Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (Maroc)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique au Maroc
Cet article est une ébauche concernant la politique au Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération
Logo de l'organisation

Type Ministère marocain
Siège Quartier administratif, Rabat
Coordonnées 34° 00′ 41″ N, 6° 49′ 19″ O
Ministre Salaheddine Mezouar
Ministre délégué Mbarka Bouaida
Ministre délégué Nasser Bourita
Site web http://www.diplomatie.ma/

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération est le département ministériel du gouvernement marocain chargé de mettre en œuvre la politique extérieure du Maroc.

Installé à l'intersection de l'avenue Franklin Roosevelt et du boulevard Tariq Ibn Zyad, dans le Quartier administratif de Rabat, il est situé dans un endroit paisible de la capitale.

L'actuel ministre des Affaires étrangères et de de Coopération est M. Salaheddine Mezouar, en fonction depuis le dans le gouvernement Benkiran II. Il dispose de deux ministres délégués, Mme Mbarka Bouaida et M. Nasser Bourita.

Historique[modifier | modifier le code]

Le ministère des Affaires étrangères marocain a été créé par le dahir no 1-56-097 du 26 avril 1956[1], soit quatre mois après la formation du gouvernement Bekkaï I.

Liste des anciens ministres[modifier | modifier le code]

Le ministre des Affaires étrangères est nommé par le roi du Maroc sur proposition du Chef du gouvernement.

Nom Gouvernement
Ahmed Balafrej Bekkaï II (1956-1958)
Balafrej (1958-1958)
Abdellah Ibrahim Ibrahim (1958-1960)
Driss M’hammedi Conseil Mohammed V (1960-1961)
1er Conseil Hassan II (1961-1961)
Hassan II (poste placé sous la haute autorité du roi) 2e Conseil Hassan II (1961-1963)
Ahmed Balafrej 3e Conseil Hassan II (1963-1963)
Ahmed Réda Guédira Bahnini (1963-1964)
Ahmed Benhima Bahnini (1964-1965)
4e Conseil Hassan II (1965-1967)
Ahmed Laraki Benhima (1967-1969)
Abdelhadi Boutaleb Laraki (1969-1971)
Abdellatif Filali Lamrani I (1971-1972)
Lamrani II (1972-1972)
Ahmed Benhima Osman I (1972-1974)
Ahmed Laraki Osman I (1974-1977)
M’hamed Boucetta Osman II (1977-1979)
Bouabid I (1979-1981)
Bouabid II (1981-1983)
Abdelouahed Belkeziz Lamrani III (1983-1985)
Abdellatif Filali Lamrani IV/Laraki (1985-1992)
Lamrani V (1992-1993)
Lamrani VI (1993-1994)
Filali I (1994-1995)
Filali II (1995-1997)
Filali III (1997-1998)
el-Youssoufi I (1998-1999)
Mohamed Benaissa el-Youssoufi I (1999-2000)
el-Youssoufi II (2000-2002)
Jettou I (2002-2004)
Jettou II (2004-2007)
Taïeb Fassi-Fihri El Fassi (2007-2012)
Saâdeddine El Othmani Benkiran I (2012-2013)
Salaheddine Mezouar Benkiran II (depuis 2013)[1]

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération dispose de plusieurs représentations à l’étranger, en l’occurrence des missions diplomatiques (Ambassades et Missions permanentes) et des postes consulaires.

Les Ambassades, dont le nombre atteint aujourd’hui 91 représentations de par le monde, ont pour missions d’entretenir les relations du Maroc sur le plan diplomatique et politique et de promouvoir les relations économique, culturelle et scientifique avec les pays d’accréditation.

Les Consulats Généraux, au nombre de 53 plus une antenne, ont, pour leur part, pour mission d’assurer la protection des intérêts du Maroc ainsi que ceux des Marocains résidant à l'étranger, et de fournir des prestations consulaires, notamment, la CNIE, les passeports, les livrets de l’état civil, les actes adoulaires, ainsi que les visas et documents appropriés au profit des personnes désirant se rendre au Maroc. Par ailleurs, les Consulats Généraux œuvrent, dans le cadre de leurs circonscriptions consulaires respectives, pour le renforcement et la promotion des relations économiques et commerciales du Royaume.

Les Missions permanentes, quant à elles, jouent le rôle d’interlocuteur du Maroc auprès  des organisations internationales. Il s’agit des missions auprès des Nations Unies à New York, de l’Office des Nations Unies et des autres Organisations Internationales à Genève, de l’UNESCO à Paris et de l’Union Européenne à Bruxelles. Pour toute information supplémentaire sur les représentations du Royaume du Maroc, veuillez consulter le site officiel.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le ministère des Affaires étrangères est divisé en une administration centrale située à Rabat et des services déconcentrés à Tanger et Fès, ainsi qu'une administration territoriale présente partout sur la planète.

Administration centrale[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire général
  • Inspecteur général
  • Direction générale des relations bilatérales et des affaires régionales
    • Direction du Grand Maghreb et des Affaires de l’UMA
    • Direction du Machrek, du Golfe et des Organisations arabes et islamiques
    • Direction des Affaires africaines
    • Direction des Affaires asiatiques et de l’Océanie
    • Direction des Affaires européennes
    • Direction de l’Union européenne et des processus méditerranéens
    • Direction des Affaires américaines
  • Direction générale des questions multilatérales et globales
    • Direction des Nations unies et des Organisations internationales
    • Direction de la Coopération multilatérale et des Affaires économiques internationales
    • Direction des Questions globales : Mohammed Amine Belhaj
  • Direction générale de la promotion économique, de l'action culturelle et de la diplomatie publique
  • Direction des Affaires consulaires et sociales
  • Direction des Affaires juridiques et des traités
  • Direction des ressources humaines
  • Direction du protocole
  • Direction des affaires financières, des systèmes d’information et de la logistique
  • Académie marocaine des études diplomatiques

Les postes diplomatiques et consulaires[modifier | modifier le code]

Pour mener les missions qui lui incombent, le ministère des Affaires étrangères d'un nombre important de représentations à l'étranger.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Effectifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Dahir no 1-56-097 du 14 ramadan 1375 (26 avril 1956) portant création du ministère des affaires étrangères », Bulletin officiel de l'Empire chérifien, no 2272,‎ , p. 470 (lire en ligne)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]