XIe siècle av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

IIIe millénaire av. J.-C. | IIe millénaire av. J.-C. | Ier millénaire av. J.-C.

../.. | XIIIe siècle av. J.-C. | XIIe siècle av. J.-C. | XIe siècle av. J.-C. | Xe siècle av. J.-C. | IXe siècle av. J.-C. | ../..

Années 1090 av. J.-C. | Années 1080 av. J.-C. | Années 1070 av. J.-C. | Années 1060 av. J.-C. | Années 1050 av. J.-C.
Années 1040 av. J.-C. | Années 1030 av. J.-C. | Années 1020 av. J.-C. | Années 1010 av. J.-C. | Années 1000 av. J.-C.

Voir aussi : Liste des siècles, Chiffres romains

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Vers 1100 : Fondation de Lixus (Tchemmich, au Maroc) par les Phéniciens. La ville exporte l’argent de l’Atlas Marocain et l’or du Daradios (l’Oued Draâ)[1]. Neuf ans plus tard, les Phéniciens auraient installé un comptoir à Utique, en Tunisie, puis à Hadrumète (Sousse). Les habitants du Maghreb sont alors des agriculteurs et des pasteurs divisés en tribus hostiles les unes aux autres. L’installation des Phéniciens, concentrée sur les côtes, a peu d’influence sur leur mode de vie néolithique ou chalcolithique.

Amérique[modifier | modifier le code]

  • En Amérique du Nord, débuts de la culture Adena dans les forêts orientales. De riches sépultures avoisinent des tertres artificiels.
  • Dans les Andes du sud et du centre, développement de sociétés importantes dans les cultures de l’Horizon ancien.
  • Culture de Paracas sur la côte sud du Pérou (-1100/-200). Textiles et céramique.

Océanie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • Arrivée de populations Lapita aux Tonga et aux Samoa en Polynésie occidentale.
  • Dans le sud-est de l'Australie, développement de grands villages de maisons rondes en pierres.
  • En Australie, développement d'un réseau d'échange à longue distance pour les ornements et les matières premières.

Asie[modifier | modifier le code]

  • Vers 1046 av. J.-C. : Fin de la dynastie Shang en Chine (1000), début de la dynastie occidentale des Zhou.
    • Poursuite de la production de vases cérémoniels de bronze sur lesquels les souverains Zhou font graver les ordres qu’ils donnaient à leurs ministres (gui de Kang Hou). Premiers objets de fer. Consolidation et perfectionnement de l’administration permettant de réunir et répartir les ressources économiques et militaires.
    • Introduction du soja et pratique de la jachère. Les haricots de soja entrent dans un système de rotation des cultures avec le millet. Les terres sont réparties en parcelles carrées divisées neuf fois. Les huit parcelles extérieures sont exploitées par huit familles de paysans qui cultivent également la parcelle centrale dont la récolte est destinée à la noblesse.
    • Des jarres et des pots sont fabriqués, dont la facture est proche des bronzes rituels, pour accompagner les morts dans leurs tombes. Ces grès archaïques légèrement ocrés montrent de nombreuses zébrures vitrifiées et annoncent les céladons.
  • Les nomades des steppes d'Asie centrale fondent leur civilisation sur l'élevage extensif des chevaux, du bétail et des moutons.
  • En Corée, la technique du bronze moulé atteint la péninsule depuis la Chine du nord.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Cette période est marquée par la pénétration des « Peuples de la mer » qui a provoqué la fin de l’empire Hittite, du royaume d’Ougarit… Outre ces changements politiques, des changements démographiques, économiques et sociaux s’aperçoivent dans tout le Levant comme l’installation des nouveaux émigrants comme les Philistins en Philistie, les Tjekers à Dor, les Shardanes dans la région de la plaine d’Akko, les Israélites dans les collines et dans le nord de la Palestine et les Araméens dans la Syrie du Nord. De plus cette période est marquée par la fin de la domination égyptienne sur Canaan et l’apparition de nouveaux roitelets dans la région engendrant de profondes mutations depuis la Grèce jusqu’en Égypte.

Par ailleurs l’Assyrie de Téglath-Phalasar Ier apparaît comme une nouvelle puissance politique et militaire dans la région, mais le raid effectué par les Assyriens vers la côte nord de la Méditerranée s’avère sans lendemain en raison des raids araméens sur les frontières ouest de l’empire assyrien ; même si les Assyriens ont reçu le tribut des cités phéniciennes septentrionales (Arwad, Byblos, Sidon), Tyr n'était pas concernée. Cette nouvelle puissance ne reviendra sur les côtes phéniciennes en force pour s’installer que vers le IXe siècle.

Le vide laissé par le déclin des grands empires vers la fin du IIe millénaire dans la région de l’actuelle Syrie – Liban - Palestine a permis l’avènement de nouveaux petits États et a causé un détournement de la suprématie maritime vers la Phénicie méridionale. Pendant la période précédente Tyr dépassera les autres cités phéniciennes pour jouer un rôle de prééminence pendant l'âge du fer.

Europe[modifier | modifier le code]

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

  • Objets de parade en bronze, découverts dans des tombes du XIe siècle en Gaule : cuirasses de Fillinges (Savoie) et de Marmesse (Haute-Marne), roues, boucliers, casques.
  • Vers 1100 av. J.-C. : Fin de l'édification du complexe mégalithique de Stonehenge[2].
  • Continuité de la tradition orale dans le monde grec : née dans les centres mycéniens, la tradition épique est apportée en Asie Mineure par des peuples parlant un dialecte éolien où elle aurait été empruntée par les Ioniens. Elle utilise un langage artificiel qui s'inspire du dialecte ionien d’Asie Mineure mais aussi de nombreux éléments de l’éolien et de certains traits spécifiques du mycénien qui ne subsistent que dans l’arcadochypriote.

Inventions, Découvertes, Introductions[modifier | modifier le code]

  • Développement de l'alphabet phénicien. La première inscription connue en caractères alphabétiques figure sur le sarcophage du roi Ahiram de Byblos.
  • Expansion des Phéniciens dans la région méditerranéenne. Début de leurs voyages océaniques.
  • Certains vestiges peuvent laisser penser que des luges étaient déjà utilisées avant l'an 1000 av. J.-C. en Norvège à la suite de la découverte de pistes d'os.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Afrique et son environnement européen et asiatique, Éditions L'Harmattan (ISBN 9782296574762, présentation en ligne)
  2. R. J. C. Atkinson, Stonehenge, chronologie révisée édition 1984, p. 215-216 (on a retenu les datations ¹⁴C en valeurs corrigées)