Carmilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carmilla
Image illustrative de l’article Carmilla
Illustration de l'édition originale
par David Henry Friston.

Auteur Sheridan Le Fanu
Pays Irlande
Genre Fantastique
Gothique
Version originale
Langue anglais
Titre Carmilla
Date de parution 1872
Version française
Traducteur Alain Dorémieux
Éditeur Éditions Denoël
Collection Présence du futur no 42
Lieu de parution Paris
Date de parution 1960
Nombre de pages 142

Carmilla est un roman fantastique de l'écrivain irlandais Joseph Sheridan Le Fanu, paru en 1872 dans le recueil In a Glass Darkly (Les Créatures du miroir). Roman appartenant au mouvement gothique, il a pour héroïne Carmilla, une vampire.

Résumé[modifier | modifier le code]

Laura, fille unique d'un gentilhomme anglais installé en Styrie, accueille sans la moindre inquiétude Carmilla, une jeune inconnue qu'un accident a jetée sur sa route. Des indices vampiriques apparaissent alors dans la campagne environnante, dans le château et sur le corps même des deux jeunes filles. L'amie mystérieuse, d'une exquise beauté, abreuve Laura de déclarations si ardentes que la jeune Anglaise est un moment persuadée que Carmilla est un jeune homme travesti.

Les efforts déployés par son père et deux solides et amicales préceptrices pour la protéger du mal restent sans effet : Laura devient apathique, paralysée par l'excès d'amour et par le pauvre monstre, mi-femme, mi-vampire qui le lui prodigue. Laura se laisse aimer par Carmilla qui la tue lentement.

Thématique du roman[modifier | modifier le code]

L'œuvre est l'un des romans gothiques et vampiriques les plus célèbres du genre tant les atmosphères y sont puissantes et mystérieuses[1]. Laura incarne la parfaite héroïne gothique par sa naïveté. Carmilla, quant à elle, personnage énigmatique et dangereux, incarne la sensualité et présente l'homosexualité féminine sous un jour nouveau : sombre, venimeux et exalté[2].

Carmilla peut être considéré comme une œuvre majeure de la littérature fantastique du XIXe siècle, romantique et macabre. C'est un compatriote de Joseph Sheridan Le Fanu, Bram Stoker, qui reconnaîtra plus tard la dette qu'il a envers celui-ci lors de la parution, en 1897, du roman qui allait immortaliser son nom, Dracula[2]. Par exemple, le personnage de Van Helsing emprunte certains traits au baron Vordenburg inventé par Sheridan Le Fanu dans Carmilla[3].

Adaptations[modifier | modifier le code]

En littérature[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • Carmilla, chanson du chanteur japonais Kaya[réf. souhaitée]
  • Carmilla, chanson du groupe italien Théâtres des Vampires, les paroles parle de l'emprise de Laura par Carmilla.
  • Autumn, album de l'artiste A letter for Carmilla, (dans le registre du Romantic Dungeon synth) composé en octobre 2017[4]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gaïd Gérard, « La Bohémienne et le Vampire, Le Fanu et Stocker : sur les ailes du temps », dans Claude Fiérobe(dir.), Dracula, mythe et métamorphoses, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, , 224 p. (ISBN 2859399313), p. 35 à 50.
  • Alain Roger, « Dracula et Carmilla : fétichisme et sangsualité », Cahier de l'Herne, Dracula : de la mort à la vie, no 68,‎ , p. 154-161 (ISBN 2-85197-078-X).
  • (en) Victor Sage, Le Fanu's Gothic : The Rhetoric of Darkness, Londres, Palgrave Macmillan, (ISBN 978-0-333-67755-1).
  • (en) Julieann Ulin, « Sheridan Le Fanu’s vampires and Ireland’s invited invasion », dans Sam George et Bill Hughes (dir.), Open Graves, Open Minds : Representations of Vampires and the Undead from the Enlightenment to the Present Day, Manchester, Manchester University Press, , XIX-314 p. (ISBN 978-0-7190-8941-1), p. 39-55.

Éditions en français[modifier | modifier le code]

  • Histoires de fantômes anglais (anthologie) (trad. Georgette Carmille), Paris, Gallimard, coll. « La Renaissance de la nouvelle », , 294 p.
  • Carmilla (trad. Hélène Kharitonoff), Paris, La Boétie, , 123 p.
  • La mystérieuse Carmilla (trad. Julien Montjoie), Mystery Club Illustré (no 2), , 80 p.
  • Carmilla (trad. Alain Dorémieux), Fiction revue littéraire de l'étrange (no 83), , 144 p.
  • Carmilla (trad. Alain Dorémieux), Paris, Denoël, coll. « Présence du Futur » (no 42), 1960, 1972, 224 p.
  • Carmilla (trad. Jackie G. Le Corre), Daniber, coll. « Anticipation » (no 17), , 192 p.
  • Carmilla (trad. Jacques Papy), Paris, Éric Losfeld,
  • Carmilla (trad. Jacques Papy), Paris, Marabout-Gerard, coll. « Bibliothèque Marabout - Fantastique » (no 620), , 160 p.
  • Les évadés des ténèbres (anthologie) (trad. Jacques Papy), Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1989, 2001, 2010, 1137 p. (ISBN 978-2-221-05579-3 et 978-2-221-11528-2), p. 480-553
  • Carmilla (trad. de l'anglais par Alain Dorémieux), Paris, Denoël, coll. « Présence du Futur n°33 », , 256 p. (ISBN 2-207-60040-8)
  • Carmilla (trad. Gaïd Girard), Arles, Actes Sud, coll. « Babel, Les Fantastiques » (no 206), 1996, 1999, 168 p. (ISBN 978-2-7427-0801-7)
  • Dracula et les siens (anthologie) (trad. Jacques Papy), Paris, Omnibus, , 1266 p. (ISBN 2-258-04782-X), p. 47-122
  • Carmilla (trad. de l'anglais par Jacques Papy), Paris, Le Livre de Poche, coll. « Libretti », 2004, 2009, 126 p. (ISBN 978-2-253-08779-3 et 2-253-08779-3), chap. 20004
  • Carmilla (trad. de l'anglais par Jacques Papy), Paris, Flammarion, coll. « GF-Étonnants classiques » (no 313), , 153 p. (ISBN 978-2-08-120290-0)
  • « Carmilla », dans Dracula et autres écrits vampiriques (trad. Alain Morvan), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », (ISBN 978-2-07-274328-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Morvan, Dracula et autres récits vampiriques, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », , 1168 p. (ISBN 9782072743283), p. 986
  2. a et b Alain Morvan, Dracula et autres récits vampiriques, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », , 1168 p. (ISBN 9782072743283), p. 991
  3. Alain Morvan, Dracula et autres récits vampiriques, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », , 1168 p. (ISBN 9782072743283), p. 985
  4. « Autumn, by A letter for Carmilla », sur A letter for Carmilla (consulté le 21 octobre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]