Tout !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La manchette du n°1 de Tout ! publié par Vive la révolution.

Tout ! est un journal français d'extrême gauche publié en 1970-1971, proche du mouvement Vive la révolution (VLR), de tendance maoïste spontanéiste voire libertaire[1],[2].

Le premier numéro est daté 23 septembre 1970 et fait 8 pages, la couverture est en bichromie, le reste du cahier en noir et blanc, et comprenant des caricatures, des reproductions photographiques.

Le positionnement politique est ambivalent, à mi-chemin entre l'approche assez dirigiste des groupes gauchistes de ce début des années 1970 et les mouvances dites underground, ont fait de ce « quinzomadaire » — imprimé avec des à-plats d'encres de couleurs « psychédéliques » comme Actuel —, un cas unique dans la presse anti-commerciale de cette époque. Les références au mouvements des Black Panthers y sont nombreuses.

Tiré à 50 000 exemplaires, le mensuel est en 1971 le plus lu et le plus diffusé en France parmi les revues d'extrême gauche[3].

Jean-Paul Sartre est mentionné en dernière page comme étant le directeur de publication. À quelques exceptions près, aucun article n'est signé sinon, par des initiales ou des prénoms.

Le numéro 12 (25 avril 1971) est interdit à la vente. Il est accusé d'être « pornographique », ce qui vaut une inculpation d'outrage aux bonnes mœurs à Sartre[4]. Élaboré avec l'aide du Front homosexuel d'action révolutionnaire (FHAR), il revendiquait le « droit à l'homosexualité et à toutes les homosexualités » ainsi que le « droit des mineurs à la liberté du désir et à son accomplissement »[4].

Le dernier numéro sort en juillet 1971. Au total, on compte 17 livraisons, la dernière étant hors-série.

  • Sous-titre : « Ce que nous voulons : tout - Journal révolutionnaire »
  • Fréquence de parution : « quinzomadaire »
  • Prix de vente : 1 franc

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Perrine Kervran, Anäïs Kien l'appellent « le maoïsme libertaire » dans Les années Actuel : contestations rigolardes et aventures modernes, Le Mot et le reste, 2010, page 47.
  2. Guy Gauthier, Le Cinéma militant reprend le travail, Corlet, 2004, page 82.
  3. Shepard, Todd, 1969-, 1962, comment l'indépendance algérienne a transformé la France, Payot, (ISBN 9782228903301, OCLC 436970466, lire en ligne)
  4. a et b Hervé Hamon et Patrick Rotman, Génération, t. II, 1988, p. 336