Bytom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bytom
Blason de Bytom
Héraldique
Drapeau de Bytom
Drapeau
Image illustrative de l'article Bytom
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Silésie
Maire Damian Bartyla
Code postal 41-900 à 41-936
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 32
Immatriculation SY
Démographie
Population 183 829 hab. (2008)
Densité 2 648 hab./km2
Population de l'agglomération 3 487 000 hab.
Géographie
Coordonnées 50° 23′ N 18° 54′ E / 50.383, 18.950° 23′ Nord 18° 54′ Est / 50.383, 18.9  
Altitude Min. 249 m – Max. 330 m
Superficie 6 943 ha = 69,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Bytom

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Bytom
Liens
Site web http://www.bytom.pl

Bytom (en silésien : Bytůń ; en allemand Beuthen) est une ville du sud de la Pologne.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Bytom est situé dans la partie centrale de la Haute-Silésie, sur des gisements de charbon. La ville se trouve sur la ligne de partage entre les bassins de la Vistule et de l’Oder.

Elle est un nœud routier très important. Elle est au carrefour de 4 routes nationales :

Elle est également un nœud ferroviaire de première importance. Les lignes ferroviaires venant de Gliwice, Katowice et Lubliniec s’y croisent.

Place du marché à Bytom

Histoire[modifier | modifier le code]

Place Kościuszki

Bytom est une des plus vieilles villes de Haute-Silésie. La première mention historique de la ville date du XIe siècle. À cette époque, Bytom est déjà une place forte. À la suite du démembrement féodal de la Pologne, Bytom passe en 1178 dans les terres de Mieszko IV Jambes Mêlées, le duc de Racibórz. En 1254, Bytom obtient les droits de Magdebourg du duc Ladislas d’Opole. À la mort de celui-ci, son duché est partagé entre ses quatre fils et Bytom devient la capitale d’un petit duché du même nom.

En 1289, le duc de Bytom devient un vassal de la Bohême bien que le petit duché continuera à être gouverné par des ducs Piast d’Opole jusqu’en 1526. À cette date, la ville passe dans les mains des Habsbourgs. À partir du XIVe siècle, la ville est devenue un centre minier, d’artisanat et de commerce de première importance, ainsi qu'une ville d'immigration allemande.

À la suite de la première guerre de Silésie (1740-1742), la ville devient prussienne et se nomme Beuthen. Au XIXe siècle, elle est au centre de la région industrielle qui se développe en Silésie. Elle est également une ville où rayonne la culture polonaise. La ville participe aux insurrections de Silésie contre les Allemands (1919-1921). Alors que la ville se trouve en Allemagne, une école secondaire polonaise ouvre ses portes en 1934.

BEUTHEN (in) OBERSCHLESIEN, district de OPPELN en 1923

L’Armée rouge s’empare de la ville le 27 janvier 1945. Les Soviétiques démontent une grande partie des usines pour les remonter en Union soviétique. Ils arrêtent tous les hommes âgés de 16 à 50 ans et les déportent vers l’URSS. Bytom est officiellement rattachée à la Pologne le 18 mars 1945.

Économie[modifier | modifier le code]

Bytom est aujourd’hui une ville qui essaye de réussir sa reconversion postindustrielle. La plupart des charbonnages ont fermé leurs portes. Les aciéries sont en déclin. La ville tente de développer le secteur des services pour compenser la désindustrialisation.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La madone de Bytom.
Opéra de Silésie
Musée de Haute-Silésie

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :