Blizzard (EP)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Blizzard

alt=Description de l'image defaut.svg.
Album de Fauve
Sortie 20 mai 2013
Genre Spoken word
Format CD, téléchargement, Vinyle
Label Fauve Corp

Albums de Fauve

Blizzard est le premier EP du groupe français Fauve.

Sorti le 20 mai 2013 en France, les chansons qui le composent se font connaître sur Internet depuis 2011.

Début juin 2013, l'EP atteint la troisième place de la vente d'albums numériques en France[1].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Blizzard 4:48
2. Cock music smart music / RAG #1 5:00
3. Nuits fauves 4:32
4. Haut les cœurs / RAG #2 5:37
5. Kané 3:58
6. Rub a dub 5:48
29:43

Blizzard[modifier | modifier le code]

Blizzard est la chanson phare de Fauve. La version longue du titre est d'abord mise en ligne sur YouTube le 28 avril 2013 puis la version courte est placée sur l'EP sorti en mai 2013.

La version longue a atteint 2 millions de vues sur YouTube fin décembre 2013.

Le groupe résume sa vidéo par une phrase, laissée en commentaire via Google+ sur le clip vidéo YouTube de la version longue : "C'est l'histoire d'un gars qui tire un autre gars hors de la ville, pour lui buter sa routine, pour le faire aller mieux."

Kané[modifier | modifier le code]

Kané est d'abord mise en ligne sur YouTube le 5 novembre 2011 puis placé sur l'EP sorti en mai 2013.

La chanson raconte l'histoire d'un homme demandant à un ami de ne pas se suicider (de ne pas caner). L'orthographe modifiée du verbe "caner" proviendrait d'une volonté de le faire paraître comme un prénom.[réf. nécessaire]

L'homme énumère certains défauts de son ami : "T'es pas un modèle de vertu, et puis c'est vrai que t'es pas non plus un coup en or", "Je sais que tu fais parfois du mal aux gens, parce que t'es pas toujours le mec le plus loyal ni le plus franc". Mais au refrain, il dit que Kané est beau "comme une comète", puis "comme une planète", et il déclare qu'il ne pourrait pas vivre sans lui : "quand bien même y'aurait que moi, tu peux pas t'en aller comme ça". Il lui pose la question : "puis tu feras quoi, cané, dis-moi ? T'auras l'air fin. Ça sert à quoi, caner, dis-moi ? Ça sert à rien".

Le clip vidéo s'organise autour de la mer qui, à l'image des sentiments de l'Homme, peut tout autant être source de désespoir que d'espérance.

Notes et références[modifier | modifier le code]