Charjah (émirat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charjah.
Charjah
الشارقة (ar)
aš-Šāriqah (ar)
Image illustrative de l'article Charjah (émirat)
Localisation de l'émirat de Charjah en rouge.
Localisation de l'émirat de Charjah en rouge.
Administration
Pays Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Type Émirat
Capitale Charjah
Émir Sultan bin Mohammed al-Qasimi
Démographie
Population 639 298 hab. (2006)
Densité 247 hab./km2
Langue(s) Arabe
Groupes ethniques Arabes
Géographie
Altitude Min. 0 m
Superficie 2 590 km2

Charjah[1] ou Chardja, Chardjah, Chârdjah, Sharjah, en arabe الشارقة, aš-Šāriqah) est un émirat des Émirats arabes unis, dont la capitale qui lui doit son nom est la ville de Charjah, troisième agglomération émiratie. C'est un des émirats les plus conservateurs du pays : par exemple, la consommation d'alcool pour les non-musulmans y est complètement interdite, ce qui n'est pas le cas du reste du territoire. Tout comme Ajman, la ville elle-même fait désormais partie de la conurbation de Dubaï.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire des Émirats arabes unis.

Des traces d'occupation humaines à Charjah sont attestées depuis 5 000 ans.

Les sites archéologiques sont nombreux : Mileiha, Fili, Asqamqam...

Au début du XVIIIe siècle, le clan des Qawasim (ou Qasimi) de la tribu des Huwayla s'établit à l'emplacement actuel de la ville de Charjah et déclare l'émirat indépendant en 1727.

Le 8 janvier 1820, Charjah signe le Traité maritime général (General Maritime Treaty) avec le Royaume-Uni et accepte l'instauration d'un protectorat britannique afin d'écarter les Ottomans.

En 1903, l'émirat de Kalbã se déclare indépendant mais est réintégré à l'émirat de Charjah en 1952. Lorsque l’émir de Sharjah refuse le stationnement d’une barge de la Royal Air Force dans ses ports en 1930, le Royaume-Uni réagit en envoyant un navire de la Royal Navy qui détruit sa flotte perlière[2].

Le 2 décembre 1971, Charjah participe à la formation des Émirats arabes unis avec cinq autres émirats qui seront rejoints en 1972 par Ras el Khaïmah.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de l'émirat de Charjah

Le territoire de l'émirat de Charjah est formé d'une enclave principale située sur la côte du golfe Persique et de quatre autres enclaves : Khor Kalba, Khor Fakkan et Dibba Al-Hisn situées sur la côte du Golfe d'Oman (c'est le seul émirat dans ce cas) ; une autre, celle de Nahwa est incluse dans l'enclave omanaise de Madha. L'enclave de Khor Kalba est scindée en fait en deux puisque la partie est un territoire où la souveraineté est partagée avec l'émirat de Fujaïrah. Cette situation fait qu'il est le seul posséder des communes avec tous les autres émirats des la fédérations.

En majorité occupé par des montagnes, l'émirat possède des frontières avec le sultanat d'Oman.

L'émirat possède l'île de Sir Abu Nuair et revendique celle d'Abu Moussa.

La capitale, la ville de Charjah, se situe le long de la côte avec le golfe Persique et fait partie de l'agglomération constituée avec Dubaï et Ajman.

Politique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Politique des Émirats arabes unis.

L'émir actuel est Sultan bin Mohammed al-Qasimi depuis 1972. Comme dans les autres émirats, c'est la charia qui est à la base du droit et des lois.

Liste des émirs de Charjah[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Économie des Émirats arabes unis.

L'émirat exploite et exporte du pétrole et du gaz naturel. L'activité portuaire est également importante avec les ports de Charjah (port Khalid) et de Khor Fakkan.

Population[modifier | modifier le code]

La ville de Charjah compte 564 620 habitants soit 88 % de la population de l'émirat.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Entre 1963 et 1972, Charjah a émis 252 timbres et séries, 101 timbres et séries pour la poste aérienne, quinze blocs-feuillets et neuf timbres de service avec pour légende Sharjah & dependencies.

Khor Kalba[modifier | modifier le code]

Khor Kalba (ou Kalbã) est une ville située sur la côte du golfe d'Oman, à huit kilomètres de la ville de Fujaïrah. Elle est connue pour ses mangroves.

En 1903, l'émirat de Kalbã avec pour capitale la ville du même nom se déclare indépendant de l'émirat de Charjah. Le 8 décembre 1936, l'émirat est reconnu par le Royaume-Uni mais est réincorporé dans l'émirat de Charjah en 1952.

Il n'a eu que trois émirs :

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Site officiel du ministère français des Affaires étrangères
  2. « Le meilleur des ambassadeurs. Théorie et pratique de la diplomatie navale », sur Institut de Stratégie et des Conflits,‎ 24 aout 2012 (consulté le 1er avril 2013)