte des SOG (Special Operations Groups) et des troupes aéroportées. Il y eut aussi des essais du prototype XM177 dans la cavalerie aérienne américaine pendant la guerre du Viêt Nam. Le M4 est un M16 avec crosse télescopique 4 positions, cache flamme amélioré, canon, garde main et mécanisme d'emprunt de gaz raccourcis et tir automatique par rafale. Le bloc de culasse, la hausse du viseur, les chargeurs sont des éléments du M16.

À l'exception des premiers modèles, le M4 dispose de rails Picatinny offrant à l'utilisateur la possibilité d'ajouter des accessoires comme une lampe tactique, une lunette de visée ou même une poignée à l'avant. Le cache-flamme peut être démonté pour être remplacé par un silencieux.

En juin 2010, Colt a perdu les droits exclusifs sur les brevets du M4; toutes les firmes peuvent en fabriquer maintenant. Remington Arms décroche ainsi en 2012 un premier contrat pour la fourniture de 24 000 M4A1 pour 83 924 089 dollars américains[2] soit un cout unitaire de 3 495,83 dollars (2 640 euros au taux de change à cette date).

Colt M4A1[modifier | modifier le code]

Un soldat américain après avoir tiré avec un M4A1 en plein désert.

Le M4A1 est une version du M4 adaptée à la munition SS109 et équipé de la fonction rafale libre (la M4 utilise des rafales de trois comme sur les M16A2 et M16A4) avec poignée de transport détachable (comme sur le Colt M4) qui peut être remplacée par des lunettes de visée ou d'autres sortes de hausses et on peut noter une différence notamment au niveau de la solidité du à l'adaptation de la rafale libre avec notamment un canon lourd forgé à froid et un tube de gaz plus adapté à la chaleur (éléments repris sur le nouveau M4 pip pour en améliorer la fiabilité et sur d'autres dérivés de AR15 comme le HK416). À l'origine en service dans les forces spéciales, il remplace, dans les années 2010, l'ensemble des M4 en service dans l'US Army.

Améliorations du M4 de son origine à 2011.

La compagnie canadienne Diemaco a créé en 2005 le C7A2 combinant les avantages de la M16A2 et de la M4A1, soit canon long et crosse rétractable.

C8 et C8A1 Canadien

La carabine d’assaut C8 est une version compacte du fusil d’assaut C7A1. Elle est surtout utilisée par les équipages de véhicules blindés et des véhicules de l’infanterie mécanisée ainsi que par les soldats participant à des missions spéciales pour lesquelles il faut des armes compactes.

Les C7 et C8 combinent deux modes de tir, soit le tir libre et le tir semi-automatique.

Bushmaster M4A2[modifier | modifier le code]

C'est une version dérivée du Colt M4A1, elle utilise la nouvelle munition 6,8 mm Remington SPC. Elle est une concurrente pour la future carabine de l'US Army, car elle possède un système de gaz résistant à l'eau et au sable.

Bushmaster M4A3[modifier | modifier le code]

Possédant les mêmes caractéristiques que le M4A2, le M4A3 est une version civile uniquement semi-automatique. Sous le nom de Bushmaster M4 Patrolman, elle équipe de nombreuses polices autoroutières US (ex : Alabama Highway Patrol)

Colt M4 LE[modifier | modifier le code]

Remplacement[modifier | modifier le code]

De nombreuses unités (notamment les Delta Forces) ont testé sur le terrain les HK 416 (similaire au M4A1, mais disposant d'un système de piston à gaz qui permet de supprimer les dépôts de calamine dans le boitier de culasse, réduisant donc l'entretien et évitant certains risques d'enrayement de celle-ci. Bien qu'en utilisation, dans des conditions normales, la différence entre les deux armes soit extrêmement minime pour un encombrement supérieur du HK 416 au niveau du garde main et un recul significativement supérieur) en remplacement de leurs M4/M4A1. Après ces tests la Delta Force récupéra ses anciens M4 et M4A1[réf. nécessaire].

L'US Army et l'USMC sont depuis les années 2000 à l'étude d'un éventuel remplacement des M4/M4A1 et M16A2/M16A4. Les candidats étaient alors le Barrett REC7, Magpul Massada, FN SCAR, HK 416, Heckler & Koch XM8 (annulé), LWRC M6A4, Robinson Arms XCR, SIG-556, Colt ACC-M, Colt SCW, Colt APC, Colt AHC, ainsi que de nombreuses améliorations du M4 notamment des kits pour le système de gaz rendant le M4 équivalent au HK416 en termes de fiabilité et qui a un coût moins élevé que de remplacer toutes les carabines de l'US Army.

Le nouveau fusil d'assaut (ou l'amélioration du M4 existant) aurait dû être choisi au cours de l'année 2010 et les premières unités devraient être équipées en 2012 à raison de 120 000 nouvelles carabines par an. Le remplacement total devant alors prendre une dizaine d'années.

Cela correspondant à l'actuelle vague de changement et de mise à jour des armes à feu qui a lieu dans les pays alliés des États-Unis (la Turquie remplace des G3 par des HK416 sous licence turque, l'armée Française projette le remplacement du FAMAS, la Norvège adopte le HK416, la Géorgie le M4 en remplacement des AK47 de l'époque soviétique…)

Le 30 octobre 2009, l'US Army, assistée de l'US Marines Corps, l'US Navy et de l'US Air Force, a publié une liste de 62 modifications dont le nouveau fusil d'assaut devra disposer par rapport au M4 actuel, laisse l'industrie de l'armement présenter ses prototypes et repousse la mise en service de la nouvelle carabine pour 2013 laissant ainsi le temps à l'industrie de l'armement de développer ses nouvelles armes.

Barrett REC7 concurrent du nouveau fusil d'assaut, similaire au M16/M4 mais chambré en 6,8 mm Remington SPC, et possédant un mécanisme à piston.

L'US Army a reçu au cours de l'année 2010 (phase d'évaluation) et devrait continuer à recevoir en 2011 des "kits" de conversions rendant le M4 aussi fiable que le HK416, cela comprend principalement un canon de M4A1 (plus résistant que ceux des M4 car conçu pour tirer en automatique et non en rafales de 3 comme le M4) et un système de gaz dévié ; l'aspect extérieur de l'arme ne devrait pas être modifié (notamment par la conservation du guidon en triangle - cf. armytimes). De plus la nouvelle munition M855A1 EPR améliore de manière extrêmement significative la fiabilité des M4 (cf. army.mil, armytimes).

Le FN SCAR MK16 fut un temps pressenti au remplacement du M4A1 au sein des forces spéciales américaines, cette option fut abandonnée en 2010[3], les forces spéciales ayant décidé de conserver leurs M4A1 comme armes 5,56 car le SCAR Mark 16 n'apportait qu'un faible changement au vu de toutes les modifications possibles sur leurs M4A1. En revanche, elles adoptent le SCAR Mark 17 pour remplacer les armes 7.62 comme le M14, notamment à cause des compensateurs plus modernes de recul et de la compacité supérieure à la plupart des armes 7.62 (cf. armytimes).

Le calendrier de la compétition de remplacement du M4 de l'US Army est connu en juin 2011, de juillet 2011 à juillet 2012, elle est ouverte à tous les candidats, et d'octobre 2012 à mars 2013, 3 fusils seront sélectionnés et distribués à des unités pour comparaison avec le M4 durant de vraies missions.

Les candidats retenus sont le XCR de Robinson Armament Co., un dérivé du M6A4 de Land Warfare Resources Corporation, le ACR (carabine) de Remington Arms, le SR-16 de Knight's Armament Company, le FN SCAR de FN Herstal, le CM901 de Colt's Manufacturing Company et le HK416 de Heckler & Koch.

En 2012, un grand nombre de M4 furent remplacés par des M4A1 de deux marques Colt et Remington (Colt ayant perdu l'exclusivité du brevet pour les M4 et M4A1) pour un total de 100 000 carabines sur les 400 000 carabines utilisées par l'US Army (M4 et M4A1 compté mais pas les M16) et environ 100 000 kits pip ont été distribués pour améliorer la M4 de base.

Début 2013 FN Mfg. remporte le contrat de l'US Army pour la fourniture de 120 000 carabines M4A1 pour un montant d'un peu moins de 77 millions de dollars américains. Ce contrat fait de FN Mfg. le fabricant du fusil M16A4 et de la carabine M4A1[4].

Usage policiers aux États-Unis[modifier | modifier le code]

À l'instar de l'AR-15 et du Colt M1911, les M4 et ses dérivés sont très courants dans l'armement des polices américaines. Ils équipent entre autres les opérateurs du SWAT des polices de Las Vegas (LVMPD), de Los Angeles (LAPD) et de New York (NYPD).

Armées utilisatrices étrangères[modifier | modifier le code]

En plus des États-Unis, la liste des utilisateurs de la Carabine M4 et/ou de ses variantes incluait en 2008 :

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • N° HS des magazines Raids, Assaut et Action Guns.
  • La Carabine M4 par O. Rosso (Histoire & Collections, 2009)
  • Le M16 par J. Huon (Crépin-Leblond, 1986 et 2003)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :