Castlevania

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castlevania (homonymie).
Castlevania
image

Éditeur Konami
Développeur Konami
Novotrade (Amiga)
Concepteur Kinuyo Yamashita (compositeur)

Date de sortie Famicom Disk System - sous le titre Akumajō Dracula
Icons-flag-jp.png 26 septembre 1986

NES
Icons-flag-us.png 1er mai 1987
Icons-flag-eu.png 19 décembre 1988
Icons-flag-jp.png 5 février 1993

Borne d'arcade
Icons-flag-jp.png Courant 1987

Amiga, Commodore 64, DOS
Icons-flag-us.png Icons-flag-eu.png Courant 1990

Game Boy Advance - sous le titre NES Classics: Castlevania
Icons-flag-jp.png 10 août 2004
Icons-flag-us.png 25 octobre 2004
Icons-flag-eu.png 7 janvier 2005
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Arcade
Ordinateur(s)
Console(s)
Média Disquette, cartouche, cassette

Évaluation PEGI : 3+
CERO : Tous (A)
ESRB : Everyone (E)

Castlevania, intitulé Akumajō Dracula (悪魔城ドラキュラ?) au Japon, est un jeu vidéo de plates-formes développé et édité par Konami, sorti le sur Famicom Disk System. Il a été adapté sur Nintendo Entertainment System, borne d'arcade, Amiga, Commodore 64 et DOS. Il est le premier opus de la série Castlevania.

Trame[modifier | modifier le code]

En 1691, le comte Dracula ressuscite dans son château en Transylvanie. Il commence à faire régner la peur et la désolation dans les villages voisins.

Lorsque le célèbre chasseur de vampires Simon Belmont apprend cela, il se rend au château de Dracula armé du fouet Vampire Killer afin de terrasser le démon.

Il lui faudra traverser tout le lieu, du portail à la chapelle en passant par les jardins et la bibliothèque infestés de pièges et de monstres pour mener sa quête à bien...

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle Simon Belmont, un célèbre chasseur de vampires armé du fouet « Tueur de Vampires » et d'attaques secondaires (croix, hache, eau bénite, etc.). Ce jeu est structuré en six niveaux avec des trajets qui divergent. Dans les niveaux se trouvent de nombreux ennemis et de nombreux pièges. À la fin de chaque niveau, on se retrouve face à un boss.

Versions[modifier | modifier le code]

La version NES est adaptée de la version arcade qui fonctionne sur PlayChoice-10. En 1990, Novotrade a adapté le jeu sur Amiga et Unlimited Software sur Commodore 64 et DOS.

Le jeu est également disponible depuis 2002 sur Windows dans la compilation Castlevania and Contra: Konami Collector's Series et depuis 2004 sur Game Boy Advance sous l'intitulé NES Classics: Castlevania (Nintendo).

En 2007, le jeu a été réédité sur la Console virtuelle de la Wii.

À noter[modifier | modifier le code]

Si le jeu s'inspire du roman Dracula de Bram Stoker, il n'en est absolument pas l'adaptation. L'époque et le contexte sont fondamentalement différents.

Le nom japonais du jeu est Akumajô Dracula, ce qui signifie littéralement Le Maléfique Château du Comte Dracula. Castlevania est la contraction de Castle of Transylvania.

En Europe, le nom Castlevania, sans sous-titre, a été réutilisé pour d'autres épisodes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dates et jaquettes de Castlevania 64 », sur Gamespot
  2. (en) « Dates et jaquettes de Castlevania: Circle of the Moon », sur Gamespot
  3. (en) « Dates et jaquettes de Castlevania: Lament of Innocence », sur Gamespot