Colt Commando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des soldats israeliens avec des Colt Commando

Couramment le terme Colt Commando est employé pour toute une série de dérivés à canon court (une dizaine de pouces de long) du M-16 On emploie aussi les dénominations de CAR-15 et XM-177. Le terme CAR-15 s'applique aussi aux versions M16A1/A2/A3 Carbine dits aussi M16 Courts

Génération "pré-A2"[modifier | modifier le code]

Colt a présenté une famille de dérivés de l'AR-15 sous le nom de CAR-15 (pour Colt Automatic Rifle-15) en mai 1964. Cette famille comprenait alors deux fusils classiques, deux fusils à canon lourd (HBAR) servant de fusils-mitrailleurs (le modèle M1 étant alimenté par chargeurs et le M2 par bande), une carabine avec canon de 16 pouces, une carabine avec un canon de 10 pouces présentée comme SMG, c’est-à-dire pistolet-mitrailleur, et un "survival rifle" pour les aviateurs.

Le CAR-15 (Colt model 607)[modifier | modifier le code]

En juillet 1965 l'USAIB teste à Fort Benning le CAR-15 SMG et le CAR-15 HBAR M1.
Le CAR-15 de model 607 par Colt. En fait et en dépit de sa taille il ne s'agissait pas d'un pistolet-mitrailleur mais d'un M-16 raccourci. Le canon faisait 10 pouces de long au lieu de 20, le garde-mains étant similaire au M-16 mais plus court, et la crosse était identique à celle du M-16 mais raccourcie de 3 pouces. Le canon se terminait par un à trois prèces identique à celui du M-16 Bien que Foster Sturtevant de la firme Colt ait déposé un brevet en septembre 1964 pour un sélecteur de tir à quatre positions "Safe-Semi-Burst-Auto" (sécurité, semi-auto, rafale limitée, rafale libre) pour la famille CAR-15, la CAR-15 SMG était équipée du classique sélecteur Safe-Semi-Auto. Cet ajout permettait d'avoir une puissance de feu comparable au M-16 dans un format plus réduit.
Une commande de 2050 CAR-15 SMG est passée , augmentée de 765 autres armes le mois suivant. Ces armes ont été utilisées par les Special Forces (des "Bérets Verts" de Navy) au Viêt-nam. Elles n'ont jamais reçu de désignation officielle, et les troupes les appelaient simplement CAR-15 (bien qu'à l'origine ce nom était toute une famille d'arme, pas ). Les premières expériences du combat ont mis en valeur quelques problèmes, les principaux étant le bruit de l'arme et la forte flamme de bouche qui indiquait la position du tireur et aveuglait celui-ci.

Le CAR-15 Air Force Survival Rifle (Colt M608)[modifier | modifier le code]

Parmi la famille CAR-15 se trouvait le M608 Air Force Survival Rifle, qui était proposé pour armer les pilotes de l'USAF comme arme de survie au cas où ils seraient abattus, une idée sans doute inspirée par les carabines M-2 utilisées par l'USAF et les pilotes d'hélicoptères au Viêt-nam. Mais l'USAF n'a jamais adopté cette arme, et seuls 10 prototypes ont été fabriqués. Par rapport au M607, le 608 avait un garde-main et une crosse en tubes métalliques, et une poignée-pistolet plus courte.

Le XM177E1[modifier | modifier le code]

Pourvu d'un canon très court terminée par un long cache-flamme. Version en service au sein de l'US Army durant la Guerre du Viêtnam, aussi appelée M16 Commando. Le XM177E1 possède le poussoir de fermeture du M16A1. C'est lui qui inaugure la crosse télescopique.

Le XM177[modifier | modifier le code]

En usage uniquement dans l'US Air Force. Identique au précédent mais sans poussoir de fermeture.

Le XM177E2[modifier | modifier le code]

C'est le XM177E1 muni d'un canon plus long terminé par un long cache-flamme. Sa crosse est télescopique. et compatible avec le M203 : adoptée par l'US Army (Modèle 629) et exportée en petit nombre (Modèle 639). La version de l'USAF, privée de poussoir d'aide à la fermeture, était le modèle 649.

La M16A1 Carbine[modifier | modifier le code]

Avec ce modèle, également produit sous licence aux Philippines, le canon s'allonge (37 cm) alors que le cache-flamme diminue en devenant identique à celui du M16A1.

Générations A2/A3/A4[modifier | modifier le code]

Le M16A2 Carbine & M16A2 Commando[modifier | modifier le code]

La version carabine du M16A1 est modernisée selon les mêmes principe que le fusil.

Le M16A4 Carbine & M16A4 Commando[modifier | modifier le code]

Ces Modèles proposé par Colt depuis le milieu des années 1990 sont mondialement connu sous le noms de Colt M4 & M4 Commando. À la demande des Forces spéciales américaine est ainsi né un M4 Commando au canon encore plus court : le Mk.18 Mod 0 CQBR.

Les Colt Commando dans l'US Air Force[modifier | modifier le code]

Le XM177E1 adopté par la Force aérienne américaine prit le nom de GAU-5/A/B.

Caractéristiques techniques communes[modifier | modifier le code]

  • Mécanisme : Culasse non calée semi-automatique, tir automatique ( 750/900 coups par minute)
  • Dispositif de pointage : mire métallique
  • Garnitures : polymère

La poignée de transport est normalement fixe mais elle devient démontable sur les modèles des séries A3 & A4 au profit d'un rail Picatinny.


Modèle Munition Longueur mini/maxi Canon Masse à vide
XM177/XM177E1 .223 Remington 72/79 cm 25 cm 2,47 kg 20/30 cartouches
XM177E2 .223 Remington 76/83 cm 29 cm 2,5 kg 20/30 cartouches
M16A1 Carbine .223 Remington 81/89 cm 37 cm 2,6 kg 30 cartouches
M16A2/M16A4 Carbine 5,56 mm OTAN 76/84 cm 37 cm 2,7 kg 30 cartouches
M16 Commando 5,56 mm OTAN 68/76 cm 29 cm 2,59 kg 30 ou 20 cartouches


Sources[modifier | modifier le code]

  • N° HS des magazines Raids, Assaut et Action Guns.
  • La Carabine M4 par O. Rosso (Histoire & Collections, 2009)
  • Le M16 par J. Huon (Crépin-Leblond,au Viêt-Nam; Crépin-Leblond, 2007
  • Jean Huon, Les Armes américaines en Irak; Crépin-Leblond, 2009

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :