Aéroport de La Réunion Roland-Garros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Réunion Roland-Garros
Image illustrative de l'article Aéroport de La Réunion Roland-Garros
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département La Réunion
Ville Saint-Denis
Coordonnées 20° 53′ 24″ S 55° 30′ 59″ E / -20.890089, 55.51644820° 53′ 24″ Sud 55° 30′ 59″ Est / -20.890089, 55.516448  
Altitude 20 m (66 ft)

Géolocalisation sur la carte : La Réunion

(Voir situation sur carte : La Réunion)
La Réunion Roland-Garros
Pistes
Direction Longueur Surface
12/30 3 200 m (10 499 ft) béton bitumineux
14/32 2 670 m (8 760 ft) béton bitumineux
Informations aéronautiques
Code AITA RUN
Code OACI FMEE
Type d'aéroport civil et militaire (Base Aérienne 181 "Lieutenant Roland Garros")
Gestionnaire Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion
Cartes SIA VAC

L'aéroport de La Réunion Roland-Garros (code AITA : RUN • code OACI : FMEE) est le principal aéroport de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aéroport est situé au nord de l'île de La Réunion, sur le territoire communal de Sainte-Marie, dans une zone qui a récemment été baptisée en l'honneur de l'homme politique Pierre Lagourgue.

L'aéroport se nommait à l'origine « Gillot », du nom de Gillot l'Étang, alors président de la Cour d'appel de Saint-Denis, et qui était le propriétaire du terrain. Il le vend à la fin des années 1920 au Crédit foncier colonial, peu de temps avant que le tout premier avion ne se pose à La Réunion le 26 novembre 1929.

  • L'aéroport se nomme désormais aéroport Roland Garros, en l'honneur du célèbre aviateur né sur l'île.
  • En 2009, le premier Airbus A380 se pose à la Réunion, fissurant la piste.
  • À l'occasion du cinquantenaire du début des déplacements vers la métropole, de 1 630 enfants en 1963 dits des enfants de la Creuse, une stèle commémorative du sculpteur Nelson Boyer a été élevée devant l'Aéroport de La Réunion Roland-Garros. Son inauguration s'est tenue le 20 novembre 2013[1].
  • Le 30 JANVIER 2014 un Airbus A 380 de la Compagnie Emirates Arabes Unies se pose à la Réunion en raison de pluie sur l'aéroport de Maurice, l'avion redécollera après avoir fait le plein de carburant. Ceci prouve que l'aéroport peut accueillir un A 380 qui peut se poser sur le piste 14 (la plus petite) sachant que la 12( la plus grande ) était en travaux.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Un appareil d'Air Austral en cours de réapprovisionnement face à l'aérogare.
Des avions aux couleurs d'Air France et Air Austral stationnés face à l'aérogare.

L'aeroport dispose de trois postes de stationnements qui sont équipés de passerelles permettant de relier directement l'aéroport aux avions. Quatre autres postes situés à proximité immédiate de l'aérogare passagers permettent d'accueillir d'autres appareils. L'aire « Cargo » est quant à elle équipée de deux postes de stationnement. C'est via cet aéroport qui porte le nom de Roland Garros, célèbre aviateur réunionnais, et dont le code IATA est RUN que s'effectue l'essentiel des liaisons avec l'Europe et les pays de la zone. Il a accueilli en 2003, plus de 1,4 million de passagers. En 2009, l'aéroport a accueilli 1,750 million de passagers (+5,8 %), 1 passagers sur 2 a voyagé en 2009 sur la compagnie Air Austral[2].

Un bureau d'accueil du CNARM a été installé dans l'aérogare début novembre 2005.

L'aéroport est aussi marqué par l'implantation d'une base aérienne militaire, la base aérienne 181, transférée en 1973 d'Ivato à la Réunion, et d'un aéroclub, l'Aéroclub Roland Garros.

Le 18 mai 2009, la CCIR a présenté un "plan de composition générale" pour l'aéroport : plus de 150 millions d'euros seront investis afin de pouvoir accueillir 3 millions de passagers. De multiples extensions sont prévues tels que l'élargissement de la piste.

L'aéroport dispose de deux pistes (le seul de l'outre-mer français) capables d'accueillir des appareils gros porteurs (Airbus A340, Boeing 747, Airbus A330, Boeing 777) et bientôt l'Airbus A380 (Des travaux d'agrandissements des taxiways et des raquettes d'extrémités de pistes sont en cours et se termineront en 2014):

Piste 1 Dimensions : 3200 m x 54 m Orientation : 12/30 Nature du revêtement : bitume Piste 2 Dimensions : 2670 m x 45 m Orientation : 14/32 Nature du revêtement : bitume

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Des passagers fraîchement débarqués d'un vol depuis Paris-Orly attendant leurs bagages sur un carrousel.
Destinations par compagnie
Compagnies Destinations Appareils
Drapeau de la France Air Austral Antananarivo, Bangkok, Chennai, Dzaoudzi-Mayotte, Johannesbourg, Mahé-Seychelles,St-Pierre, Maurice, Moroni, Nozy Be, Paris-Charles de Gaulle, Tamatave B777-300ER/200LR, B737-800, ATR72-500
Drapeau de la France Air France Paris-Orly B777-300ER
Drapeau de Madagascar Air Madagascar Antananarivo, Diego Suarez, Fort Dauphin, Majunga, Nozy Be, Sainte-Marie, Tamatave, Tuléar B737-300, ATR42/72-500
Drapeau de Maurice Air Mauritius Maurice A340-300, A330-200, A319, ATR72-500
Drapeau de la France Corsair Paris-Orly B747-400, A330-300/200
Drapeau de la France XL Airways Marseille, Paris-Charles de Gaulle A330-200

Trafic[modifier | modifier le code]

En 2004, 360 728 passagers ont été transportés jusqu'à l'île Maurice. Cela représente 82,7 % du trafic aérien total entre La Réunion et l'île sœur, le reste des voyageurs empruntant l'aéroport de Pierrefonds.

Roland Garros était le 11e aéroport de France en nombre de passagers en 2004. En 2007, l’aéroport a enregistré une hausse de 16 % du nombre de voyageurs. Il a accueilli un total de 1 594 805 passagers en 2007 et il est le 12e aéroport de France[3]

Fréquentations [4]
Année Nombre de passagers Variation
2000 1 490 382 en augmentation +7,1 %
2005 1 573 259 en diminution -1,5 %
2006 1 364 036 en diminution -13,3 %
2007 1 594 805 en augmentation +16,9 %
2008 1 654 105 en augmentation +3,7 %
2009 1 749 958 en augmentation +5,79 %
2010 1 970 575 en augmentation +12,6 %
2011 2 138 533 en augmentation +8,5 %
2012 2 067 764 en diminution -3,3 %
2013 2 001 001 en diminution -7,8 %

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat de La Réunion.
Gillot (série 1991-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 23,2 23,5 23 22 20,3 18,7 17,9 17,8 18,3 19,5 20,7 22,3 20,6
Température maximale moyenne (°C) 30 30 29,8 29,1 27,5 26,1 25,2 25,3 25,9 26,9 28,1 29,1 27,7
Ensoleillement (h) 210,6 202,3 214,2 221,4 213,9 211,7 220,1 214,1 212,2 210,5 213,3 227,9 2 572,2
Ensoleillement (MJ/) 22,25 21,93 20,09 18,44 15,54 14,69 15,32 17,26 19,85 21,41 22,73 23,5 1 942
Précipitations (mm) 278,6 351 232,5 154,3 97,6 76,9 57,8 57,8 50 43,4 70 188,7 1 613,6
Source : Atlas climatique de La Réunion et meteofrance.fr
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
30
23,2
278,6
 
 
 
30
23,5
351
 
 
 
29,8
23
232,5
 
 
 
29,1
22
154,3
 
 
 
27,5
20,3
97,6
 
 
 
26,1
18,7
76,9
 
 
 
25,2
17,9
57,8
 
 
 
25,3
17,8
57,8
 
 
 
25,9
18,3
50
 
 
 
26,9
19,5
43,4
 
 
 
28,1
20,7
70
 
 
 
29,1
22,3
188,7
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :