Rocade du Mans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La ville du Mans est composée de trois axes majeurs de périphérie routière. Chacun de ces axes englobe plus de 50 kilomètres de voirie tout sens cumulé. La ville est desservie par une rocade interne. La périphérie est englobée dans un étau autoroutier sud-est/sud-ouest à cinq pôles faisant le tour au nord de l'agglomération. Le sud de la ville, zone la plus étendue, est desservi par une déviation spécifique à fort trafic réalisant une transversale Est-Ouest. S'ajoute à cela l'ancienne rocade qui est aujourd'hui déclassée mais toujours opérationnelle. Depuis 2006, l'État s'est retiré de l'entretien des routes périphériques du Mans en déclassant les RN 138 et RN 23.

Périphérie routière du Mans

Rocade Gratuite[modifier | modifier le code]

Route départementale 338
Cartouche de la route
Image illustrative de l'article Rocade du Mans
La rocade depuis l'hôpital nord
Autres dénominations Rocade du Mans
Historique
Ouverture construction depuis 1968
Caractéristiques
Longueur 20 km
Direction sens inverse des aiguilles d’une montre depuis le nord
Extrémité nord D338 menant à Caen
Intersections D315 au sud menant à Angers
D338 vers Tours
D304 vers La Chartre-sur-le-Loir
D314 vers Orléans
Extrémité sud D314 menant à Le Mans Centre
Ceinture périphérique Le Mans
Réseau DDE Sarthe, Également Avenue Bollée car rocade non finie
Villes principales Coulaines, Le Mans et Allonnes

Présentation[modifier | modifier le code]

La rocade du Mans est à distinguer en plusieurs parties. Pour atteindre la périphérie Est et Ouest l'usage du « Périphérique Autoroutier » est plus commode. Sur la rocade, la vitesse est limitée à 90 kilomètres heures de par son caractère urbain dense et même à 70 kilomètres à l'heure au sud. La section de Bener à Coulaines fut ouverte en 2002. En octobre 2016, toute la rocade est en 2x2 voies[1]., grâce à l'achèvement de la portion entre l'échangeur des Fontenelles et le rond-point de Béner.[2]L'altitude de la rocade varie de 44 mètres vers le quartier des Riffaudières à 109 mètres au niveau de l'échangeur du Villaret à seulement quelques centaines de mètres au nord du rond-point de Béner qui est à 50 mètres d'altitude[3].

  • La rocade Est, une route départementale, est composée majoritairement en 2x2 voies.
  • La rocade Nord commence juste après l'Océane, sortie de l'autoroute A11. Cette portion traverse la zone commerciale nord par une voie rapide avant de se raccorder à la rocade est et de former la rocade ouest.
  • La rocade Ouest formée par la RN 138 en provenance de l'Océane et la rocade est, est basée sur 2x2 voies limitée à 90 et 70 km/h en agglomération. Une fois la Sarthe passée, elle forme un boulevard urbain jusqu'au quartier Pontlieue. Cette portion devient une rocade Sud dès l'échangeur de la patte d'oie d'Allonnes et la traversée partielle de la ZI Sud. Une fois passés les Glonnières, elle devient un long boulevard urbain, à considérer comme une voirie intérieure plutôt qu'une rocade.
  • La boucle sud, est formée par l'ancienne RN 23 déclassée et formée de deux départementales à suivre: les D323 et D316. C'est une rocade périphérique séparée du reste du tronçon reliant Auvours, sortie autoroutière Le Mans-Est sur l'A28, à Allonnes, sortie Le Mans-Zi Sud sur l'A11. De ce fait, elle est clairement considérée comme rocade car reliant les sorties d'autoroute. Elle est composée en 2x2 voies et est très à l'écart des autres voies intérieures encerclant la ville. Le sens intérieur mène de Champagné à Allonnes et se poursuit vers Nantes en desservant Changé, Le Mans et Arnage. Le sens extérieur se poursuit vers Paris.

Plusieurs projets sont proposés notamment pour faire se joindre les deux rocades, la première proprement dite et la déviation sud (D 323) reliant les autoroutes A28 et A11. Une portion dérivée de la rocade, la D 147 permet de rejoindre la boucle sud en passant par la ville d'Allonnes. Ce projet initié en 2001 n'a jamais vu le jour[4].

Embranchements et échangeurs[modifier | modifier le code]

Saint Saturnin L'Océane-Le Mans Nord: 2x2 voies (RD338)[modifier | modifier le code]

Route d'Alençon

  • sortie 1 Centre commercial-ZI Nord : mène à La Chapelle-Saint-Aubin et la ZI Nord
  • sortie 2 ZAC du Moulin au Moine : mène à la zone d'activité du Moulin aux moines, ZI Nord
Début de la voie rapide nord entre le rond-point de Beauregard et les Portes de l'Océane
  • sortie 3 La Chapelle Saint-Aubin-Zone industrielle
  •  Échangeur entre Rocade Ouest et Rocade Est

Le Mans-Rocade Ouest: 2x2 voies (RD338)[modifier | modifier le code]

Le Pont Rouge depuis les Sables d'Or

Boulevard du Général Patton

  • sortie 1 Technopole-Université-Échangeur A11: mène à l'Université du Maine, le technopôle Ouest et l'autoroute A11
  • sortie 2 Centre hospitalier-Laval : mène au pôle hospitalier Nord, à la RN 157 direction Laval
  • Radar automatique sens intérieur
  • sortie 3 Ardriers: mène au quartier des Ardriers, Le Mans-Ouest
  • sortie 4 Heuzé-Saint Pavin
  • Radar automatique sens extérieur
  • Le Pont rouge, passage sur la Sarthe
  • sortie 5 Allonnes-Gare Sud: mène à Allonnes par D147
    • sortie 5b Le Mans Centre/Gare Sud: Entrée Le Mans Centre D147 N (Nord), Boulevard Demorieux
    • sortie 5c Allonnes/Aérodrome Le Mans-Arnage: mène à Allonnes par D147 S (Sud), Aérodrome par RN 23

 Échangeur entre Rocade Sud et D147 vers Angers

Le Mans-Rocade Sud: 2x2 voies (RD338-RD314)[modifier | modifier le code]

Rocade sud depuis l'avenue Geneslay
Rocade sud passant au-dessus des Sablons

La rocade Ouest devient Rocade Sud après l'échangeur d'Allonnes et de la patte d'oie. La rocade traverse alors pleinement la ville par Pontlieue et les Sablons. Cette portion est le plus souvent limitée à 50 ou 70 km/h. Un radar fixe y a été installé, et s'est trouvé incendié fin mars 2008[5]. Cette portion permet de rejoindre l'avenue Bollée et l'Est du centre ville. En 1990, on comptait pas moins de 75 000 véhicules par jour au niveau de la jonction entre rocade ouest et rocade sud[6].

Boulevard des Riffaudières/Boulevard d'Estienne d'Orves

  • sortie 7 commerce Metro: ::
  • Radar Automatique sens extérieur
  • sortie 8 Boulevard Jean-Jacques Rousseau
  • sortie 9 Arnage - La Flêche Centre des expositions, Aérodrome, Circuits
  • sortie 10 Cimetière sud
  • sortie 11 Pôle santé sudHunaudières, Mulsanne vers Tours
  • sortie 12 Chartres Orléans D304
  • sortie 12 Lycées- AFPA
  • sortie 13 Les Sablons
  • sortie 14 Maison de l'eau - Parc d'attractions
  • sortie 15 Chartres Paris

Le Mans-Rocade Est: 2x2 voies (RD 313)[modifier | modifier le code]

De 1978 à 2001, la RN 224 a constitué en partie la rocade Est du Mans entre Changé et l'autoroute A11 à la sortie des portes de l'Océane. À la suite de l'ouverture de l'autoroute A28, puis des travaux de la D314, la RN 224 sera déclassée le 22 mai 2001 et devient la D20 bis. La D314, terminée en 2002, permet de réaliser une boucle aux 3/4 de la ville, à quelques kilomètres seulement de la boucle sud d'un côté et du centre-ville de l'autre. La décision finale concernant le passage en 2x2 voies sur l'ensemble du tracé est décidée le 14 juillet 2007[7]. L'élargissement du Boulevard du Maréchal de Lattre de Tassigny (entre l'échangeur de Beauregard - D 338 - et celui de Coulaines-Mamers) vont permettre de passer en 2x2 voies complètes. Le pont sur la Sarthe avait déjà été construit dans cette optique ainsi que le pont de La Grande Coulée passant au-dessus du boulevard. La première portion de 2×2 voies comprenant l'élargissement du pont passant sur la Sarthe se sont achevés en novembre 2008 et ont coûté à eux-seuls quelque 20 millions d'euros. En octobre 2016, toute la rocade Est est en 2x2 voies, sans feux et rond-point, de la route d'Alençon à Béner.[2]

Boulevard de la 1re Division française Libre

  • Pont de Saint-Pavace, passage sur la Sarthe
  • sortie 1 Echangeur rond-point: D300, Coulaines, Les Croisettes
  • sortie 2 Centre commercial-Sargé Lès Le Mans mène à Le Mans-Maillets, D301
  • sortie 3 Le Villaret mène à Le Mans-Villaret.
  • sortie 4 Bifurcation rond point: Yvré L'Evêque- Chartres mène à Béner, entrée Le Mans Est ou Paris/Chartres par A28 ou RN 23

Points sensibles[modifier | modifier le code]

Rond-point de Beauregard

Le plus gros point noir est au nord du tracé avec l'échangeur de Beauregard amenant à la porte de l'Océane et permettant l'accès à la rocade Est. Les heures de pointes provoquent des bouchons sur plusieurs kilomètres dans le sens intérieur. Un autre point est situé à l'échangeur Demorieux dans le sens extérieur de la rocade Ouest en direction du Sud, notamment au niveau du Pont-Rouge et souvent jusqu'aux Ardriers. Ici, les feux permettant l'écoulement entre la ville d'Allonnes, le sud du Mans et le sud de l'agglomération amènent parfois quelques bouchons. La portion sud suivante, permettant la traversée de la Zone industrielle d'Allonnes est relativement dense sur 2X2 voies jusqu'à l'arrivée aux Sablons.

Autoroutes périphériques[modifier | modifier le code]

A11, A28 et A81[modifier | modifier le code]

Une portion du périphérique Est
Autoroute A28
Cartouche de la route
Image illustrative de l'article Rocade du Mans
Périphérie Sud-Est
Autres dénominations Autoroute périphérique du Mans
Historique
Ouverture construction depuis 1968
Caractéristiques
Longueur 30 km
Direction sens inverse des aiguilles d’une montre depuis le sud
Extrémité sud A28 E502 menant à Tours
Intersections D323 au sud est menant à Chartres
D338 vers Alençon et Caen
A11 vers Chartres et Paris
A28 vers Alençon et Rouen
A81 E50 vers Rennes
D357 à l'est menant à Laval
D328 au sud de l'A11 menant à Le MansSud-Pontlieue
Extrémité est A11 E501 menant à Nantes
Ceinture périphérique Le Mans
Réseau Cofiroute

La finalité du réseau autoroutier du Mans comme périphérique dédié est avouée par les élus, comme la socialiste Marietta Karamanli, députée européenne et 1re adjointe au maire du Mans[8]. L'A11, l'A28 et l'A81 offrent un contournement de la ville avec 5 principales sorties : Le Mans Nord, Le Mans Est université-technopole, Le Mans centre ainsi que deux sorties Le Mans Sud. L'utilisation des autoroutes péri-urbaines comme contournement de l'agglomération est indéniable lors des manifestations sportives.

Ces autoroutes payantes sont gérées par Cofiroute. Ce réseau n'offre pas le même service que la simple rocade, puisqu' il permet de joindre rapidement les faubourgs péri-urbains en évitant le trafic de la ville et des axes de circulation extérieurs. Son usage ne se confond pas avec celui des routes nationales qui permettent davantage un accès à la ville du Mans avec sa seule communauté urbaine "restreinte" de 9 communes. L'A11 offre des sections à 2x3 voies, voir 2x4 voies jusqu'aux échangeurs avec l'A81 à l'Ouest et jusqu'à l'A28 à l'Est. L'A11 dessert la sortie nord du Mans : Les portes de l'Océane. L'A81 dessert l'Ouest avec l'Université et le Sud Ouest avec Allonnes. L'A28 dessert l'Est en offrant la sortie de la "porte d'Auvours", de même que deux autres sorties plus au sud, l'une vers les quartiers Sud et le technoparc des Hunaudières, l'autre vers Ecommoy et sa zone d'activité industrielle. Les portions de l'A81 et de l'A28 sont limitées à 2x2 voies, sauf lors des échangeurs avec l'A11 qui est en fait, "l'épine dorsale" du Périphérique Manceau. Les vitesses sur cet axe vont de 70 km/h pour les voies d'échangeurs, jusqu'à 130 km/h hors agglomération, soit la majeure partie du tracé. Le principal péage, celui du Mans Nord, accueille environ 4 600 véhicules par jour[9].

Embranchements et échangeurs[modifier | modifier le code]

  • sortie 24 ("Ecommoy") Villes desservies : Mulsanne/Ecommoy/Arnage
  • sortie 23 (Le Mans "ZI Sud") Villes desservies : Mulsanne/Arnage
  • sortie 06 (Le Mans "Centre") Villes desservies : Auvour/Sargé/Yvré l'évêque
  •  Échangeur entre A28 et A11
    • Aire de La Sarthe-Sargé-le-Mans
  • sortie 07 (Le Mans-Nord "Zi Nord") Villes desservies : La Chapelle-Saint-Aubin/Coulaines/Saint-Saturnin
  •  Échangeur entre A81 et A11
  • sortie 08 (Le Mans-Ouest - "Université") Villes desservies : Le Mans centre
    • Aire de repos : Pruillé-le-Chétif
  • sortie 09 (Le Mans "Sud") Villes desservies : Arnage/Allonnes

Boucle Sud[modifier | modifier le code]

Le principal danger du périphérique sud : les spectateurs vont jusqu'à stationner en bordure de voie-rapide

La "boucle Sud" ou "déviation Sud" est une continuation de l'autoroute périphérique Est formée par la RN 23 après la sortie d'Auvours. Elle correspond à la définition de ceinture périphérique car reliant deux des principales autoroutes. Elle intercepte l'autoroute sud-est au niveau des Bois de Loudon à proximité de la commune d'Yvré l'Evêque. Cette boucle trace un large contour au sud de l'agglomération Mancelle et permet d'accéder aux quartiers sud de la ville et Pontlieue. Elle dessert les villes de Changé et Mulsanne, le circuit des 24 heures, la zone commerciale des Hunaudières, puis le pôle santé Sud. L'axe dessert l'aéroport ainsi que la zone industrielle Sud puis les zones d'activité commerciales au Sud de la ville d'Allonnes. Enfin, elle termine sa boucle en rejoignant l'autoroute A11 vers Nantes, par le péage du Mans Sud/Allonnes. La D323 est un axe majeur de la circulation à l'est de la ville. Sa forme correspond à une diagonale nord/est-sud/ouest épousant en son centre la courbe de l'urbanisation mancelle. La vitesse y est limitée à 110 km/h.

Lors des manifestations sportives, la régulation du trafic routier dans cette zone est particulièrement difficile.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Cette partie de la ceinture routière du Mans a été le lieu de tournage d'une scène de cascade routière pour le film Michel Vaillant sorti en 2003. Les deux "vaillantes" ont ainsi roulé sur l'autoroute A11, puis ont réalisé une cascade au niveau de la RN 23 avant d'arriver dans l'enceinte du circuit, en passant toutes les deux, l'une derrière l'autre entre deux camions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Mans. Du nord à l’est, la rocade en 2 x 2 voies sans feux », Ouest-France.fr, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  2. a et b « Le Mans. Du nord à l’est, la rocade en 2 x 2 voies sans feux », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Carte topographique Le Mans », sur topographic-map.com (consulté le 30 octobre 2016)
  4. Rocade du Mans sur Wikia
  5. Un radar fixe détruit sur la rocade sud du Mans sur Maville.com
  6. La rocade du mans en 1990 sur cat.insit
  7. Appel d'offres achevé de la ville du Mans concernant la rocade est
  8. Utiliser les autoroutes comme voies périurbaines autour du Mans sur le site officiel de Marietta Karamanli
  9. http://www.lemans.maville.com/Au-peage-Marie-Noelle-voit-defiler-les-voyageurs-/re/actudet/actu_loc-691064------_actu.html

Liens externes[modifier | modifier le code]