Carrousel des parcs Disney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carrousel
Localisation
Parc Disneyland
Zone Fantasyland
Lieu Anaheim, Drapeau des États-Unis États-Unis
Ouverture

Parc Magic Kingdom
Zone Fantasyland
Lieu Orlando (Floride), Drapeau des États-Unis États-Unis
Ouverture

Parc Tokyo Disneyland
Zone Fantasyland
Lieu Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Ouverture

Parc Parc Disneyland (Paris)
Zone Fantasyland
Lieu Marne-la-Vallée, Drapeau de la France France
Ouverture

Parc Hong Kong Disneyland
Zone Fantasyland
Lieu Lantau, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ouverture

Parc Shanghai Disneyland
Zone Gardens of Imagination
Lieu Shanghai, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ouverture
Données techniques
Type Carrousel

Le Carrousel ou Merry-Go-Round, attraction classique avec ses chevaux de bois est présent dans tous les parcs Disney: Walt Disney pensait qu'un parc de loisirs n'est pas complet sans un carrousel.
Ses imagineers tout en gardant le concept et le mécanisme, en ont adapté le décor aux thèmes liés à certains dessins animés célèbres de Disney.

Les thèmes[modifier | modifier le code]

Castle Carrousel (Tokyo Disneyland)
Cinderella Carousel (Hong Kong Disneyland)
Cinderella's Golden Carousel (Magic Kingdom)
King Arthur Carrousel (Disneyland)
Carrousel de Lancelot (Disneyland Paris)
  • Sur le thème du dessin animé Aladdin :
Caravan Carousel (Tokyo DisneySea)
King Triton's Carousel (Disney's California Adventure)

Les attractions[modifier | modifier le code]

Disneyland[modifier | modifier le code]

Le Carrousel de Disneyland se nomme King Arthur Carrousel. Il comprend 72 chevaux blancs.

Historique
Les imagineers de Disney découvrent peu avant l'ouverture du parc en 1955, un carrousel à l'état d'abandon dans le parc de Sunnyside à Toronto dans l'Ontario[1]. Ce carrousel a été construit en 1875 dans le style Philadelphie par la société Dentzel Carousel Company et a servi dans le parc jusqu'en 1922[1]. Les imagineers de Disney récupèrent le manège et le restaurent.
Certaines parties trop délabrées sont supprimées. Afin de gagner de la place, deux chariots sont enlevés et réutilisés dans l'attraction Casey Jr Circus Train. Un orgue, modèle 157 de Wurlitzer est placé dans le carrousel mais n'est pas opérationnel. La décoration originale est remplacée par des motifs du film Merlin l'Enchanteur alors en préparation et les pancartes centrales sont remplacées par des miroirs afin d'agrandir l'espace. Des bouffons et des boucliers à tête de princesse sur le pourtour ont dû être aussi rénovés.
Le carrousel comprend 72 chevaux, fabriqués en Allemagne à la fin du XIXe siècle[1]. Certains d'entre eux provenant d'autres carrousels Stein and Goldstein (installés en particulier à Coney Island) ont permis en 1955 d'ajouter une quatrième rangée complète de chevaux. Les trois rangées centrales sont à l'origine immobiles mais ont été transformées au cours de l'année 1955 pour être au galop. La forte préférence pour l'unique cheval blanc du carrousel a amené la société Disney à repeindre tous les chevaux en blanc en 1976.

Lors de la rénovation de Fantasyland entamée en 1982 et achevée en 1983, le carrousel a été légèrement déplacé de quelques mètres afin d'agrandir la cour du château et d'allonger la perspective depuis le pont-levis[1].

Le , le carrousel a rouvert après une importante rénovation d'une année[2]. Le système informatique a été changé ce qui permet d'arrêter la plateforme tournante toujours au même endroit (pour aider les parents à récupérer leurs enfants). En même temps, la moitié des miroirs a été remplacée par des scènes du film La Belle au bois dormant.

Vue globale de l'attraction.
Enseigne de "King Arthur Carrousel".

Cette attraction a ouvert avec le parc Disneyland, c'est une attraction du Disneyland d'origine

Magic Kingdom[modifier | modifier le code]

Le carrousel du Magic Kingdom Cinderella's Golden Carousel et est associé au Château de Cendrillon. Il comporte 5 rangées de 18 chevaux chacune et pour chaque rangée la taille des chevaux augmente, les plus grands étant à l'extérieur. La totalité des chevaux sont blancs mais chacun a son propre décor et sa palette de couleurs, en plus d'un numéro sur la bride. Le 37 possède un pompon doré derrière la selle, marque qui prouverait son appartenance à Cendrillon.

Historique
Ce carrousel en réalité été construit en 1917 par la Philadelphia Toboggan Company[3] sous le nom de Liberty Carousel pour le Palace Gardens (détruit par un incendie en 1911), une salle de danse associée à Electric Park (Belle Ile, Détroit)[4]. Les chevaux d'origine étaient aux couleurs du drapeau américain (bleu, blanc et rouge) avec des représentations de Miss Liberté. Après une rénovation en 1928 à Philadelphie, il est installé à l'Olympic Park de Maplewood, dans le New Jersey[3] et y reste 39 ans. L'Olympic Park ferme en 1965[5].
Les imagineers de Disney récupèrent le carrousel en 1967 et rénovent l'attraction tout en l'adaptant à l'univers Disney.

Le carrousel d'origine comptait 72 chevaux mais les imagineers les ont rénovés et avec l'achat d'autres d'anciens carrousel, le total a été porté à 90 chevaux[4]. C'est en suivant le souhait de Walt Disney « que chacun ait un cheval » que les chariots d'origine ont été retirés. Depuis plusieurs des chevaux de bois d'origine ont été remplacés par des versions en fibre de verre.

L'orgue central est celui d'origine mais la musique a été changée. Les 18 scènes centrales qui ornent l'intérieur du carrousel ont été remplacées par des représentations de l'histoire de Cendrillon[4].
En 1997, lors d'une rénovation, quatre chevaux ont été remplacés par l'un des chariots d'origine[4].
Cette attraction interagit avec les Pal Mickey

Tokyo Disneyland[modifier | modifier le code]

Castle Carrousel reprise de la version de Floride a été ajoutée quelques années après l'ouverture du parc.

Elle présente également dix-huit peintures détaillant des scènes de Cendrillon.

Disneyland Paris[modifier | modifier le code]

Le Carrousel de Lancelot est une déclinaison des précédents carrousels.

Le décor a été changé pour rappeler l'histoire de Lancelot et de la Dame du lac.
Les 16 chevaux extérieurs revêtus d'armures sont faits en bois et sont les créations récentes de Joe Leonard, artiste vivant en Ohio[6]. Les 70 autres, situés au centre, ont été réalisés en fibres de verre par les imagineers de Walt Disney World Resort d'après le Cinderella's Golden Carousel[7].
Le manège reprend le principe de la couleur unique pour chaque cheval avec une disposition respectant le spectre de l'arc-en-ciel[8].
Les deux chariots et l'orgue central nommé "Big Nelly" ont été récupérés sur un manège du début du XXe siècle construit par la Philadelphia Toboggan Company.

Disney's California Adventure[modifier | modifier le code]

Jessie's Critter Carousel (anciennement King Triton's Carousel) est un carrousel inspiré de l'univers du film Pixar Toy Story 2.

L'attraction ouverte à l'origine sur le thème de La Petite Sirène le reprenait des sujets inspirés de l'univers marin. Cette version a fermé le pour rouvrir sous son nouveau thème le [9],[10].

Tokyo DisneySea[modifier | modifier le code]

Cinderella's Golden Carrousel

Caravan Carousel est le seul carrousel construit sur deux étages et dans lequel les chevaux sont remplacés par des personnages tirés du dessin animé Aladdin.

Sa structure extérieure d'inspiration mauresque très riche en détails, est surmontée d'un magnifique dôme bleu aux motifs finement ciselés.

Hong Kong Disneyland[modifier | modifier le code]

Enseigne du "Cinderella Carousel".

Cinderella Carousel reprend les caractéristiques du King Arthur Carrousel à Disneyland.

Les chevaux sont constitués de fibre de verre.
Les décors reprennent des scènes de Cendrillon.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 311
  2. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2003 - Key Dates », (consulté le 24 janvier 2010), p. 47
  3. a b et c (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 104
  4. a b c et d The Imagineers, The Magic Kingdom At Walt Disney World: An Imagineer's-Eye Tour, p. 88-89
  5. (en) Alan A. Siegel, Smile: A Picture History of Olympic Park 1887-1965, Rutgers University Press, September 1995, (ISBN 0813522552)
  6. (en) www.joeleonard.com
  7. (en) www.pariarts.com
  8. (fr) Alain Littaye et Didier Ghez, Disneyland Paris - De l'esquisse à la création, pp. 196-197
  9. Michael Ramirez, « Jessie’s Critter Carousel to Open in April at Pixar Pier in Disney California Adventure Park », Disney Parks Blog, (consulté le 1er mars 2019)
  10. Erin Glover, « Transformation Around Every Corner at Pixar Pier with Jessie’s Critter Carousel and More », Disney Parks Blog, (consulté le 15 mars 2018)