Back in Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Back in Black (homonymie).

Back in Black, sorti le 25 juillet 1980, est le 7e album du groupe de hard rock AC/DC.

Historique[modifier | modifier le code]

Après la mort de Bon Scott le 19 février 1980, Back In Black est le premier album d'AC/DC à être enregistré avec le chanteur Brian Johnson. Cet album est couramment considéré comme un hommage à Bon. Le producteur Robert "Mutt" Lange avait déjà travaillé avec le groupe pour l'album précédent, Highway to Hell. Les enregistrements ont eu lieu aux studios Compass Point de Nassau (Bahamas) et aux studios Electric Lady de New York, où l'album a également été mixé.
L'album a été remasterisé pour la première fois en 1994, de nouveau en 1997 pour les versions américaines du coffret Bonfire, puis en 2003 comme la quasi-totalité des albums d'AC/DC.

La pochette de l'album est entièrement noire. Y figurent simplement le nom du groupe et le titre de l'album en caractères blancs. Pour le vinyle et la réédition CD de 2003, le nom du groupe et le titre de l'album sont noirs mais le nom du groupe est en gaufré blanc et le nom de l'album est en relief.
Ce noir symbolise le deuil du groupe suite au décès de Bon Scott. Les chansons Hells Bells, Back in Black et Have a Drink on Me, par leurs paroles, rendent également hommage à Bon Scott.

Avec un total des ventes estimé à plus de 50 millions[3],[4],[5], il est le deuxième album le plus vendu de tous les temps. La Recording Industry Association of America l'a certifié 22 fois disque de platine, ce qui correspond à 22 millions d'albums vendus aux États-Unis[6], ce qui en fait le cinquième album le plus vendu dans ce pays[7].
En dépit de son énorme succès, ce n'est pas l'album d'AC/DC ayant atteint la meilleure position des charts américaines, atteignant la 4e place; leur album suivant, For Those About to Rock We Salute You, atteignit la première place en 1981[8] tout comme leur album Black Ice en 2008.
Cet album contient cinq grands classiques du groupe, voire du rock en général : Hells Bells, You Shook Me All Night Long, Shoot to Thrill et la chanson éponyme, Back in Black.

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Le groupe enregistra 6 clips vidéo pour l'album à Breda (Pays-Bas) : Back in Black, Hells Bells, What Do You Do for Money Honey, You Shook Me All Night Long, Let Me Put My Love into You, et Rock and Roll Ain't Noise Pollution. Ces clips sont de basiques prestations du groupe. Les clips de Back in Black, Hells Bells, What Do You Do for Money Honey, et Rock and Roll Ain't Noise Pollution, ainsi que le clip vidéo de You Shook Me All Night Long de 1986 filmé pour l'album Who Made Who, sont sortis sur le DVD Family Jewels en 2005. Le clip vidéo original pour You Shook Me All Night Long est sorti sur le coffret Backtracks en 2009. Le clip vidéo de Let Me Put My Love into You reste non réalisé mais peut être vu sur YouTube.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons ont été écrites par Malcolm Young, Angus Young et Brian Johnson, sauf What Do You Do For Money Honey, Shake a leg et Let Me put My Love Into You, par Bon Scott

No Titre Durée
A1. Hells Bells 5:12
A2. Shoot to Thrill 5:17
A3. What Do You Do For Money Honey 3:37
A4. Givin The Dog A Bone 3:33
A5. Let Me Put My Love Into You 4:16
B1. Back in Black 4:16
B2. You Shook Me All Night Long 3:32
B3. Have A Drink On Me 3:58
B4. Shake A Leg 4:06
B5. Rock and Roll Ain't Noise Pollution 4:16
42:17

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • Robert John "Mutt" Lange – producteur
  • Benji Armbrister – ingénieur assistant
  • Bob Defrin – direction artistique
  • Robert Ellis – photographie
  • Bob Ludwig – mastering (Vinyle original)
  • Barry Diament – mastering (CD original)
  • Ted Jensen – remastering (réédition EMI/Atco (1994 et 1997))
  • George Marino – remastering (réédition Epic (2003))
  • Tony Platt – ingénieur
  • Brad Samuelsohn – mixage
  • Jack Newber – ingénieur assistant

Charts[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

1980
Pays Chart Meilleure position Réf
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 4 [9]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni UK Albums Chart 1 [10]
Drapeau du Danemark Danemark Tracklisten 27 [11]
Drapeau de la Finlande Finlande Mitä hittiä 9 [12]
Drapeau de la Norvège Norvège VG-lista 8 [13]
Drapeau de la Suède Suède Sverigetopplistan 12 [14]
Drapeau de la Suisse Suisse Swiss Music Charts 36 [15]
Drapeau de l'Autriche Autriche Ö3 Austria Top 40 6 [16]
Drapeau de la France France SNEP 1 [17]
Drapeau de l'Espagne Espagne PROMUSICAE 33 [18]
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts 44 [19]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Rianz 24 [20]
1988
Pays Chart Meilleure position Réf
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 126 [9]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Chart Position[21],[22]
1980 Rock and Roll Ain't Noise Pollution UK Singles Chart 38
You Shook Me All Night Long US Billboard Hot 100 35
What Do You Do For Money Honey UK Singles Chart 15
1981 Back in Black US Billboard Hot 100 37
Hells Bells US Billboard Top Tracks 52
Back in Black US Billboard Top Tracks 51
Shoot to Thrill US Billboard Top Tracks 60

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[23] 22 000 000+ 22x Disque de platine Platine 13/12/2007
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[24] 400 000+ Disque de platine 2 × Platine 2003
Drapeau du Canada Canada[25] 500 000+ 5x Disque de platine Platine -
Drapeau de la France France[26] 600 000+ Disque de platine 2 × Platine 2001
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[27] 100 000+ Disque d'or Or 10/12/1980
Drapeau de la Suisse Suisse[28] 100 000 + Disque de platine 2 × Platine 1996

Note : pour la France, bien que les ventes de l'album n'aient été certifiées que pour 600 000 exemplaires, les ventes réelles de l'album sont estimées à 1 384 600[29].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Successions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=10:wzaxqjkboj6a
  2. http://www.rollingstone.com/reviews/album/227948/review/6862625/backinblack 2/10/2005
  3. (en) Kai Ma, « Heavy Metal Under the Sea: Sharks Act Calmer When Listening to AC/DC », Time,‎ 2011-06-11 (consulté le 2012-07-18)
  4. (en) Phil Sutcliffe, AC/DC: High-Voltage Rock 'n' Roll: The Ultimate Illustrated History, Voyageur Press,‎ 2010-10-14 (lire en ligne)
  5. (en) Gregory McNamee, « AC/DC, "Back in Black" (Great Moments in Pop Music History) », Encyclopædia Britannica, Inc.,‎ 2010-08-24 (consulté le 2012-07-27)
  6. http://www.riaa.com/goldandplatinumdata.php?table=SEARCH_RESULTS
  7. « Top 100 Albums », Recording Industry Association of America,‎ 2006-07-31 (consulté le 2007-02-01)
  8. « AC/DC discography », Rock Detector (consulté le 2007-02-01)
  9. a et b http://www.allmusic.com/album/back-in-black-r83/charts-awards
  10. http://www.chartstats.com/release.php?release=39337
  11. « danish charts »
  12. « finnish charts »
  13. « norwegian charts »
  14. « swedish charts »
  15. « hit parade »
  16. « austrian charts »
  17. « Classement des albums (par artiste) », sur InfoDisc (consulté le 29 septembre 2013).
  18. « spanish charts »
  19. « australian charts »
  20. « N-Z charts »
  21. « Charts & awards - Billboard singles », Allmusic (consulté le 2007-01-29)
  22. « Every Hit » (consulté le 2007-02-01)
  23. RIAA Database
  24. Bundesband Musik Industrie
  25. CRIA Database
  26. Infodisc/les certifications
  27. BPI website
  28. Hitparade.ch
  29. http://infodisc.fr/CDCertif_Album.php?debut=50