Colt 1848 Dragoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colt Dragoon Revolver
Image illustrative de l'article Colt 1848 Dragoon
Colt Model 1848 Dragoon
Présentation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Revolver
Munitions .44
Fabricant Colt's Patent Firearms Mfg Co, Hartford, Conn.
Période d'utilisation 1848
Durée de service 1848-1861
Production Production à Hartford, 19100
Poids et dimensions
Masse (chargé) ~1,9 kg
Longueur(s) 36 cm
Longueur du canon 19 cm
Caractéristiques techniques
Architecture Carcasse ouverte
Mode d'action simple action
Capacité 6 charges
Viseur Une encoche dans le chien et un grain d'orge en bout de canon
Variantes Développement continu, canon 7 1/2 pouces, (canon 8 pouces, rare); variante avec crosse amovible; London Model

Le Dragoon Model 1848 est un revolver se chargeant par la bouche, mise à feu par des capsules à percussion, à simple action fabriqué en 19 100 exemplaires dans l'usine de Samuel Colt à Hartford, Connecticut entre 1848 et 1861.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1848, l'Armée américaine l'adopta comme successeur du Colt Walker, il était du même calibre .44, mais plus léger, avec un barillet plus court et un canon de 7 1/2 pouces, rarement 8 pouces (Canon du Walker 9 pouces). Le modèle 1848 possède les caractéristiques de la plupart des revolvers Colt à chargement par la bouche.

Le Dragoon était l'arme de la troupe montée, il n'était pas porté dans un étui à la ceinture mais dans un holster devant la selle. Environs la moitié des Colt Dragoon furent achetés par le gouvernement américain pour équiper la cavalerie, le reste était destiné au marche civil et 700 exemplaires furent vendus en Angleterre. En 1860, l'Armée américaine adopta comme successeur le Colt 1860 Army, arme plus légère, au même calibre, avec un canon de 8 pouces.

Manipulation[modifier | modifier le code]

Le chargement de ce revolver à capsules (dit "cap & ball") se fait par l'avant du barillet: la poudre, une bourre pour combler le vide entre poudre et balle, la balle, posée de façon à affleurer le bord du barillet en utilisant le levier-refouloir, puis on passe au chargement de la chambre suivante. À la fin, on remplit de graisse le creux autour des balles pour empêcher l'humidité de pénétrer en cas de long stockage, ainsi que pour empêcher la flamme issue d'une chambre voisine d'allumer plusieurs charges alors que les balles ne sont pas face au canon, puis finalement on pose les capsules.

Données techniques[modifier | modifier le code]

  • Munition : balles ogivale ou ronde en calibre .44 (.454), charge propulsive: 3,24 grammes de poudre noire.
  • Canon démontable, rayé, les 7 rayures du canon ont un taux de rotation progressif, qui augmente de la chambre à la bouche.
  • Platine avec que quatre pièces mobiles et trois ressorts.
  • Pontet en laiton coulé avec la sous-garde.
  • Refouloir sous le canon,
  • Nez du chien comportant la hausse.
  • Portée pratique 50 - 80 m
  • Barillet : 6 coups
Colt Dragoon 1848 deuxième modèle
Colt Dragoon Mod 1848 troisième modèle

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Le premier modèle, environ 7000 exemplaires, était fabriqué en 1848/1849. Il a, contrairement au Colt Walker, un refouloir bloqué au bout du canon. Le ressort principal en V actionne directement sur le barillet. Les encoches du barillet sont rondes. Le pontet est a dos carré.
  • Le deuxième modèle, fabriqué en 1849/1850 à environ 2700 exemplaires, avait au début de la fabrication un ressort en V, qui était remplacé plus tard par un ressort droit. Entre le ressort et le chien se trouve un galet intermédiaire, monté sur le chien. Les encoches du barillet sont rectangulaire.
  • Le troisième modèle, fabriqué en 1851/1861 à environ 9400 exemplaires, a un pontet à dos ronde. Quelques armes de la fabrication tardive étaient équipées d'un canon de 8 pouces. D'autres avaient une crosse amovible.
  • Environ 7000 exemplaires furent fabriqués pour le marché anglais 1852/1853.

Gravure[modifier | modifier le code]

La gravure présente sur le barillet de ce modèle représente une escarmouche entre des Texas Rangers et Indiens.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Book of Colt Firearms 1971 by Robert Q. Sutherland & R. L. Wilson (R. Q. Sutherland Publication, Kansas City, Missouri)
  • A History of the Colt Firearms from 1836 to 1940 1940 by Charles T. Haven & Frank A. Belden (Bonanza Books, New York, NY)
  • Colt Firearms from 1840 by James E. Serven (Stackpole Books, Harrisburg, Penn. 1979) ISBN 0-8117-0400-9
  • Samuel Colt, A Man and an Epoch by Martin Riwell (Pioneer Press, Harriman, Tennessee, 1952)

Voir aussi[modifier | modifier le code]