Aire de restauration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une aire de restauration

Une aire de restauration[1] (food-court en anglais) est un lieu de restauration, qui est généralement situé au centre d'un regroupement de restaurants rapides. Ce lieu est en libre accès et permet aux commerçants de gagner de la place et de ne pas s'occuper du service. L'espace est généralement confié à une société de sous-traitance qui s'occupe de l'entretien du lieu.

Origines[modifier | modifier le code]

Ce système vient des États-Unis, où dans les années 1980, il a vu se développer dans les centres commerciaux et les aéroports.

Dans les grandes villes du Brésil ce concept est très populaire et systématique implanté dans les centre commerciaux, avec le plus souvent 20 à 30 enseignes différentes, généralement indépendantes les unes des autres.

En France, il est apparu dès les années 1980-90, avec le Restagora de Italy II à Paris qui fut un échec. Il fut mis en place à l'aéroport Charles-de-Gaulle, entre les terminaux AB et CD, ainsi que dans le Carrousel du Louvre, dans ce dernier car le chef de file mondial, Autogrill, est propriétaire ou franchisé de toutes les enseignes proposées sous ce concept « Restaurants du Monde ».

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'aire de restauration ressemble beaucoup au fonctionnement d'une cafétéria, mais à la différence qu'il est en libre accès et qu'il concerne plusieurs enseignes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « aire de restauration » est recommandé par l’Office québécois de la langue française depuis 2003, et la Commission générale de terminologie et de néologie depuis 2008.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :