Axl Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Axl et Rose.

Axl Rose

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Axl Rose en 2010

Informations générales
Surnom W. Axl Rose
William Bruce Bailey
Nom de naissance William Bruce Rose
Naissance 6 février 1962 (52 ans)
Lafayette, Indiana
Activité principale Auteur-compositeur, chanteur, pianiste
Genre musical Hard rock, heavy metal
Instruments Piano, guitare
Années actives 1983-présent
Labels Geffen Records, UZI Suicide

W. Axl Rose, né William Bruce Rose, Jr. le 6 février 1962 à Lafayette en Indiana aux États-Unis, est un musicien américain, connu pour être le chanteur et compositeur du groupe de hard rock américain Guns N' Roses.

Enfance[modifier | modifier le code]

Né sous le nom William Bruce Rose, Jr. à Lafayette dans l'Indiana le 6 février 1962, il est l'unique enfant de Sharon E. Lintner, qui a alors seize ans, et William Bruce Rose, qui en a vingt[1]. Il est principalement d'ascendance écossaise et allemande. Alors que William Rose a deux ans, son père abandonne sa famille[2],[3]. En 1965, sa mère rencontre Stephen L. Bailey une nuit à son église et se marie avec lui peu de temps après.

Elle change alors le nom de son fils en William Bruce Bailey, du nom de famille de son nouveau mari. Ensemble ils ont une fille, Amy, et un fils, Stuart. Axl Rose déclare par la suite que son demi-frère, sa demi-sœur et lui étaient souvent victimes de violence physique de la part de Bailey. Enfant, Rose pense que Bailey est son père biologique[2]. Il déclare, dans une interview pour le magazine Rolling Stone en avril 1992, que durant son enfance, il croyait que les femmes et la sexualité étaient le mal et que, en raison de ce que faisait subir son beau-père à sa mère, il pensait que la violence conjugale était normale dans les familles[2],[4].

Bailey est profondément religieux, et Rose et sa famille fréquentent une église Pentecôtiste où il faut assister aux offices trois à huit fois par semaine[4]. Il chante à l'église depuis l'âge de cinq ans, et joue aussi pendant les offices avec son demi-frère et sa demi-sœur dans le Bailey Trio[5]. Axl Rose s'implique et enseigne à l'école du dimanche. En plus de chanter à l'église, il participe aux chœurs de son collège et apprend le piano[6].

À dix sept ans, il tombe sur les papiers de sa mère et découvre la vérité sur son père. Il prend alors pour pseudonyme son nom de naissance, William Rose  : pour l'état civil il reste William Bailey[2]. Cependant il se fait appeler W. Rose parce qu'il ne veut pas partager le même nom que son père adoptif[2].

Il a beaucoup de problèmes avec la police et est arrêté plus de vingt fois pour ivresse publique et agression.

Rose rencontre le futur guitariste de Guns N' Roses, Izzy Stradlin, dans une école de conduite[7]. Les deux montrent le même amour pour la musique rock et commencent à jouer ensemble dans des groupes. Stradlin quitte finalement Axl Rose et l'Indiana pour aller à Los Angeles et se concentrer sur la musique.

Les autorités de Lafayette menacent de classer Rose comme criminel régulier dans ses dernières années d'adolescence[6]. Alors qu'il a dix sept ans, sur les conseils d'un avocat, il quitte l'Indiana, fait de l'auto-stop et prend des bus à travers le pays[8]. Il revient ensuite de temps en temps en Indiana pour rendre visite à sa famille mais quitte l'État pour de bon en décembre 1982 et déménage à Los Angeles[9].

Rose adopte finalement le nom W. Axl Rose, Axl étant le nom d'un groupe dans lequel il joue[10], et retrouve Stradlin. Rose change légalement son nom en W. Axl Rose en 1986[11],[12], et se tatoue le surnom sur le bras[9]. Axl Rose est une anagramme de Oral Sex (« sexe oral »).

Carrière[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guns N' Roses.

Après avoir fait partie de plusieurs groupes comme Hollywood Rose avec Stradlin (anciennement A-X-L puis ROSE), il forme Guns N' Roses en 1985. Leur premier EP est un faux live de quatre chansons intitulé Live ?!*@ Like A Suicide.

Durant cinq ans, Axl Rose vit au jour le jour, comme un sans-abri, jusqu'à la sortie du premier album du groupe, Appetite for Destruction, qui amène une relative notoriété au groupe. Un an plus tard, MTV décide de diffuser le clip de la chanson Welcome to the Jungle, tiré de cet album. Le single en question, ainsi d'ailleurs que l'album lui-même, se hissent alors en tête des charts. À cette époque, le groupe prenant énormément d'ampleur, Axl commence à avoir de nombreux problèmes relationnels et cause à plusieurs reprises des troubles à l'ordre public.

En avril 1992, Axl Rose chante lors de The Freddie Mercury Tribute, en solo sur We Will Rock You et en duo avec Elton John sur Bohemian Rhapsody.

Vers 1996, Axl devient seul maître à bord de Guns N' Roses suite au départ de tous les membres à l'exception du claviériste Dizzy Reed, et continue le groupe avec de nouveaux musiciens. Il faut attendre novembre 2008 pour que sorte le premier album de cette nouvelle formation, Chinese Democracy.

Controverses[modifier | modifier le code]

Drogues et alcool[modifier | modifier le code]

Contrairement aux autres membres des Guns N' Roses, Axl Rose n'est pas connu pour un usage excessif de drogue. Il n'a jamais démenti la consommation de produits illicites, déclarant dans une interview en 1989 : « j'ai une constitution physique et un état d'esprit différents de tous ceux que j'ai connu à Hollywood parce que je n'évite pas la drogue, mais je ne me permets pas de prendre une habitude merdique. Je ne le permettrais pas[13]. » Axl Rose déclare avoir arrêté l'usage de toute drogue dure lorsque le groupe est devenu célèbre[12].

Bien que n'étant pas connu pour des excès liés à l'alcool, Axl Rose est arrêté le 27 juin 2006 à Stockholm en Suède après une altercation avec le service de sécurité de l'hôtel où il séjourne alors. Il est accusé d'avoir mordu un agent de sécurité et d'avoir brisé un miroir très ancien dans le hall de l'hôtel lors d'un excès de rage dû à l'ivresse. Plus tard dans un communiqué de presse, il commente l'incident : « On a fait un super concert à Stockholm et je ne vais pas laisser cet incident gâcher ça. Mon assistante Beta et moi discutions dans le hall de l'hôtel avant que la sécurité ne commence à nous compliquer la vie. Mon unique préoccupation était d'être sûr qu'elle aille bien. » Après avoir passé les heures qui ont suivi dans une cellule de dégrisement de Stockholm, il reconnait toutes les charges et paye environ 6 000 dollars d'amende avant d'être relâché ; la tournée européenne d'été continue sans autre incident.

Comportement[modifier | modifier le code]

Axl Rose est aussi connu pour ses sautes d'humeur et a de mauvaises relations avec la presse (il adresse d'ailleurs la chanson Get in the Ring (en) à certains journalistes).

L'incident qui a le plus marqué les esprits est celui de Saint-Louis (Missouri), en juillet 1991. Pendant le concert, Axl Rose se fait provoquer par un groupe de bikers aux premier rang, lors de la chanson Rocket Queen il demande a la sécurité de saisir l'appareil photo de l'un d'eux, ils n'obeissent pas aux ordres, on apprendra plus tard qu'ils étaient de mèche avec le groupe de bikers, Axl décide de prendre les choses en main et saute dans la foule pour se saisir de l'appareil et en profiter pour frapper les provocateurs, une fois remonté sur scène il déclare « Well, Thanks to the lame-ass security, I'm going home » et jette son micro au sol et le reste du groupe le suit en coulisse, ce qui ne manqua pas d'énerver les fans, et déclencha une émeute. Les dégâts sont estimés à plus de 200 000 $ (dont le piano d'Axl Rose, des amplificateurs, etc. ; certains fans ont également essayé de voler des guitares). Emprisonné en 1992 suite à cette affaire, Axl Rose doit interrompre la tournée Use Your Illusion et est interdit de séjour dans la ville de St. Louis[14]. Il doit payer une amende de 50 000 $[15].

En 1992 lors d'une tournée commune avec Metallica à Montréal, Axl Rose donna une autre preuve de sa mauvaise humeur. James Hetfield est victime d'un accident pyrotechnique pendant la prestation de son groupe et est emmené à l'hôpital. Axl refusa de monter sur scène avant l'heure prévue et interrompit le passage de son groupe après seulement deux titres.

Également en 2003, il a un différend avec le groupe punk rock The Offspring et notamment son leader Dexter Holland en effet, suite à une blague du 1er avril lors d'une interview, Holland annonça que le prochain album du groupe (à l'époque Splinter) s'appellerait « Chinese Democracy (You Snooze You Lose) », Holland déclara : « Axl a piqué mon idée des long dread alors je lui pique son titre d'album », se référant à la tournée Smash en 1995-1996. Les membres du groupe The Offspring trouvaient l'idée amusante, étant donné que l'album Chinese Democracy du groupe d'Axl Rose était en enregistrement depuis 8 ans et qu'il s'annonçait comme l'un des plus chers de l'histoire de l'industrie du disque. Axl Rose ne trouva pas l'idée aussi amusante et lança des poursuites judiciaires contre le groupe. Bien que The Offspring eut légalement le droit d'utiliser le nom pour leur album, ils décidèrent de le nommer plutôt « Splinter », Holland expliqua plus tard que tout ça n'était qu'une vaste plaisanterie, et que le nom Splinter collait mieux à l'album. Sur une interview de MCM le guitariste Noodles déclara, en parlant de « Chinese Democracy », « c'est vraiment un nom de disque stupide ! »[16].

En plus de ses problèmes mentaux, Axl Rose arrive souvent en retard aux concerts du groupe[17], ce qui serait l'une des raisons du départ d'Izzy Stradlin en novembre 1991, et a souvent un comportement violent envers les paparazzi.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 28 avril 1990 à Las Vegas, Axl Rose épouse Erin Everly, la fille du chanteur Don Everly - pour laquelle il avait écrit Sweet Child o'Mine -, avec pour contexte une relation tumultueuse et un chantage au suicide présumé de la part de Rose. Cette union est annulée en janvier 1991.

Au milieu de la même année, le supermodel Stephanie Seymour, déjà mère d'un enfant, devient sa compagne. Elle apparaît dans deux clips du groupe, Don't Cry et November Rain. Ils se séparent au début de l'année 1993.

Violences conjugales[modifier | modifier le code]

Rose a fait l'objet de poursuites judiciaires pour violences conjugales de la part de Erin Everly et Stephanie Seymour. Il a lui-même engagé une procédure contre cette dernière pour les mêmes raisons. Dans les deux cas, des arrangements financiers ont été trouvés.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Avant les Guns N' Roses[modifier | modifier le code]

Titre Date de sortie Label
Hollywood Rose: The Roots of Guns N' Roses 2004 (Enregistré en 1983) Cleopatra

Guns N' Roses[modifier | modifier le code]

Titre Date de sortie Label
Live ?!*@ Like a Suicide 1986 UZI Suicide
Appetite for Destruction 1987 Geffen
G N' R Lies 1988 Geffen
Use Your Illusion I 1991 Geffen
Use Your Illusion II 1991 Geffen
The Spaghetti Incident? 1993 Geffen
Live Era: '87-'93 1999 Geffen
Greatest Hits 2004 Geffen
Chinese Democracy 2008 Geffen

Autres contributions[modifier | modifier le code]

Titre Artiste Date de sortie Label
The Decline of Western Civilization Part II: The Metal Years (Bande son) Various 1988 Capitol/I.R.S Records
The End of the Innocence Don Henley 1989 Geffen
Fire and Gasoline Steve Jones 1989 Gold Mountain
Not Fakin' It Michael Monroe 1989 Mercury
Pawnshop Guitars Gilby Clarke 1994 Virgin
Actual Miles: Henley's Greatest Hits Don Henley 1995 Geffen
Anxious Disease The Outpatience 1996 Musikitchen
The Life and Crimes of Alice Cooper Alice Cooper 1999 Rhino
Angel Down Sebastian Bach 2007 EMI

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ancestry of Axl Rose », William Addams Reitwiesner Genealogical Services (consulté le 2007-12-20)
  2. a, b, c, d et e Axl Rose: The RS Interview Kim Neely, Rolling Stone magazine, Apr 02, 1992, Issue 627
  3. « Interview Magazine talks to Axl Rose », Interview magazine,‎ mai 1992 (consulté le 2007-12-20)
  4. a et b James, Del, « I, Axl – Part I », RIP,‎ 1992 (consulté le 2007-12-20)
  5. MTV Rockumentary: Guns N' Roses, 1989
  6. a et b James, Del, « The Rolling Stone Interview With Axl Rose », Rolling Stone,‎ août 1989 (consulté le 2007-12-20)
  7. « Izzy biography », Geffen Records,‎ 1998 (consulté le 2007-12-20)
  8. Loder, Kurt, « W. Axl Rose interview », MTV,‎ 8 novembre 1999 (consulté le 2007-12-20)
  9. a et b Kuipers, Dean, « Guns N' Neuroses by Dean Kuipers », SPIN,‎ septembre 1991 (consulté le 2007-12-20)
  10. « Birthday - Axl Rose »,‎ 6 février 2000 (consulté le 2007-12-20)
  11. « The Quotable AXL », GN'R quotes and facts,‎ 1989 (consulté le 2007-12-20)
  12. a et b (no) Sugerman, Danny, Appetite for Destruction: The Days of Guns N' Roses, New York, St. Martin's Press,‎ 1991, 1e éd. (ISBN 978-0-312-07634-4, LCCN 92003282)
  13. (en) James, Del, « The World According to W. Axl Rose », RIP magazine,‎ 1989 (consulté le 2007-12-23)
  14. « Axl Rose pleads not guilty », The New York Times,‎ 1992-07-15 (consulté le 2007-12-24)
  15. Meltdown Nick Kent, The Guardian, 2003
  16. http://www.dailymotion.com/video/xefq0_the-offspring-interview-en-francais_music
  17. Interview de Ron Thal, Richard Fortus et DJ Ashba parue dans Guitar Part
  18. Crédité dans le générique