Alek Keshishian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alek Keshishian, né le 30 juillet 1964 à Beyrouth au Liban, est un réalisateur, producteur et scénariste américain d'origine arménienne. Il est surtout connu pour avoir réalisé In Bed with Madonna qui était, à l'époque, le documentaire le plus rentable de tous les temps[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alek a été élevé à Manchester, dans le New Hampshire, aux États-Unis. Lui et sa sœur Aleen sont d'origine arméniennes, leurs parents sont le Docteur Kevork et Cecil Keshishian. Alors qu'il excellait en maths et en sciences et que son père souhaitait qu'il embrasse une carrière similaire à la sienne dans la médecine, son talent ainsi que sa passion pour la musique, le théâtre et la danse le pousse à s'écarter de cette filière. Alors qu'ils sont encore jeunes, Alek et Aleen participent à plusieurs tournées théâtrales.

Pendant ses études à la St. Paul's School (à Concord, New Hampshire), il est rapidement devenu l'un des principaux danseurs du programme de l'école. Avant d'être diplômé à l'Université de Harvard, il a coproduit le programme traditionnel de Harvard, visant à honorer les cent-trente-sept ans du Hasty Pudding Club. Le Hasty Pudding Club de Harvard revendique plusieurs stars futures, notamment Jack Lemmon et Fred Gwynne.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé sur des clips de Madonna (il est notamment le réalisateur du documentaire In Bed with Madonna), il fut un moment son amant.

Sa sœur Aleen est également dans le milieu artistique, en tant que manager, et représente des acteurs célèbres tels Orlando Bloom et Natalie Portman.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (March 31, 2002). "How We Met: Alek Keshishian & Darren Hayes", The Independent, p. 7–8.

Liens externes[modifier | modifier le code]