Royaume médio-assyrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Assyrie.
Royaume médio-assyrien
Description de cette image, également commentée ci-après
Extension approximative du royaume médio-assyrien entre la fin du XIIIe et le début du XIe siècle.
Informations générales
Capitale Assur

Le royaume médio-assyrien (ou assyrien moyen) est le royaume dirigé depuis la cité d'Assur qui a dominé la Haute Mésopotamie du XIVe au XIIe siècle av. J.-C., durant la période dite médio-assyrienne, qui correspond à la période finale de l'âge du bronze récent. Après une période paléo-assyrienne (XXe – XVIe siècle av. J.-C.) durant laquelle la cité d'Assur n'est pas une puissance politique qui compte dans le Nord mésopotamien, et après la phase de domination de cette région par le Mittani de la fin du XVIe siècle av. J.-C. jusqu'à la première moitié du XIVe siècle av. J.-C., les rois assyriens, à partir d'Assur-uballit Ier, deviennent la puissance hégémonique de cette région, et une des principales puissances du Moyen-Orient de l'époque, rivale de Babylone et des Hittites. À partir du XIIe siècle av. J.-C., ils reculent néanmoins, face aux incursions de tribus araméennes, qui entraînent un rétractation du royaume assyrien autour de sa cité d'origine, à partir de laquelle il devait partir à la reconquête de la Haute Mésopotamie au début de la période néo-assyrienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Généralités sur la Mésopotamie[modifier | modifier le code]

  • Paul Garelli, Jean-Marie Durand, Hatice Gonnet et Catherine Breniquet, Le Proche-Orient asiatique, tome 1 : Des origines aux invasions des peuples de la mer, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « La Nouvelle Clio »,
  • Francis Joannès (dir.), Dictionnaire de la civilisation mésopotamienne, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,
  • Bertrand Lafont, Aline Tenu, Philippe Clancier et Francis Joannès, Mésopotamie : De Gilgamesh à Artaban (3300-120 av. J.-C.), Paris, Belin, coll. « Mondes anciens »,

Assyrie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. Kirk Grayson, The Royal inscriptions of Mesopotamia. Assyrian periods Vol. 1 : Assyrian Rulers of the Third and Second Millennium B.C. (To 1115 B.C.), Toronto, Buffalo et Londres, University of Toronto Press,
  • (en) A. Kirk Grayson, The Royal inscriptions of Mesopotamia. Assyrian periods Vol. 2 : Assyrian Rulers of the First Millennium B.C. (1114-859 B.C.), Toronto, Buffalo et Londres, University of Toronto Press,
  • (en) Prudence O. Harper, Evelyn Klengel-Brandt, Joan Aruz et Kim Benzel, Assyrian Origins : Discoveries at Ashur on the Tigris, New York, The Metropolitan Museum of Art, (lire en ligne)
  • (en) John Nicholas Postgate, The Land of Assur & The Yoke of Assur : Studies on Assyria 1971-2005, Oxford, Oxbow,
  • (en) Eckart Frahm (dir.), A Companion to Assyria, Malden, Wiley-Blackwell,

Période médio-assyrienne[modifier | modifier le code]

  • (en) Diana L. Stein, « Mittelassyrische Kunstperiode », dans Eckart Frahm (dir.), Reallexicon der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie, vol. VIII (3/4) : Miete-Moab, Berlin et New York, Walter de Gruyter, , p. 299-308
  • (en) Sophie Lafont, « Middle Assyrian Period », dans Raymond Westbrook (dir.), A History of Ancient Near Eastern Law, Brill, coll. « Handbuch der Orientalistik », , p. 521-563
  • Aline Tenu, L'expansion médio-assyrienne : approche archéologique, Oxford, J. and E. Hedges,
  • (en) John Nicholas Postgate, Bronze Age Bureaucracy : Writing and the Practice of Government in Assyria, Cambridge, Cambridge University Press,
  • (en) Stefan Jakob, « The Middle Assyrian Period (14th to 11th Century BCE) », dans Eckart Frahm (dir.), A Companion to Assyria, Malden, Wiley-Blackwell, , p. 117-142
  • (en) Stefan Jakob, « Economy, Society, and Daily Life in the Middle Assyrian Period », dans Eckart Frahm (dir.), A Companion to Assyria, Malden, Wiley-Blackwell, , p. 143-160

Articles connexes[modifier | modifier le code]