Kid Loco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kid Loco, de son vrai nom Jean-Yves Prieur, est un musicien et producteur français, né le 19 juin 1964 à Antony (Hauts-de-Seine). En 1982, il crée le label Bondage Records (Bérurier Noir, Sergent Garcia, Les Satellites...). Quinze ans plus tard, il propose un trip hop très apprécié, partageant des influences diverses du Velvet Underground à DJ Shadow. Il tient son pseudonyme d'un documentaire de Jean Rouch (Les Maîtres fous, 1955).

Il collabore notamment avec la scène rock alternative française dans les années 1980, avant de publier en 1996 « Blues Project » influencé par les sonorités de DJ Shadow. C'est en 1998 que sort son album « A Grand Love Story » (sous le label de Yellow productions), dont les compositions de trip hop ambient imprégnées d'érotisme séduisent critique et public. Il travaille par la suite sur de nombreux remix (notamment pour Pulp et Saint Etienne) puis sort « Kill Your Darlings » en 2001 qui n'égale pas le succès de « A Grand Love Story » devenu un album de référence dans la musique électronique.

Il compose la bande originale du film The Graffiti Artist réalisé par James Bolton en 2004. Il retrouve Jarvis Cocker (du groupe Pulp) pour une reprise de Je suis venu te dire que je m'en vais (I Just Came To Tell You That I'M Going) parue sur l'album Monsieur Gainsbourg revisited (2006).

Discographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • She's My Lover (1998)
  • Love Me Sweet (1998)
  • She Woolf Daydreaming (2000)
  • A Little Bit Of Soul (2002)
  • Pretty Boy Floyd (2008)
  • The Morning After (2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]