World Policy Conference

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir WPC.

World Policy Conference (WPC)
Situation
Création 2008
Type Conférence annuelle sur la gouvernance mondiale
Langue Français/Anglais
Organisation
Fondateur et président Thierry de Montbrial
Organisations affiliées Institut français des relations internationales, Fondation WPC

Site web www.worldpolicyconference.com

World Policy Conference 2017
Type conférence annuelle sur la gouvernance mondiale
Édition 10e
Localisation Marrakech, Maroc
Organisateur World Policy Conference
Date au
Participant(s) [1]
Site web [2]

La World Policy Conference (WPC) ou la Conférence sur la politique mondiale est une conférence annuelle, fondée en 2008[1], par Thierry de Montbrial.

En 2017, la World Policy Conference est classée 3ème meilleure conférence de think tank mondiale selon le classement des think tanks de l’Université de Pennsylvanie, Etats-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancée en 2008 par l'Institut français des relations internationales (Ifri), à l'initiative de son fondateur et président Thierry de Montbrial, la World Policy Conference (WPC) est la première tentative d'une réflexion systématique pour l'organisation d'une gouvernance mondiale adaptée aux réalités du XXIe siècle, associant décideurs, experts et leaders d'opinion au plus haut niveau[2].

La World Policy Conference (WPC) est une organisation indépendante[1],[3] dont l'objectif est de contribuer à améliorer la gouvernance dans tous ses aspects afin de promouvoir un monde plus ouvert, plus prospère, plus juste et respectueux de la diversité des États et des nations[4].

Sa réunion annuelle s'articule autour de débats qui rassemblent des dirigeants politiques et économiques, des diplomates, des représentants de la société civile, des experts et des journalistes du monde entier[5]. Dans un climat de confiance et un esprit de tolérance, il s'agit de réfléchir, de débattre et de proposer des solutions constructives aux grands enjeux régionaux et internationaux.

La première édition s'est tenue à Evian, du 6 au 8 octobre 2008[6].

Fondements[modifier | modifier le code]

La World Policy Conference (WPC) a été fondée en accord avec trois principes majeurs[7],[8].

La nature de la mondialisation[modifier | modifier le code]

La World Policy Conference (WPC) s'inscrit dans un contexte de mondialisation de plus en plus marqué où l’interdépendance des différents pays, que ce soit sur le plan politique, économique ou environnemental, n’a jamais été aussi forte. L’année de sa création, en 2008, la WPC avait ainsi pu aborder le sujet de la crise des subprimes qui venait d’éclater aux États-Unis et qui n’a depuis épargné aucun continent.

Les relations internationales restent centrées sur les relations entre les États [modifier | modifier le code]

Malgré les phénomènes de mondialisation, le monde reste structuré autour des unités politiques que sont les États, caractérisés par un territoire, une population et un gouvernement, organisés autour d’une culture, de valeurs communes et d’institutions propres, et délimités par des frontières qui restent bien marquées.

La construction du nouveau système international – ou plutôt de sa gouvernance – n’est pas seulement l’affaire des États[modifier | modifier le code]

Dans le but d’assurer une bonne gouvernance mondiale[9], les États doivent se réformer et coopérer. Mais ils ne doivent pas être les seuls à aller dans ce sens. Les ONG ainsi que les think tanks, dont l’Ifri, ont également pour mission de participer au processus. Il convient de passer par des instances de décision où chaque membre a voix au chapitre et influe sur les choix qui s’opèrent. Enfin, les institutions mondiales (ONU), régionales (Union africaine, Ligue des États arabes), ou encore spécialisées (FMI, Banque mondiale, Agence internationale de l’énergie, Organisation mondiale de la santé) doivent s’adapter à la nouvelle configuration mondiale et trouver les solutions adéquates.

Invités[modifier | modifier le code]

La World Policy Conference (WPC) réunit chaque année des personnalités du monde politique, économique et social : chefs d’État ou de gouvernement, ministres, sénateurs, députés, ambassadeurs, chefs d’entreprise, experts, journalistes - ou encore membres d’ONG[2]. Parmi les invités des huit premières éditions on peut citer :

Lieu d’influence, de réflexion et de débat [modifier | modifier le code]

Les réunions en trois formats - sessions plénières, ateliers et déjeuners/dîners-débats - sont articulées autour de l’idée d’une interaction constructive public-privé au plus haut niveau. Lors des sessions plénières, chaque intervenant a la parole, de manière égale et exclusive, quelle que soit la puissance de son pays d’origine[6],[7],[8].

Lieu de rencontres informelles [modifier | modifier le code]

Chaque participant est choisi individuellement en croisant différents critères, géographiques, fonctionnels et médiatiques. Pour permettre des rencontres fructueuses, le nombre des participants à chaque édition reste limité. Sur ces bases et dans un cadre d’accueil agréable, toutes les conditions sont réunies pour que les participants se sentent libres de leurs paroles, créant ainsi un lieu de rencontres de très haut niveau mais informelles[6],[7],[8].

Suivi de la conférence[modifier | modifier le code]

Les travaux de la conférence devant alimenter le débat public sont, pour l’essentiel, on the record[31] et sont largement diffusés.

  • Support papier

Chaque édition de la WPC donne lieu à la publication d’un rapport, qui rassemble les extraits les plus marquants des interventions ; il présente également la liste des profils de tous les participants, ainsi que celle de tous les partenaires. Les moments clés de chaque édition y sont illustrés par un grand nombre d’images. Chaque année, quelques milliers d’exemplaires de ce rapport bilingue (français et anglais) sont diffusés à travers le monde. Il est également téléchargeable au format PDF depuis le site de la WPC[32].

  • Support en ligne

Le site web de la WPC donne accès non seulement aux archives des éditions passées mais également aux dernières informations sur la conférence à venir.

  1. WPC TV : la WPC TV donne accès aux entretiens et aux déclarations des participants à la conférence[33].
  2. Actes de conférence : chaque conférence donne lieu à la publication numérique des actes. L’intégralité des interventions y est publiée en vidéos et en textes[34].

La WPC est membre des réseaux Twitter, Facebook, Flickr, Pearltrees et Pinterest. L’intégralité du contenu intellectuel des événements est par ailleurs sauvegardée en vidéo et accessible à tous sur YouTube.

Éditions de la WPC[modifier | modifier le code]

La World Policy Conference (WPC) a généralement lieu à la fin de l’année.

Ci-dessous se trouve un tableau récapitulatif des différentes éditions qui se sont déroulées jusqu’alors[35].

Édition Lieu Dates
1re édition Evian, France 6-8 octobre 2008
2e édition Marrakech, Maroc 30 octobre-1er novembre 2009
3e édition Marrakech, Maroc 15-18 octobre 2010
4e édition Vienne, Autriche 9-11 décembre 2011
5e édition Cannes, France 7-10 décembre 2012
6e édition Monaco 13-15 décembre 2013
7e édition Séoul, Corée du Sud 8-10 décembre 2014
8e édition Montreux, Suisse 20-22 novembre 2015
9e édition Doha, Qatar 20-22 novembre 2016
10e édition Marrakech, Maroc 3-5 novembre 2017
11e édition Rabat, Maroc 26-28 octobre 2018

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « World Policy Conference – 5e édition (Cannes, 7-10 décembre 2012) - Com - RFI », sur rfi.fr, (consulté le 14 juin 2016)
  2. a et b « Programme chargé pour la World Policy Conference 2012 - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 14 juin 2016)
  3. « 10 choses à savoir sur la World Policy Conference », sur L'Obs (consulté le 14 juin 2016)
  4. « Entretien au Press Club de France avec Thierry de Montbrial Président de l'Institut Français des Relations Internationales | AFP.com », sur www.afp.com (consulté le 14 juin 2016)
  5. « World Policy Conference : lectures croisées des crises mondiales à Monaco », sur euronewsfr (consulté le 14 juin 2016)
  6. a, b et c « Première "World Policy Conference" à Evian », sur rts.ch (consulté le 14 juin 2016)
  7. a, b et c World Policy Conference, World Policy Conference, , 32 p. (ISBN 978-2-36567-274-0, lire en ligne)
  8. a, b et c World Policy Conference, Penser les nouveaux modes de gouvernance mondiale, (lire en ligne)
  9. La-Croix.com, « Thierry de Montbrial, éloge de la goutte d’eau », sur La Croix (consulté le 14 juin 2016)
  10. a, b, c, d, e et f « PressReader.com - Connecting People Through News », sur www.pressreader.com (consulté le 14 juin 2016)
  11. Christophe Ayad, « Etat islamique : « Le problème est à Damas » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  12. « Turki al-Fayçal : Pour lutter contre Daech, il faut s’attaquer à la racine du mal qui est Assad », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le 14 juin 2016)
  13. a, b et c Michel TOUMA (à Montreux), « Unanimité des intervenants à Montreux pour une action concertée contre le terrorisme - Michel TOUMA (à Montreux) », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le 14 juin 2016)
  14. a, b, c, d, e, f et g « World Policy Conference : le monde cherche un nouveau mode de gouvernance à Marrakech », sur Aujourd'hui le Maroc (consulté le 14 juin 2016)
  15. (en) The Associated Press, DPA et Reuters, « Barak: End of Syria's Assad Would Be 'A Blessing for the Middle East' », Haaretz,‎ (lire en ligne)
  16. a et b « Réchauffement climatique : la carte des risques pour la santé », sur lesechos.fr, (consulté le 14 juin 2016)
  17. La-Croix.com, « En Syrie et en Irak, il faut que chiites et sunnites trouvent un équilibre politique stable », sur La Croix (consulté le 14 juin 2016)
  18. a, b, c et d « Ouverture de la World Policy Conference à Séoul », sur french.yonhapnews.co.kr (consulté le 14 juin 2016)
  19. « Consistoire | Haim Korsia à la World Policy Conference », sur www.consistoiredefrance.fr (consulté le 14 juin 2016)
  20. Sputnik, « World Policy Conference: le discours de Medvedev illustre la stratégie offensive russe (expert) », sur fr.sputniknews.com (consulté le 14 juin 2016)
  21. « REPORTAGE - "La World Policy Conference: 3 jours hors du temps à Evian", par Pauline Damour (Challenges) », sur Challenges (consulté le 14 juin 2016)
  22. Li Zhijian, « World Policy Conferencee : "Il faut une régulation du système international" (directeur général de l'IFRI) », sur french.china.org.cn (consulté le 14 juin 2016)
  23. « "World policy conference" à Cannes : entre petites lâchetés et grands discours », sur leplus.nouvelobs.com (consulté le 14 juin 2016)
  24. « Amr Moussa : "L'ensemble du Moyen-Orient doit changer" - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 14 juin 2016)
  25. « Les Echos.fr - Actualité à la Une - Les Echos », sur m.lesechos.fr (consulté le 14 juin 2016)
  26. a et b « World Policy Conference 2012 : le Moyen-Orient, l'Afrique et l'UE au centre des débats - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 14 juin 2016)
  27. euronews (en français), « World Policy Conference : lectures croisées des crises mondiales à Monaco - focus », (consulté le 14 juin 2016)
  28. APS, « Troisième édition de "World conference policy" vendredi à Marrakech », sur Lemag.ma : Application et Newsletter sur le Maroc (consulté le 14 juin 2016)
  29. La-Croix.com, « A Evian, Medvedev et Sarkozy affichent une entente retrouvée », sur La Croix (consulté le 14 juin 2016)
  30. « A Evian, Nicolas Sarkozy tend les bras à la Russie », sur www.letemps.ch (consulté le 14 juin 2016)
  31. (fr + et + en) World Policy Conference, World Policy Conference 2009, (lire en ligne), page 2
  32. « World Policy Conference » Publications 2015 », sur www.worldpolicyconference.com (consulté le 14 juin 2016)
  33. « World Policy Conference TV », sur World Policy Conference TV Official (consulté le 14 juin 2016)
  34. « World Policy Conference » Actes de conférence 2015 », sur www.worldpolicyconference.com (consulté le 14 juin 2016)
  35. « World Policy Conference » Archives 2015 », sur www.worldpolicyconference.com (consulté le 14 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]